sociologue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1888) Dérivé de sociologie avec substitution du suffixe -logie par -logue.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
sociologue sociologues
\sɔ.sjɔ.lɔg\

sociologue \sɔ.sjɔ.lɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne dont le métier est d’étudier la sociologie.
    • […] ; la confiance que les hommes du XVIIIe siècle avaient dans les capacités industrielles de l'État, paraît puérile à toutes les personnes qui ont étudié la production ailleurs que dans les insipides bouquins des sociologues; ceux-ci conservent encore fort soigneusement le culte des âneries du temps passé; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908, page 141)
    • Se montrer avec un très vieux et très authentique clochard pouilleux et un jeune et non moins véritable rustre était pour elle une sorte de haute référence, en tant que sociologue et en tant que femelle. — (Henri Vincenot, Le Pape des escargots, 1972, page 176)
    • Quel sociologue appréciera le ferme flou des dernières démocraties qui auront lutté contre l’angoisse ambiante par le ponceau d’un spencer ou le jacquard d’un pull-over ? — (Pierre Daninos, Made in France, Julliard, 1977)
    • Ce retour à l’honnêteté affective et sexuelle des élites françaises est un progrès probablement plus important pour notre pays que les changements et manipulations constitutionnels de l’après-guerre ou de 1958. Un sociologue sérieux doit accorder plus d'importance à la sexualité des élites qu'à l’article 16 de la Constitution. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 162)
    • Il faudrait aussi une représentation interdisciplinaire avec des spécialistes du développement de l'enfant, des accidentologues, des ingénieurs, des urbanistes, des cliniciens, des sociologues et d'autres encore. — (Rapport mondial sur la prévention des traumatismes chez l'enfant, sous la direction de M. Peden, ‎K. Oyebite & ‎J. Ozanne-Smith, OMS/Unicef, 2009, page 151)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]