étendue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin extensio, « action d'étendre, de déployer ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
étendue étendues
/e.tɑ̃.dy/

étendue /e.tɑ̃.dy/ féminin

  1. (Didactique) Dimension d’une chose en longueur, largeur et profondeur.
    • Celui qui, au sommet de l'Etna promène à loisir ses yeux autour de lui, est principalement affecté par l’étendue et par la diversité du tableau. (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire,)
    • A l'inverse, l’étendue de telle plaine divisée en une mosaïque de parcelles culturalement distinctes se verra différenciée par des contenus, eux aussi dotés d'attributs géométriques et de surface, […]. (Yves Poinsot, Comment l'agriculture fabrique ses paysages, p.15, Karthala Éditions, 2008)
  2. (Philosophie) Le volume des choses et peut s’entendre des trois dimensions.
  3. (Plus courant) Superficie d’une chose.
    • Dans les vallées de la Meuse et de la Chiers, il existe également de belles prairies qui sont souvent d'une étendue immense. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.100)
    • C'est ainsi qu'à la ferme de la Faille près de Sainte-Marie-en-Chaux, […], le Ranunculus fluitans déploie seul ses longues chevelures sur de larges étendues, masquant presque totalement les galets du fond. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.61)
    • En haut, des milans planaient au-dessus des arbres et franchissaient l'étendue lisse du Nil, […]. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • (Absolument)La bise enfile l'étendue, houle dans les sapinières à longue et morne plainte. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
  4. (Figuré) Ampleur
    • L’étendue du pouvoir, de l’autorité. - L’étendue de ses devoirs.
    • Il voudrait donner à l’application de cette loi plus d’étendue qu’elle n’en doit avoir.
    • Cette proposition, prise dans toute son étendue, serait fausse.
    • Il connut alors toute l’étendue de sa misère.
    • Un esprit d’une grande étendue, d’une vaste étendue.
    • Une voix d’une grande étendue.
    • Il a une grande étendue de connaissances.
    • L’étendue du mal, du danger.
    • Sa voix manque d’étendue.
    • L’étendue d’un discours, d’une dissertation, Sa longueur.
    • Vous devriez donner un peu plus d’étendue à ce chapitre.
  5. Longueur d'un temps, sa durée.
    • Dans l’étendue de tous les âges, de tous les siècles.
    • La vie de l’homme est d’une étendue bien bornée.
  6. (En photométrie et en optique) Le produit de la surface éclairée, par l'angle solide sous-tendu par cette surface.
    • L'étendue est proportionnelle à la luminosité. — L’étendue géométrique de l'interféromètre sphérique de Fabry-Perot.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme d’adjectif[modifier | modifier le wikicode]

étendue /e.tɑ̃.dy/

  1. Féminin singulier de étendu.

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe étendre
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
étendue

étendue /e.tɑ̃.dy/

  1. Participe passé féminin singulier de étendre.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]