matière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : matiere

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin materia.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
matière matières
/ma.tjɛʁ/

matière /ma.tjɛʁ/ féminin

  1. Ce qui a de la masse et occupe de l’espace.
    • Le jus contient, en outre du principe sucré, une foule de matières étrangères dont quelques-unes sont susceptibles de fermenter et d'altérer le sucre. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.125)
    • J’ai vu, dans ma longue carrière d’ingénieur acousticien, bien des matières excellentes conductrices du son, mais jamais je n’en rencontrerai une seule comparable, même de loin, à celle dont sont pétris les murs de l’hôtel Terminus à Marseille. (Alphonse Allais, Le petit loup et le gros canard, dans Deux et deux font cinq, Paris, Paul Ollendorff, 1895,)
    • Ce n’est pas parce qu’une matière a telle ou telle disposition qu’elle est unie à telle forme ; c’est l’inverse qui est vrai : pour que la forme soit telle, il importe que la matière soit optimalement disposée. (François-Xavier Putallaz, Le sens de la réflexion chez Thomas d’Aquin, J. Vrin, 1991, p.67)
  2. Ce dont une chose est faite.
    • D'après MM. Pelletier et Caventou, le carmin est un composé de la matière colorante de la cochenille, d’une matière animale qui y est également renfermée, et des éléments du sel qu’on y ajoute pour en déterminer la précipitation. (Dictionnaire des arts et manufactures, tome A-F, Paris, L. Mathias, 1845, p.617)
    • Matières d’or et d’argent, Les espèces fondues, les lingots et les barres employés pour la fabrication des monnaies.
  3. (Philosophie) Substance étendue, divisible et susceptible de recevoir toute sorte de formes.
    • Les propriétés de la matière.
    • La divisibilité de la matière.
    • On ignore quelle est l’essence de la matière.
    • Matière animale, végétale, minérale, Substance appartenant au règne animal, végétal, minéral.
    • Matière brute, Celle qui n’offre pas les caractères de l’organisation.
    • Matière organisée, Toute matière vivante ou ayant vécu, qu’elle appartienne à un végétal ou à un animal.
  4. Se dit aussi par opposition à esprit.
    • S’élever au-dessus de la matière.
    • Être dégagé de la matière.
    • Être enfoncé dans la matière, Avoir l’esprit grossier.
  5. (Médecine) Substances évacuées par le haut ou par le bas, c'est-à-dire par les fesses ou la bouche.
    • Matière des vomissements.
    • Matière fécale.
    • Matière médicale, Connaissance des substances employées en médecine et de la manière de les préparer et de les administrer.
    • Il possède à fond la matière médicale.
    • Traité de matière médicale.
  6. (Arts) Qualité des éléments matériels qui entrent dans la réalisation d’une œuvre d’art.
    • Cette statue, ce meuble est d’une belle matière.
  7. (Figuré) Sujet sur lequel on écrit, on parle.
    • Belle, ample, riche matière à traiter.
    • Matière pauvre, stérile, ingrate.
    • La matière d’un discours.
    • Traiter à fond, approfondir, épuiser une matière.
    • Il a bien divisé, bien distribué sa matière.
    • Entrer en matière.
    • La conversation a roulé sur toute sorte de matières.
  8. (Vieilli) (Éducation) Sujet qu’on propose à des élèves pour le mettre en narration, en discours, en vers.
    • Matière à mettre en vers latins.
  9. Quelques-unes des parties qui composent la science du droit.
    • Matière féodale. On l’emploie le plus souvent au pluriel.
    • Les matières commerciales lui sont très familières.
    • La matière d’un crime, d’un délit, Ce qui constitue un crime, un délit.
  10. Sujet enseigné
    • La géographie et le sport sont deux matières enseignées au lycée.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

matière /ma.tjɛʁ/ genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?

  1. Cause, sujet, occasion. En ce sens, il s’emploie sans article.
    • Il n’y a pas là matière à se fâcher.
    • Donner, fournir matière à rire.
    • Il n’y a pas matière à procès.
  2. (Droit) Ce qui donne action.
    • En matière civile.
    • En matière criminelle.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]