million

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Million

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De l’italien milione.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
million millions
/mi.ljɔ̃/

million /mi.ljɔ̃/ masculin

  1. Nom de nombre cardinal. Mille fois mille, 106.
    • Riccioli, depuis 1660, avait accordé à cette partie du monde 500 millions d’habitans, nombre qui, par la suite, a été presque constamment adopté dans beaucoup d’ouvrages. (Adrien Balbi, La population des deux mondes, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Après tout, la population du globe est, dit-on, de quatorze cents millions d’âmes, et à trente-deux dents par habitant, cela fait près de quarante-cinq milliards. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.3)
    • Alors que la France entière fournit annuellement environ 55 millions d’hectolitres de vin, l’Hérault à lui seul en donne de 11 à 12 millions : plus du cinquième ! (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité, 1931)
    • La production mondiale actuelle est d'environ 13,5 millions de tonnes de pois secs et 4,8 millions de tonnes de pois frais. (C.L.M. Bentvelsen, Réponse des rendements à l'eau, page 138, 1980)
    • Il souhaite […] un allègement des frais d’occupation. Ceux-ci s'élèvent à 20 millions de marks par jour, soit 400 millions de francs 1940, soit environ 800 millions de francs lourds 1998. (Jacques Le Groignec, Pétain et De Gaulle, page 189, Nouvelles Éditions Latines, 1998)
  2. (Absolument) (Finance) Un million de francs, et à présent, un million d’euros.
    • La vie laborieuse, active, toute estimable, toute positive, d’un conseiller d’État, d’un manufacturier de tissus de coton ou d’un banquier fort alerte pour les emprunts, est récompensée par des millions, et non par des sensations tendres. (Stendhal, De l’Amour, 1822, 1re préface de 1826)
    • Oui, nous nous avouons les ennemis de l'ordre, de cet ordre qui ne profite qu'à ceux qui, à force d’exploitation et de roueries, sont parvenus à empiler des millions dans leur coffre-fort. (Virginie Barbet, dans le journal Égalité du 13 mars 1869 ; cité dans L'Internationale, de Oscar Testut, 1871)
  3. (Familier) indique un signe de richesse.
    • Être riche à millions, être extrêmement riche.
  4. (Par hyperbole) Un nombre indéfini, mais fort considérable.
    • J’ai entendu dire cela un million de fois.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
million
/ˈmɪl.jən/
millions
/ˈmɪl.jənz/

million /ˈmɪl.jən/

  1. Million.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]