shûshi-kei

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis shūshi-kei)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du japonais 終止形, shūshikei (« forme conclusive »).

Nom commun [modifier le wikicode]

shûshi-kei \Prononciation ?\ féminin

  1. (Grammaire) Forme prédicative verbale en -u en ancien japonais et en japonais moderne dans la grammaire traditionnelle.
    • La flexion verbale japonaise qui consiste essentiellement dans le jeu d’alternance vocalique de la dernière syllabe du radical est en rapport étroit avec le vocalisme japonais de l’ordre de : a, i, u, e, o. Cet ordre vocalique tient originellement à celui du sanskrit. […]
      3) en -u. shûshi-kei (terminal) en -u marque un arrêt de la phrase : tané (-wo) maku « semer des graines ». Il est considéré comme infinitif.
      4) en -u. rentai-kei (adjectival) sert d’adjectif (ou d’épithète) : maku-hito, celui qui sème, semeur. maku-toki « (époque des) semailles ». Il peut devenir, comme infinitif, un nominal suivi d’une formule d’injonction -nakaré (< naku-aré « ne soyez pas », probablement) : maku(koto)-nakaré « qu’on ne sème pas ! ». Il est parfois difficile de distinguer, lorsque le verbe se compose avec le vieux prohibitif na, entre rentai-kei et shûshi-kei (qui auraient été originairement identiques) ; maku de maku-na « ne pas semer » est considéré comme shûshi-kei.
      — (Susumu Kudo, Le jeu d’alternance vocalique dans la formation de quelques verbes japonais, dans Susumu Kudo et Jean-Pierre Levet (éds), Tôzai, no 7, 2002, ISBN 2842873491, page 126)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]