substratum

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin substratum, de substernere (« étendre »), composé de sub- (« sous ») et sternere (« répandre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
substratum substratums
\syp.stʁa.tɔm\

substratum \syp.stʁa.tɔm\ masculin

  1. (Philosophie) Variante de substrat.
    • Certains auteurs sont allés plus loin. […]. Ils ont étudiés les associations en soi, enlevant plus ou moins complétement le substratum géographique à l’étude du groupement des plantes. C'est s’interdire toute explication et se mettre un bandeau devant les yeux. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 118)
    • Nos actes conscients dérivent d’un substratum inconscient créé surtout par des influences d’hérédité. — (Gustave Le Bon, Psychologie des foules, Alcan, 1895, livre I)
  2. (Géologie, Pédologie) Variante de substrat.
    • Les champs du Muschelkalk, au sol tantôt argileux, tantôt marno-calcaire et plus ou moins décalcifié en surface, deviennent fréquemment argilo-siliceux au voisinage des grès bigarrés ; ce changement dans la nature du substratum se traduit par l’apparition d’un certain nombre d'espèces silicicoles […]. — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 32)
    • « Nous avons ici un substratum de lave d’où montent des émanations sulfureuses et chaudes. Bref, nous vivons à peu de frais. » — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, pages 463-464)
    • Les marnes bleues qui constituent le substratum des alluvions avec des faciès sensiblement identiques, d’Épineau-Ies-Voves à Appoigny, méritent de retenir l’attention au point de vue stratigraphique. — (Bulletin du Muséum national d’histoire naturelle, Imprimerie nationale, 1954, page 298)
    • Par conséquent, le substratum (horizon C des pédologues) n'est pas la craie, sauf dans les rendzines blanches, qui sont l'exception. — (Joseph Garnotel, L'ascension d'une grande agriculture: Champagne pouilleuse, Champagne crayeuse, éditions Economica, 1985, page 26)
  3. (Électronique) Variante de substrat.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

substratum \Prononciation ?\

  1. Supin de substerno.