particulier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin particularis (« partiel »), dérivé de particula (« particule », « parcelle »).

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin particulier
/paʁ.ti.ky.lje/
particuliers
/paʁ.ti.ky.lje/
Féminin particulière
/paʁ.ti.ky.ljɛʁ/
particulières
/paʁ.ti.ky.ljɛʁ/

particulier

  1. Qui présente une caractéristique spéciale, qui appartient, proprement et singulièrement, à certaines personnes ou à certaines choses; qui n’est point commun à d’autres personnes, à d’autres choses de même espèce.
    • On emploie quelquefois d'autres grains ; ainsi la bière de Louvain, en Belgique, doit son goût particulier à l'avoine ; mais l'orge est le plus généralement préférée à cause de son prix peu élevé. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.138)
    • D'ailleurs, ce qui est particulier à la politique de l’histoire sainte, c'est que, chaque fois qu'un personnage marquant fait quelque chose de mal, c'est toujours le pauvre peuple qui écope. (Émile Thirion, La Politique au village, p. 131, Fischbacher, 1896)
  2. Par opposition à « général ».
    • L’intérêt particulier doit céder à l’intérêt général.
    • La volonté générale doit l’emporter sur les volontés particulières.
    • Il faut séparer la question particulière de la question générale.
    • Ce mot se prend tantôt dans un sens général, tantôt dans un sens particulier.
  3. Par opposition à « public ».
    • Enfin, il faut ajouter qu'à la grande inquiétude de Richelieu et de Luynes, Louis XIII avait accordé une audience particulière à sa prisonnière, la duchesse d'Angoulême, et que cette audience avait duré près d'une heure. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • Là, au croisement de son chemin particulier et de la grand-route, il avait accroché une boîte aux lettres à un arbre. (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, Gallimard, 1937. Ch. IV)
    • Beaucoup de fortunes particulières se sont faites aux dépens du bien public.
  4. Qui est séparé, distinct d’une autre chose de même nature, à part.
    • Il a une habitation particulière.
    • On lui a donné une chambre particulière.
    • Il mange à une table particulière.
    • Cabinet particulier, petite salle d’un restaurant, destinée à un ou plusieurs clients qui désirent ne pas prendre leur repas dans la salle commune.
  5. Qui est singulier, extraordinaire, peu commun.
    • Le cas est fort particulier.
    • Je vais vous apprendre une aventure très particulière.
    • Il a un talent particulier, tout particulier.
    • Un esprit particulier.
    • Des opinions particulières.
    • Des enfants élevés avec un soin particulier.
    • Cette affaire exige une attention particulière.
    • J’ai pour lui une affection toute particulière.
    • J’en fais un cas tout particulier.
  6. (Vieilli) Qui est particularisé, détaillé, circonstancié.
    • Il m’a fait un détail particulier de toute cette affaire.
    • Il m’en a dit les circonstances les plus particulières.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin particulier
/paʁ.ti.ky.lje/
particuliers
/paʁ.ti.ky.lje/
Féminin particulière
/paʁ.ti.ky.ljɛʁ/
particulières
/paʁ.ti.ky.ljɛʁ/

particulier masculin

  1. Individu, par opposition à une personne morale ou publique, ou d’un rang très élevé.
    • A mesure qu’augmentait les émissions de papier-monnaie, s’accentuait la dépréciation du mark, et de plus en plus les particuliers s’efforçaient, quand ils recevaient de billets, de les échanger aussitôt contre des marchandises. (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.93)
    • On ne doit pas préférer l’intérêt d’un particulier à l’intérêt de toute une nation.
    • Il y a des choses qu’un particulier peut se permettre, mais qui ne conviennent pas à une personne publique.
  2. (Vieilli) Un inconnu.
    • Un particulier s’approcha de nous.
    • Que nous veut ce particulier ?
    • Voilà un drôle de particulier.
    • Plus loin, il est question d'un particulier, arrêté pour avoir assassiné une religieuse d’Évreux. (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
  3. Par opposition au général.
    • Il ne faut jamais conclure du particulier au général.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation manquante. (Ajouter)

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

particulier /paɾ.ti.ky.ljeɾ/

  1. Privé.