tout fout le camp

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

tout fout le camp \tu fu lə kɑ̃\

  1. Rien ne va plus ; les choses vont de moins en moins bien.
    • Il lève les épaules d’un air affligé. On sent que, dans son esprit, tout fout le camp. Pour un militaire, une guerre qui se termine, c’est pire que tout. — (Pierre Lemaître, Au revoir là-haut, Albin Michel, Paris, 2013, page 81)
    • « Tout fout le camp », la brève de comptoir peut assez justement résumer la crise, du moins chez les plus conservateurs. — (François Foronda, Ces obscurs fondements de l’autorité. Quelques mots d’introduction, dans Hypothèses 2000, Publications de la Sorbonne, 2001, page 195)
    • On n’a pas besoin de persuader les habitants du présent que, de nos jours, « tout fout le camp ». C’est de cette manière que beaucoup d’entre nous, en effet, vivons l’inexorable déploiement de notre monde, son développement, sa modernisation. — (Jean-Michel Salanskis, Crépuscule du théorique ?, Les Belles Lettres, coll. « encre marine », 2016, page 11)

Traductions[modifier le wikicode]