théâtre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : theatre

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin theatrum (« théâtre », « lieu où l'on regarde »), venu du grec ancien θέατρον, theatron, de même sens.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
théâtre théâtres
/te.ɑtʁ/
Un théâtre antique. (1)

théâtre /te.ɑtʁ/ masculin

  1. (Vieilli) Édifice destiné à la représentation.
    • En effet, le matin même, le cardinal de Bourbon avait uni les deux époux avec le cérémonial usité pour les noces des filles de France, sur un théâtre dressé à la porte de Notre-Dame. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
  2. Lieu où l’on représente des ouvrages dramatiques, où l’on donne des spectacles.
    • Les anciens construisaient de magnifiques théâtres.
    • Le théâtre de Bacchus.
    • Le théâtre de l’Opéra.
    • Le Théâtre-Français.
    • Théâtre de marionnettes.
    • Théâtre en plein air.
    • Ouvrir un théâtre.
    • L’administration d’un théâtre.
    • Le directeur d’un théâtre.
    • La salle, la scène, les coulisses, le foyer d’un théâtre.
    • Aller au théâtre.
    • Pièce de théâtre se dit, en général, d’une tragédie, d’une comédie, d’un drame, d’un opéra, etc.
    • Costumes de théâtre, vêtements servant dans les représentations théâtrales.
    • Personnages de théâtre, personnages d’une pièce de théâtre.
    • Gens de théâtre, acteurs et actrices de profession.
    • C’est une femme de théâtre.
    • Écrire, travailler pour le théâtre, Composer des tragédies ou des comédies.
    • Mettre un sujet au théâtre, En faire une comédie, un drame, une tragédie.
    • Mettre une pièce au théâtre, La donner aux acteurs, la faire représenter.
    • Monter sur le théâtre, Choisir la profession d’acteur.
    • Cet acteur a l’habitude, l’usage, l’expérience du théâtre, Il connaît son art, il en a la pratique.
    • Fermer un théâtre, Cesser les représentations pendant quelque temps.
    • Rouvrir un théâtre, Recommencer à jouer.
  3. Scène, partie élevée où les acteurs, vus de tous les points de la salle, exécutent les représentations dramatiques.
    • Les décors du théâtre.
    • Le devant du théâtre.
    • Le fond du théâtre. Il vieillit en ce sens ; on dit plutôt aujourd’hui « scène ».
  4. (Figuré) Profession d’acteur.
    • Se destiner au théâtre.
    • Renoncer au théâtre.
    • Quitter le théâtre.
  5. (Par extension) Art dramatique, de l’œuvre dramatique.
    • Cet auteur est sans doute un poète, mais il n’entend rien au théâtre.
    • Corneille et Molière ont fondé le théâtre en France.
    • La pratique du théâtre.
    • L’influence du théâtre sur les mœurs.
  6. Coup de théâtre, événement imprévu et frappant qui survient dans l’action d’une pièce.
    • Les reconnaissances sont des coups de théâtre.
    • (Figuré) L’exil, le rappel de ce ministre fut un coup de théâtre.
  7. Ensemble des pièces d’un auteur, d’un peuple.
    • Euripide a laissé entendre dans son théâtre qu'il ne faut pas croire aux mensonges de la fable et trahit parfois dans ses vers un agnosticisme complet. (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1966)
    • Le théâtre de Corneille.
    • Le théâtre de Molière.
    • Le théâtre de Shakespeare.
    • Le théâtre grec.
    • Le théâtre français, italien, espagnol.
  8. (Figuré) Lieu où se passent des actions remarquables, où des hommes figurent et sont, pour ainsi dire, en spectacle.
    • Tous les ambitieux qui ont paru jusqu’ici sur le théâtre de la Révolution ont eu cela de commun, qu’ils ont défendu les droits du peuple, aussi long-temps qu’ils ont cru en avoir besoin. (Maximilien de Robespierre, Discours contre Brissot & les girondins, 10 avril 1793)
    • Quelques minutes lui suffirent à franchir la distance qui la séparait du théâtre du combat. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • Ces deux anges faisaient pâlir par les vives couleurs de leurs yeux humides, […], les fleurs du tapis moelleux, ce théâtre de leurs ébats, …. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]