unité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : unite

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin unitas (« unité », « un », « homogénéité », « réunion », « identité de nature », « ressemblance », « conformité », « union », « concorde »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
unité unités
/y.ni.te/

unité /y.ni.te/ féminin

  1. Élément singulier, qui a le nombre un.
  2. (Didactique) Quantité élémentaire qui est à la base d’un calcul.
    • La première classe comprend les centaines, les dizaines et les unités simples ; la seconde classe comprend les centaines, les dizaines et les unités de mille; la troisième classe comprend les centaines, les dizaines et les unités de millions, etc., etc. (Jean-Henri Fabre, Nouvelle arithmétique à l’usage de tous les établissements d’instruction publique, 1870)
    • Il s’ensuit un prix nettement supérieur au coût de la dernière unité produite, ce qui va permettre de maximiser le profit en situation d’oligopole. (Pierre Jeanblanc, Analyse stratégique - Les fondements économiques, Dunod, 2011)
    • Plusieurs unités font un nombre.
    • Tout nombre est composé d’unités.
  3. Grandeur finie, choisie arbitrairement pour servir de terme de comparaison aux autres grandeurs de même espèce.
    • Unité de volume, de poids.
    • Unité de mesure.
    • Le mètre a été adopté en France comme unité de longueur.
  4. Caractère de ce qui est singulier, par opposition à pluralité.
    • L’unité de Dieu.
    • L’unité de l’église.
    • L’unité du moi.
    • Unité de sentiments.
  5. Caractère de ce qui offre un ensemble, une suite où tout se tient.
    • L’unité physionomique d’un paysage provient de ce que certaines plantes se répétant très fréquemment lui impriment une allure particulière. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 101)
    • En dépit du morcellement législatif des coutumes, nous avons une unité remarquable de législation en cette matière, car c’est l’Église qui seule légifère et juge. (Gabriel Lepointe, La Famille dans l’Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p. 126)
    • Les trois unités : l’unité d’action, l’unité de lieu et l’unité de temps, les règles du théâtre classique veulent qu’il n’y ait qu’une action dans une pièce, que cette action se passe dans le même lieu et qu’elle ne dure pas plus de vingt-quatre heures.
  6. (Anatomie) Unité de composition, Principe d’après lequel les animaux et les végétaux les plus différents par leur forme, leur volume, leur couleur, etc., peuvent se ramener à un type commun.
  7. (Militaire) Groupe constitué de soldats commandés par un chef.
    • Les chefs d’unité finissaient par ne plus savoir de qui ils dépendaient. Ils recevaient en haussant les épaules les ordres inexécutables. (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.215)
  8. Composant d’un appareil électronique (ordinateur, etc.) qui exécute une opération particulière.
    • Unité centrale ; Unité de contrôle ; etc.
  9. Partie d’une organisation ou d’une société.
    • U.F.R. : Unité de formation et de recherche ; U.E.R. : Unité d’enseignement et de recherche.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]