bruyant

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien participe présent du verbe « bruire ».

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin bruyant
/bʁɥi.jɑ̃/
bruyants
/bʁɥi.jɑ̃/
Féminin bruyante
/bʁɥi.jɑ̃t/
bruyantes
/bʁɥi.jɑ̃t/

bruyant /bʁɥi.jɑ̃/

  1. Qui fait du bruit ou qui est accompagné de bruit.
    • Il avait mené une vie bruyante de débauches, pleine de duels, de paris, de femmes enlevées. (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1867)
    • Acceptons que le courage militaire demeure l'apanage d'une caste enfantine et bruyante, et ne se répande pas, comme l'a fait la Légion d’honneur, son insigne, parmi les professeurs, les contrôleurs, les peintres... (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • A Armenonville, à une table voisine de la nôtre, un sous-lieutenant de dragons enlace de son bras le buste de sa trop bruyante compagne et laisse voir ainsi au poignet un tatouage d'escarpe... (Michel Corday, L'envers de la guerre : journal inédit 1914-1916, Flammarion, 1932, p.145)
  2. Où il se fait, où l’on entend beaucoup de bruit.
    • Cette rue est fort bruyante . Un marché bruyant. Une assemblée bruyante.

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Un homme bruyant, Un homme qui se rend importun par le bruit qu’il fait.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Paronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]