tellurate

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1832) Du français tellure, avec le suffixe -ate.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
tellurate tellurates
\tɛ.ly.ʁat\

tellurate \tɛ.ly.ʁat\ masculin

  1. (Chimie) Anion de tellure, sel produit par la combinaison de l’acide tellurique avec une base.
    • Nous rappelons que le tellurate de baryum se prépare en fondant du tellure ou de l’anhydride tellureux avec du nitre et précipitant le tellurate de potassium formé à l’aide du chlorure de baryum. (Charles Adolphe Wurtz, Dictionnaire de chimie pure et appliquée, Volume 3, 1874)

Références[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]

  • Table X Anion names [Table X - Noms d’anions recommandés], UICPA, 2 Avr 2004 (ébauche)
  • Table X: Anion names [Table X : Noms d’anions], in Neil G. Connelly, Richard M. Hartshorn, Ture Damhus, Alan T. Hutton, éditeurs, Nomenclature of Inorganic Chemistry: IUPAC Recommendations 2005, RSC Publishing, Cambridge, 2005, ISBN 0-85404-438-8, p. 337–339

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De l’anglais tellurium, avec le suffixe -ate.

Nom commun [modifier]

tellurate \Prononciation ?\ (pluriel : tellurates)

  1. (Chimie) Tellurate.
    • It is an interesting fact that tellurium dioxide dissolves in a solution of telluric acid; the solution on slow evaporation gives crystals of telluric acid together with granules of a tellurium tellurate, 2TeO2. (John Newton Friend, Reece H. Vallance, Douglas F. Twiss, A Textbook of Inorganic Chemistry: Vol. VII, Part II: Sulphur, Selenium, and Tellurium, C. Griffin, 1931)

Références[modifier]

  • Table X Anion names [Table X - Noms d’anions recommandés], UICPA, 2 Avr 2004 (ébauche)
  • Table X: Anion names [Table X : Noms d’anions], in Neil G. Connelly, Richard M. Hartshorn, Ture Damhus, Alan T. Hutton, éditeurs, Nomenclature of Inorganic Chemistry: IUPAC Recommendations 2005, RSC Publishing, Cambridge, 2005, ISBN 0-85404-438-8, p. 337–339