Abénaquis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : abénaquis

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’abénaquis de l’Ouest Wôbanuok (« peuple de l’Est »), qui a aussi donné l’emprunt Wabanaki. À rapprocher du massachusett Wôpanâak au même sens, ou de son emprunt Wampanoag.

Nom propre[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
Abénaquis
/a.be.na.ki/

Abénaquis /a.be.na.ki/ masculin pluriel

  1. (Histoire) (Au pluriel) (Collectivement) Peuple algonquien du groupe wabanaki, ayant occupé historiquement la Nouvelle-Angleterre et le Québec.
    • Les Abénaquis représentaient pour les Anglais ce que les Iroquois représentaient pour les Français : une terreur constante. Les Mohawks eux-mêmes, alliés des Anglais, en avaient très peur. (L'actualité, 27 octobre 2008)
    • L’Algonquin avait été l’allié séculaire de l’Abénaquis. (Joseph-Edmond Roy, Histoire de la seigneurie de Lauzon, volume 1, 1897)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Abénaquis /a.be.na.ki/ masculin

Singulier Pluriel
Masculin Abénaquis
/a.be.na.ki/
Abénaquis
/a.be.na.ki/
Féminin Abénaquise
/a.be.na.kiz/
Abénaquises
/a.be.na.kiz/
Territoires tribaux des Abénaquis de l’Ouest
Territoires tribaux des Abénaquis de l’Est
  1. (Histoire) Membre du peuple abénaquis.
    • Les noms de certains Amérindiens reviennent souvent, à certaines périodes, dans des actes de vente ou d’achat comme propriétaires : par exemple, l’Abénaquis Pierre Nicolas (1745), d’autres commerçants non identifiés (1757) et le Mohawk Patrick Logan (1780 et 1788). (Daniel Gay, Les Noirs du Québec, 1629–1900, Septentrion, 2004)
    • Ses deux fils épousèrent des Amérindiennes, Louis une Algonquine et Jean une Abénaquise. (Robert Larin, Brève Histoire du peuplement européen en Nouvelle-France, 2000)
    • Il se maria à leur manière (avec une Abénaquise), préférant les forêts de l’Acadie aux monts Pyrénées. (Michel Bibaud, Histoire du Canada, 1843)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]