servir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin servire (« servir », « être esclave », « vivre dans la servitude »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

servir /sɛʁ.viʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. S’acquitter de certains offices, de certaines obligations envers une personne ou une collectivité.
    • Servir son pays.
    • Servir l’État.
    • Servir Dieu, rendre à Dieu le culte qui lui est dû et s’acquitter de tous ses devoirs de religion.
    • Servir la messe, être auprès du prêtre qui célèbre la messe, pour dire les réponses, présenter l’eau et le vin, etc.
  2. (En particulier) S’acquitter de certaines fonctions auprès de quelqu’un comme domestique.
    • Servir un maître.
    • (Au passif) Il aime à se faire servir.
    1. Présenter les plats, verser à boire, donner et retirer les assiettes, etc.
      • Passez au beurre et laissez cuire dans son jus, et à très-petit feu, la rouelle lardée de gros lard; servez-la ensuite dedans, après l’avoir dégraissée. ( M. Cardelli, Nouveau manuel complet du cuisinier et de la cuisinière, édition Encyclopédie-Roret, 1842)
    2. Donner à quelqu’un sa part des mets dont se compose un repas.
      • Servir quelqu’un.
      • Vous êtes bien mal servi.
      • Il s’est servi le dernier.
  3. Rendre à quelqu’un les mêmes services qu’un domestique rend à son maître.
    • Elle servait son amie malade, sa vieille mère infirme.
    • Elle se dévoue à servir les pauvres.
    • Se servir soi-même, Faire soi-même pour son service ce que d’autres font faire par un domestique.
  4. Fournir, s’occuper de quelqu’un, lui procurer marchandise ou service.
    • Tout en parlant, mon compagnon s’était approché du comptoir, où je le rejoignis, et l’on nous servit nos grogs. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Servir un client.
    • Le boucher nous a mal servis aujourd’hui.
  5. Rendre de bons offices à quelqu’un, l’aider, le seconder, l’assister.
    • Il m’a bien servi dans cette affaire.
    • Servir les passions de quelqu’un, Lui fournir les moyens de satisfaire ses passions.
    • Servir la religion, Se dévouer au service de la religion.
    • pour vous servir
    • Les circonstances, les événements l’ont bien servi.
    • Sa mémoire l’a mal servi en cette occasion, Il a manqué de mémoire.
  6. Faire fonctionner.
    • Servir une batterie.
    • Servir une pièce de canon.
  7. (Volley-ball) (Tennis) (Tennis de table) (Badminton) Lancer la balle à celui avec qui l’on joue.
    • Servir la balle.
  8. (Cartes à jouer) Distribuer les cartes.
    • Servir des cartes.
    • À toi de servir.
  9. (Cuisine) Mettre des mets sur la table.
    • Servir le dîner.
    • Servir un gigot, un plat de légumes, l’entremets, le dessert.
    • (Absolument) À quelle heure voulez-vous qu’on serve ?
    • (Absolument) Le dîner est servi, on peut se mettre à table.
    • (Absolument) Madame est servie.
    • (Absolument) Servir à déjeuner, à dîner, à souper, servir à une ou plusieurs personnes de quoi déjeuner, etc.
  10. (Économie) (Vieilli) Payer l’intérêt d’une somme constituée en rente.
    • Servir une rente.
    • Servir une redevance, acquitter la redevance convenue.
  11. (Biologie) (Vieilli) S’accoupler en vue de la reproduction (dans certaines espèces animales).
  12. (Vénerie) Mettre l’animal à mort avant la curée
  13. Être utile, bon, propre à quelque chose ; convenir.
    • De nos jours, ces obstacles ont été levés grâce à la création des quatre pièces de base de l’équipement servant à l’immersion en apnée: le masque, les palmes, le tuba et la combinaison de plongeur […]. (Umberto Pelizzari & Stefano Tovaglieri, Apnée: De l'initiation à la performance, Éditions Amphora, 2005, p.43)
    • À quoi sert cette machine ?
    • Cet instrument sert à tel usage.
    • Les troupes qui servent à la défense des frontières.
    • Cela ne servirait qu’à l’indisposer contre vous.
    • Il ne sert à rien de s’emporter.
    • À quoi sert-il, que sert-il, que sert de s’emporter ?

servir intransitif

  1. Être utile à quelqu’un.
    • Que lui sert d’amasser tant de biens ?
    • Cela ne vous sert de rien.
    • Ce livre lui a bien servi dans son travail.
  2. (Militaire) Faire le service militaire.
    • Il a servi au Maroc, en Syrie.
    • Il a servi dans l’infanterie, dans l’artillerie, dans l’aviation, dans la marine.
  3. Être d’usage.
    • Ces gants pourront vous servir encore.
    • Ce meuble, cet instrument, cette machine ne peut plus servir.
    • Il n’y a qu’un mot qui serve se dit lorsqu’on veut se faire bien comprendre et préciser le sens de ses paroles.

servir de transitif

  1. Tenir lieu de, tenir la place de, faire l’office de.
    • Quelques mois plus tard, au début de l’année 1971, ce mémorandum fut complété par un travail plus exhaustif qui pouvait servir de base à l’analyse gouvernementale de l’ensemble des relations entre le Chili et les USA. (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • Il m’a servi de père.
    • Il lui a servi de modèle.
    • Que cela vous serve de leçon.
    • Mon manteau me servira de couverture.
    • Servir de prétexte.
    • Cela vous servira d’excuse, de preuve.
    • Servir de jouet, de plastron, de couverture. Voyez « jouet », « plastron », « couverture ».

se servir de transitif

  1. Faire usage de, s’aider de.
    • Les Mangaréviens, qui chantaient harmonieusement, se servaient fort mal de la mandoline et de l’accordéon, et jadis leurs instruments préférés pour les danses étaient les tambours en bois. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il s’est servi de mon argent.
    • Se servir de toutes sortes de moyens.
    • Il se sert trop souvent du même mot.
    • Se servir de la règle et du compas.
    • Le papier dont je me sers pour vous écrire.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Catalan[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin servire.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

servir /səɾˈβi/ (conjugaison)

  1. Servir, être utile.
    • Per a què serveix?
      À quoi ça sert ?
    • La princessa que no serveix per a res. (titre d'un conte populaire)
    • La princesse qui ne sert à rien.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikicode]

Espagnol[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin servire.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

servir /Prononciation ?/ 3e groupe (conjugaison)

  1. Servir, être utile.
    • Para qué sirve?
      À quoi ça sert ?
    • Todo sirve para algo, incluso yo. (inclusoyo.blogspot.fr)
      Tout sert à quelque chose, même moi.
    • Esto no sirve. ou Esto no sirve para nada.
      Cela ne sert à rien.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Interlingua[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin servire.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

servir /sɛr.ˈvir/ (conjugaison)

  1. Servir.

Portugais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin servire.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

servir /Prononciation ?/ 3e groupe (conjugaison)

  1. Convenir, être bon à.
  2. Servir.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]