service

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Service

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin servitium (« esclavage », « servitude », « captivité » ; « domesticité »; « assujettissement », « joug », « servage », « servilité ») de servus (« esclave ») et servire (« être asservi »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
service services
/sɛʁ.vis/

service /sɛʁ.vis/ masculin

I. Fait d’être contraint de servir quelqu'un

A. Fait de devoir servir une autorité

  1. État, fonctions, devoirs de quelqu’un qui sert une personne ou une collectivité.
    • Le service du roi, de l’état.
    • Se mettre au service d’un prince.
    • Se consacrer au service de Dieu, Embrasser la profession ecclésiastique ou la profession religieuse.
    • Être de service, être dans le moment où l’on remplit les fonctions de sa charge, où on les exerce réellement.
    • Je suis de service tel jour.
    • Il est de service de telle heure à telle heure.
    • Il prend son service à telle heure. On dit dans un sens analogue :
    • En service commandé.
    • Cet officier a été tué en service commandé.
    • Service féodal, devoirs auxquels un vassal était obligé envers son seigneur.
    • Service d’honneur, ensemble des personnes qui, dans une cérémonie officielle, escortent un prince, un haut personnage.
    1. (Par analogie) Se dit, à un mariage, des jeunes gens et des jeunes filles qui accompagnent les mariés à l’autel.
  2. Par civilité, indique le fait d’être à la disposition de quelqu’un, prêt à faire ce qui pourra lui être utile ou agréable.
    • Qu’y a-t-il pour votre service ? se dit à une personne qui se présente et qui paraît vouloir demander quelque chose.
    • Je suis à votre service, tout à votre service.
    • À votre service ! : de rien, je vous en prie.
    • Ma voiture est à votre service.

B. Fait de servir à table

  1. Fait de servir les plats à table et de les ôter.
    • Premier, second service le premier, le second plat que l’on présente aux convives.
    • Premier, second service la première, la seconde série de dîners que l’on sert, notamment dans un restaurant.
  2. Ensemble de la vaisselle ou du linge qui sert à table.
    • Service de table.
    • Service en argent, de vermeil, de porcelaine.
    • Service de linge damassé.
    • Service à thé, à café.
    • Un service de fumeur.

II. Fait de servir librement quelqu'un

  1. (En particulier) Indique le fait d’être le domestique de quelqu’un. Manière dont un domestique s’acquitte de ses fonctions.
    • Être au service de quelqu’un.
    • La pauvreté l’a contraint de se mettre en service.
    • Entrer en service.
    • Il a été longtemps au service d’un tel.
    • Service de la table, fonctions de celui qui sert à déjeuner ou à dîner.
    • Le service d’un domestique, la charge dont il a à s’acquitter.
    • Ce n’est pas son service.
    • Il a un service pénible.
    • Il est content du service de son domestique.
    • Ce valet de chambre, cette femme de chambre a un service parfait.
    • Le service d’un maître, la manière dont un maître se fait servir.
    • Le service de ce patron est facile, dur, pénible.
    • Escalier de service, escalier à l’usage des domestiques, des fournisseurs, etc.
  2. Emploi, fonction de ceux qui servent l’État dans la magistrature, dans les finances, dans l’armée, dans la marine, ou qui font partie d’une administration.
    • Ce président, ce maître des requêtes a tant d’années de service.
    • Cet employé a obtenu sa retraite après tant d’années de service.
    • Produire ses états de service.
    • Il a fait son service militaire, son temps de service.
    • Service armé.
    • Service auxiliaire.
    • Service de place.
    • Service en campagne.
    • Service à bord, à terre.
    • Il a vieilli au service.
    • Il a quitté le service.
    • Produire ses états de service.
    • Le service de la marine, de l’artillerie, du génie, etc., les fonctions particulières de celui qui sert dans la marine, dans l’artillerie, dans le génie, etc.
  3. Travail effectif ou effectué.
    • Il va de soi que le même mécanicien et les mêmes chauffeurs ne pourraient faire un service de onze jours. On les remplace donc, […]. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.5)
  4. (Au pluriel) Manière dont quelqu’un a servi, temps pendant lequel il a servi.
    • Obtenir la récompense de ses services.
    • De bons et loyaux services.
  5. Ensemble d’opérations, de travaux, etc., servant à un usage déterminé dans les administrations, les établissements publics ou particuliers.
    • Le service de la poste.
    • Le service du contentieux dans un ministère.
    • Le service de la publicité dans une maison de banque.
    • Le service des réclamations dans un magasin.
    • Chef de service.
    • Organiser les différents services publics.
    • Les services administratifs.
    • Le service est très bien fait dans cet hôpital.
    • Cela peut entraver le service, peut nuire à la régularité, au bon ordre du service.
    • Toutes les branches d’un même service.
    • Selon les besoins du service.
  6. Usage, utilité qu’on retire des animaux et de certaines choses.
    • Ce cheval est d’un bon service, de bon service.
    • Ce meuble, cet instrument, cette machine est maintenant hors de service.
    • L’estomac, les jambes lui refusent le service, son estomac, ses jambes ne font plus leurs fonctions qu’avec peine.
  7. Assistance qu’on donne ; aide qu’on prête à quelqu’un.
    • La chimie agricole est une science appelée à rendre d'immenses services aux cultivateurs. Elle a pour objet l'étude des terrains; […]. (Pierre Joigneaux, La chimie du cultivateur, p.1, 1850)
    • Rendre service à quelqu’un.
    • Il m’a rendu de grands services.
    • Il aime à rendre service.
    • Il est venu lui faire offre de service, lui offrir ses services.
    • Rendre un mauvais service, de mauvais services à quelqu’un, lui nuire, lui faire perdre l’estime d’autrui; ou simplement Lui susciter de l’embarras.
    • Vous m’avez rendu un mauvais service de m’amener cet homme.

III. Action de servir

  1. (Religion) Célébration solennelle de l’office divin, de la messe et de toutes les prières publiques qui se font dans l’église.
    • Le service divin.
    • Le service funèbre.
    • Nous avons été au service d’un tel.
    • Vous êtes prié d’assister aux convoi, service et enterrement…
    • Service du bout de l’an, service qui se célèbre pour une personne, au premier anniversaire de son décès.
  2. (Tennis) (Tennis de table) (Badminton) (Volley-ball) Action de celui qui sert la balle, le ballon ou le volant.
    • Après le service, la balle de tennis peut atteindre 200 km/h.
    • “Play !” s’écriait ma mère selon l’ancienne mode, tandis qu’elle avançait son petit pied et penchait sa tête coiffée d’un chapeau blanc pour faire un service appliqué quoique faible. (Nabokov, traduction de Yvonne Davet, Autres rivages, in Œuvres romanesques complètes, t. II, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2010, p. 1175)
  3. (Arts) Au théâtre, se dit des invitations envoyées aux critiques, aux membres de la presse.
    • Service de première, de seconde.
  4. (Édition) Publication que l’on envoie régulièrement et gratuitement à quelqu’un.
    • Cette maison d’édition lui fait le service de ses publications.
    • Il est inscrit au service de cette revue.
  5. (Droit) Servitude.
    • Services fonciers.

IV. Activités et organe

  1. (Économie) Produit ou bien immatériel, par opposition à l’agriculture (secteur primaire) ou à l’industrie (secteur secondaire).
    • Un service est tout d’abord intangible, pas directement observable, par rapport à un produit qui a une forme, est visible, solide, peut être palpé et a fait l'objet d'une série de transformations physiques. (Jean-Claude Dufour & Stéphane Maisonnas, Marketing et Services : Du Transactionnel au Relationnel, Presses Université Laval, 1997, p.16)
  2. (Informatique) Dans un modèle client-serveur, fonctionnalité qui répond aux requêtes des logiciels client.
    • Cet ordinateur est équipé du service d’accès distant.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

 (information à préciser ou à vérifier)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français servise.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
service
/ˈsɝ.vɪs/
services
/ˈsɝ.vɪs.ɪz/

service /ˈsɝ.vɪs/

  1. Service.
  2. Office religieux.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Temps Forme
Infinitif to service
/ˈsɝ.vɪs/
Présent simple,
3e pers. sing.
services
/ˈsɝ.vɪs.ɪz/
Prétérit serviced
/ˈsɝ.vɪst/
Participe passé serviced
/ˈsɝ.vɪst/
Participe présent servicing
/ˈsɝ.vɪs.ɪŋ/
voir conjugaison anglaise

service /ˈsɝ.vɪs/ transitif

  1. Faire l’entretien (d’un véhicule).
    • She has her car serviced.
      Elle fait faire l’entretien de sa voiture.
  2. Rembourser.
    • Many governments can’t service their debts.
      Beaucoup d’États ne peuvent rembourser leur dette.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Danois[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

service /Prononciation ?/ neutre

  1. Service.

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’anglais service.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

service /ˈsʏːr.vɪs/ masculin

  1. Service

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]