bruit

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : bruît

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Déverbal de bruire.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
bruit bruits
/bʁɥi/

bruit /bʁɥi/ masculin

  1. Manifestation sonore déplaisante.
    • Le gardien ouvrit avec précaution, la porte tourna sans bruit sur ses gonds et tous nous entrâmes doucement et sans parler […]. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • La veille de Noël, pendant la nuit, je fus réveillé par un bruit de chaîne frottant contre des écubiers. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Par extension) Son sans harmonie régulière.
  3. (Par extension) Son peu distinct, confus.
  4. Nouvelle, rumeur qui circule dans le public.
    • Le bruit court que c'est dimanche. Ce n'est pas le curé qui le confirmera. Il a refusé de dire la grand’messe et a célébré l'office dans sa chambre, tout seul. (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
    • On me permettra de dire ici tout de suite […], que les bières strasbourgeoises, contrairement à un bruit que l'on fait courir, n'ont pas dégénéré. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Or, le bruit se répandit bientôt que le juif avait jeté l'hostie dans une cuve d'eau bouillante, à la suite de quoi l'eau aurait rougi sans s'altérer. Et l'on assurait que, depuis ce temps, l'enfant Jésus surnageait dans cette eau, sans qu'il fût possible de l'y enfoncer. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • […] tu sais même qu'on a parlé de suicide. Elles ont fait courir le bruit d'une congestion pour couper les racontars. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.35)
  5. (Vieilli) Tumulte, trouble, mouvement séditieux.
    • Il y a du bruit dans cette ville.
  6. (Internet) Information sans rapport avec le sujet recherché.
    • Cette liste de diffusion était intéressante mais le nouveau modérateur est beaucoup trop tolérant avec le bruit.
  7. (Électronique) Signal aléatoire et indésirable, voire parasite, se superposant aux signaux utiles.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Manifestation sonore déplaisante
boucan (Familier), bordel (Vulgaire)
Nouvelle qui circule dans le public
ouï-dire, rumeur
Signal électronique aléatoire et indésirable
diaphonie

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Manifestation sonore déplaisante
fracas
vacarme
chahut
Son peu distinct
brouhaha

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Composés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe 1[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe bruire
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
bruit
Indicatif Présent
il/elle/on bruit
Imparfait
Passé simple
Futur simple

bruit /bʁɥi/

  1. Participe passé masculin singulier de bruire.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bruire.
    • S’il est un livre que l’on associe à l’enfer des bibliothèques, c’est bien « l’infâme Justine » du marquis de Sade. Dès sa parution en 1791, le monde des lettres bruit du scandale. (Alexandre Wenger, Le Crépuscule des Lumières, introduction à Justine ou Les Malheurs de la vertu, Sade, Société éditrice du Monde - Éditions Garnier, coll. « Les Grands Classiques de la littérature libertine », Tome 8, Paris, 2010, p. 9)

Forme de verbe 2[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe bruir
Indicatif Présent
il/elle/on bruit
Imparfait
Passé simple
il/elle/on bruit
Futur simple

bruit /bʁɥi/

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de bruir.
  2. Troisième personne du singulier du passé simple de bruir.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

bruit masculin

  1. Variante de bruich.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844