tomber en amour

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Calque de l’anglais fall in love[1][2]. Attestée depuis le XVIIe siècle, parallèlement à l’expression être en amour. Concurrencée en France par l’expression tomber amoureux au cours du XVIIIe siècle et largement supplantée par celle-ci au XIXe siècle. Référence nécessaire Toujours en usage en Amérique du Nord.

    Locution verbale [modifier le wikicode]

    tomber en amour \tɔ̃.be ɑ̃.n‿a.muʁ\ (se conjugue → voir la conjugaison de tomber)

    1. (Canada) (Louisiane) Tomber amoureux ; devenir amoureux.
      • « Se complaire outre mesure de ce qu’on est, en tomber en amour de soy indiscrette, est à mon advis la substance de ce vice. » — (Michel de Montaigne, Les essais de Michel Seigneur de Montaigne, L’Angelier, 1602, page 369)
      • « Or, comme l’amour est une maladie, on doit dire tomber amoureux, & tomber en amour, comme tomber en apoplexie. » — (Alain-René Le Sage, Jacques-Philippe d’Orneval. « Les amours deguisez », dans Le théâtre de la foire ou l’opéra comique. 1721, page 346)
      • « […] nous ne serons jamais assez stupides pour nous engager indéfiniment vis-à-vis d’un homme, et encore moins pour tomber en amour. » — (Marie Fontenay, L’autre monde : Mme Manoël de Grandfort, Librairie Nouvelle, 1855, page 164)
      • La bouche ouverte en arc de cercle jusqu’aux oreilles, mistress Grant blâmait mistress O’ Molloy de laisser « cette fille Hannah tomber en amour » avec Archer Joyce. — (Maurice Constantin-Weyer, Un homme se penche sur son passé, 1928, réédition Nelson, page 61)
      • On paie de sa vie à le chercher
        On meurt d’envie de retomber
        Tomber, tomber en amour
        On s’fend le coeur
        Pour vivre à deux
        On s’rattrape et puis on devient vieux
        À tomber, tomber en amour
        — (Laurence Jalbert, Tomber, 1990)
      • Embrasser tout. T’embrasser au complet.
        Se gouter sans négliger un millimètre.
        Embrasser toutes les années de ta vie,
        se délecter de tous nos souvenirs.
        Déguster toutes les années, les tempêtes, toutes les fois où on est retombés en amour.
        — (Anne-Marie Olivier,Faire l'amour, Atelier 10, Montréal, 2014. page 63)

    Prononciation[modifier le wikicode]

    1. Alain ReyDictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert, Paris, 1992
    2. Hélène Cajolet-Laganière, Pierre Martel et Chantal‑Édith Masson, Louis Mercier, Dictionnaire Usito, Université de Sherbrooke ©, 2019 → consulter cet ouvrage