sujet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin subjectus (« soumis, assujetti »), participe passé adjectivé de subjicere (« placer dessous, mettre sous, soumettre, assujettir ») formé de sub- (« sous ») et de jacere (« jeter »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin sujet
/sy.ʒɛ/
sujets
/sy.ʒɛ/
Féminin sujette
/sy.ʒɛt/
sujettes
/sy.ʒɛt/

sujet

  1. (Vieilli) Soumis, subordonné, dépendant, obligé d’obéir.
    • Nous sommes tous sujets aux lois et aux coutumes du pays où nous vivons.
    • Être sujet aux ordres de quelqu’un.
  2. Soumis par la conquête.
    • Au lieu de quoi, l’Égypte, l’Inde et les contrées sujettes en général avaient enfanté des générations nouvelles qui vivaient dans un état d’indignation passionnée et faisaient preuve d’une énergie extrême, d’une activité toute moderne. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 123, Mercure de France, 1921)
    • L’Empire carthaginois, en Afrique du Nord, en Espagne du Sud, en Corse, en Sardaigne et en Sicile méridionale, était un État marchand qui tirait sa richesse des provinces sujettes. (P.J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992, p.163)
  3. (Vieilli) Assujetti.
    • Tout propriétaire est sujet à l’impôt foncier.
    • Il est sujet à telle servitude.
  4. Astreint à quelque nécessité inévitable.
    • Tous les hommes sont sujets à la mort.
    • La nature humaine est sujette à beaucoup d’infirmités.
  5. Accoutumé de faire quelque chose, porté par inclination, habitué.
    • Il ne rendait visite qu’à sa mère et encore, cette dernière, entourée de vieilles personnes ridicules et sujette elle-même à des radotages, lui agaçait les nerfs […]. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
    • Il est sujet à boire, à s’enivrer.
    • Il est sujet à cette faute.
  6. Exposé à éprouver fréquemment certains accidents.
    • M. le marquis de Dampierre objecte que malheureusement les Othellos sont trop sujets au phylloxera. Il a été obligé de sulfurer les siens. (Comptes rendus des travaux de la Société des agriculteurs de France, vol.24, p.390, 1893)
    • Nous dirons en passant que les céréales sont beaucoup moins sujettes à la verse en Champagne que dans d'autres contrées. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.100)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
sujet sujets
/sy.ʒɛ/

sujet /sy.ʒɛ/ masculin

  1. Motif, matière ou thème d'une activité, d'un comportement ou d'un état.
    • Or j’eus comme voisin de lit un aumônier du genre fier et silencieux, qui s’équipait en musulman pour les tirailleurs marocains. Le croissant sur son calot était un beau sujet de plaisanterie ; […]. (Alain, Souvenirs de guerre, p.43, Hartmann, 1937)
  2. (Grammaire) Elément d’une phrase précisant l’acteur de l’action décrite par le verbe.
    • Un verbe conjugué est accordé avec son sujet.
  3. Thème d’un discours oral ou écrit.
    • J’ai eu une discussion au sujet de l’infiltration des organismes d’état par des loby du tabac.
  4. (Philosophie) Ce qui pense, l’être pensant, par opposition à l’objet, ce qui est pensé.
    • L’inconscient échappe en grande partie au sujet conscient.
  5. (Éducation) Questions écrites posées dans le cadre d’un examen scolaire ; voir aussi énoncé.
    • Le sujet de l’épreuve de mathématiques du baccalauréat série S de 2003.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin sujet
/sy.ʒɛ/
sujets
/sy.ʒɛ/
Féminin sujette
/sy.ʒɛt/
sujettes
/sy.ʒɛt/

sujet /sy.ʒɛ/ masculin

  1. (Politique) Personne soumise à l’autorité d’un roi, d'un empereur, d'un autocrate, etc.
    • Alors, sire, dit Catherine, vos sujets les huguenots feront comme le sanglier à qui on ne met pas un épieu dans la gorge : ils découdront le trône. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Miss Horatia Bluett représente une importante maison de Londres, […], à laquelle le Céleste-Empire expédie annuellement pour deux millions de chevelures féminines. Elle va à Pékin, au compte de ladite maison, fonder un comptoir, où se concentreront les produits récoltés sur les sujettes… et sans doute aussi sur les sujets du Fils du Ciel. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.4)
    • […], la comtesse fit incarcérer le meurtrier et, après jugement, celui-ci fut pendu. L’exécution eut lieu le jour de Pourim. Quand le roi, informé de l’événement, sut qu’un de ses sujets avait été hissé à la potence le jour où les juifs célébraient, par des réjouissances, le souvenir de la pendaison d’Aman, il entra en fureur. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

sujet

  1. Individu.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation manquante. (Ajouter)