longueur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Dérivé de l’adjectif long avec le suffixe -eur.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
longueur longueurs
/lɔ̃.ɡœʁ/

longueur /lɔ̃.ɡœʁ/ féminin

  1. Étendue d’un objet considéré, dans une seule dimension, d’une de ses extrémités à l’autre.
    • À ce tronc si court sont attachés des membres d’une longueur gigantesque : l’enjambée faite est ainsi profitable à une marche fort rapide ; […]. (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
    • Le travail de filature consiste à retirer le fil du cocon dont la longueur est d’environ 480 mètres et à le dévider sans le briser. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La brume survenant épaisse, une veille très sévère fut nécessaire ; nous avancions cependant, mais à minuit on ne voyait plus à une longueur de bateau, et force nous fut de stopper. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Étendue d’une surface considérée dans sa plus grande dimension, par opposition à largeur.
    • A condition de cuber l’épandeur en multipliant la longueur par la largeur et par la hauteur du chargement pour connaître le volume de fumier qu’il contient, il est possible d’approcher le poids de fumier chargé de 2 façons. (Comment régler son épandeur d’engrais ou de produits organiques ?, ARVALIS, 2004)
  3. (Sport) Unité de convention pour apprécier la distance qui sépare les concurrents à l’arrivée.
    • Ce cheval a gagné de deux longueurs.
  4. (Par extension) Durée du temps.
    • L’année du crapaud se partage en trois périodes distinctes de longueur inégale. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
  5. (Spécialement) Temps qu’on met à lire, à réciter, à entendre, un ouvrages de l’esprit.
    • La longueur d’un ouvrage, d’un discours, d’un sermon.
    • Ce poème est d’une longueur excessive.
  6. (Surtout au pluriel) Ce qui est superflu, ce qui surabonde.
    • La nécessité d’éviter des longueurs excessives m’oblige constamment à écarter toute sorte de traits obtenus par l’observation directe ; […]. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
  7. (Vieilli) Lenteur dans les actions, dans les affaires.
    • Je suis excédé de ses longueurs. — Ce sont des longueurs insupportables, d’étranges longueurs.
    • Les longueurs de la procédure.
    • Tirer les choses en longueur.
  8. (Théorie des graphes) Nombre d’arc entre deux sommets.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Sport :

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français longueur.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
longueur
/lɔŋ.ˈɡɝ/
longueurs
/lɔŋ.ˈɡɝz/

longueur

  1. Passage long et peu intéressant dans une œuvre.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]