point

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin pŭnctum (« piqûre, point »), participe passé du verbe pŭngĕre (poindre).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
point points
/pwɛ̃/

point /pwɛ̃/ masculin

  1. (Couture) Action de piquer dans un tissu avec une aiguille enfilée ou résultat de cette action, piqûre.
    • Il n’y a qu’un point ou deux à faire pour recoudre cela.
    • Faire un point d’ourlet.
    • Les filles passaient des heures sur des canevas où il fallait écrire au point de croix : Jésus-Marie-Joseph suivi du nom et du prénom et de l’année ainsi que d’autres formules pieuses. (Pierre Gamarra, Rosalie Brousse, chapitre IV ; Éditeurs Français Réunis, Paris, 1953)
  2. Sorte de dentelle de fil, faite à l’aiguille, qui prend diverses nominations, selon les lieux où se font les différentes espèces de cette dentelle, la manière dont elles sont faites, ou les personnes qui les ont mises en vogue.
  3. (Menuiserie) Parquet en point de Hongrie, parquet dont les lames sont disposées en rangs obliques.
  4. Petit trou qu’on fait à des courroies, à des étrivières pour y passer l’ardillon.
    • Raccourcir une courroie d’un point, de deux points.
  5. Douleur piquante.
    • Un point de côté.
  6. (Géométrie) La plus petite portion d’étendue qu’il soit possible de concevoir, considérée, par abstraction, comme n’ayant aucune étendue. (Par extension) Minimum d’espace qui puisse être perçu. Aussi, intersection de 2 droites.
    • Les mathématiciens disent que la ligne est la trace d’un point en mouvement.
    • Ce vaisseau ne paraît plus que comme un point à l’horizon.
  7. Endroit fixe et déterminé.
    • Point central.
    • Point d’équilibre.
    • Le point d’appui d’une poutre, d’un linteau.
    • Point de départ.
    • Indiquer à plusieurs personnes un point de réunion.
    • Des points de repère.
    • Point de section ou d’intersection, l’endroit où deux lignes, deux plans se coupent.
    • Point de la plus grande et de la plus petite distance, les apsides.
    • Points verticaux, Le zénith, qui est directement au-dessus de notre tête; et le nadir, qui est directement au-dessous de nos pieds.
  8. (Marine) Latitude et longitude du lieu où un navire se trouve en mer.
  9. (Spécialement) (Physique) ou (Chimie) Réunion des conditions (de température, de pression, d'humidité, etc.) pour que se réalise un phénomène.
    • Dans la pratique il est difficile de préciser les points de coagulation d'un mélange aussi complexe que la crème anglaise, par exemple. (Henri Dupin, Alimentation et nutrition humaines, p.185, ESF Éditeur, 1992)
  10. Petite marque ronde que l’on emploie à différents usages dans l’écriture.
    • On termine par un point toute phrase finale, ainsi que toute proposition dont le sens est entièrement indépendant de celle qui la suit.
    • Le tréma consiste en deux points placés horizontalement au-dessus d’une voyelle, comme dans Saül, Isaïe.
    • Plusieurs points après un mot indiquent suspension, suppression d’un passage, lacune, etc.
    • L’usage s’est établi de mettre des points sur les i.
    • Points conducteurs, points qui servent, dans une table des matières, à compléter une ligne.
  11. (Musique) Signe que l’on met après une note et qui augmente de moitié sa valeur.
    • Une blanche suivie d’un point vaut trois noires.
  12. (Sculpture) Marques que l’on fait sur toutes les parties les plus saillantes d’une statue que l’on veut copier.
    • Mettre une statue aux points, la dégrossir de manière que le sculpteur n’ait plus qu’à l’achever.
    • Metteur aux points, le praticien qui exécute ce travail.
  13. (Finance) (Jeux) Unité arbitraire définie selon les règles de chaque domaine.
    • L’indice Dow Jones avait baissé de 508 points dès le 19 et le 20, plus rien n’était cotable, l’affolement fut général et les cotations durent être interrompues. (Daniel Naulleau, Protection de la création informatique : problèmes posés par la fraude et la malveillance, 1991, dans Informatique, communication et société, p. 82, L’Harmattan, 1993)
    • L’as, au piquet, vaut onze points, les figures valent dix points et les autres cartes valent le nombre de points qu’elles marquent.
    • Jouer en trente points, en cent points.
  14. (Jeux) Nombre qu’on attribue à chaque joueur, et qui varie selon les jeux et leurs règles ; score.
    • Des joueurs de belote, assis au fond d’une buvette, comptaient leurs points parmi les rires, les plaisanteries, les grosses bourrades, […]. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Son point est meilleur que le vôtre.
    • Accusez votre point.
    • Avoir le point, avoir en cartes d’une même couleur un plus grand nombre de points que son adversaire.
    • Donner ou rendre tant de points à quelqu’un, lui marquer, en commençant la partie, un certain nombre de points, comme s’il les avait déjà gagnés.
  15. (Éducation) Marques, notation qui servent à noter la bonne ou la mauvaise conduite des écoliers et à évaluer les fautes qu’ils font dans leurs devoirs.
    • Il a eu tant de bons points cette semaine.
    • On lui a marqué, on lui a donné tant de mauvais points pour avoir fait du bruit en classe.
  16. (Vieilli) Douzième partie d’une ligne.
  17. (Typographie) Mesure qui sert à déterminer la force du corps des caractères et qui vaut environ quatre dixièmes de millimètre.
    • Des lettres de huit points.
    • Il faut composer ce texte en corps de dix points et interligner d’un point.
  18. (Figuré) Parties qui forment la division de certains discours, de certains ouvrages,
    • Un sermon en trois points, le premier point d’une dissertation, d’une méditation.
    • Passer au second point, au troisième point.
  19. Question, difficulté particulière en quelque genre de connaissance que ce soit.
    • Discuter, approfondir un point de théologie, de morale.
    • Éclaircir un point de chronologie, d’histoire.
    • Ils sont d’accord sur ce point ou en ce point.
  20. Ce qu’il y a d’important, de principal dans une affaire, dans une question, dans une difficulté.
    • Elle ne salait les mets qu’après la cuisson, bien qu’elle sût à quel point la fadeur lui en était désagréable. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.23)
    • C’est là le point de l’affaire.
    • Point capital.
    • C’est un grand point que d’avoir obtenu le sursis.
  21. État ; situation.
    • Il est toujours au même point.
    • Je l’ai retrouvé au point où je l’avais laissé.
    • Mon ouvrage en est resté au même point.
    • Il n’est pas en bon point.
    • Ses affaires sont en mauvais point.
  22. Degré, période.
    • Le raisin est à son point de maturité.
    • Il est permis de plaisanter, mais jusqu’à un certain point.
    • Son insolence est arrivée au dernier point.
    • J’ignore jusqu’à quel point il est permis d’avoir confiance en lui.
  23. Instant, moment, temps précis dans lequel on fait quelque chose.
    • Sur le point de mourir, il déclara…
  24. Action de poindre.
  25. Point de pourcentage. — Note d’usage : Il est alors utilisé pour distinguer les cas où la valeur en pourcentage est augmentée d’un certain pourcentage d’elle-même des cas où elle est augmentée d’un certain pourcentage de la valeur totale.
    • L’idée de déployer tous les fastes de la République et d’afficher une solennité churchillienne pour annoncer une augmentation de 1,6 point de la TVA ne peut venir que de cerveaux hallucinés. (Jacques Julliard, Impression, soleil couchant, dans Marianne (magazine), n° 772 du 4 février 2012, p.3)
  26. Signe de ponctuation indiquant la fin d’une phrase.
  27. Signe diacritique placé au dessus de certaines lettres.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Couture :

2. Dentelle :

6. Endroit fixe, moment donné :

Ponctuation typographique :

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Adverbe[modifier | modifier le wikitexte]

point /pwɛ̃/

  1. (Littéraire) ou (Régionalisme) Pas. — Note : Adverbe de négation qui s'utilise avec ne, plus rarement avec non.
    • La veuve de Henri II était vêtue de ce deuil qu’elle n’avait point quitté depuis la mort de son mari. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • L’amour, par l’enthousiasme qu’il engendre, peut produire le sublime sans lequel il n’y aurait point de morale efficace. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.342)
    • Il n’y avait point de nationalités, quoique les nuances de la peau différassent dans les diverses parties de la planète. (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduit par Émile Armand, dans Les Réfractaires, n°1, janvier 1914)
    • Il répéta sa question. Ils s’obstinaient à ne point faire la moindre attention à lui. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, p. 352, Mercure de France, 1921)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir pas

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe poindre
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
point

point /pwɛ̃/

  1. Participe passé masculin singulier de poindre.
  2. Troisième personne du singulier du présent de poindre.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De l’ancien français point.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
point
/ˈpɔɪnt/
points
/ˈpɔɪnts/

point /ˈpɔɪnt/

  1. Point.
  2. Pointe.
  3. Virgule (d’un décimal). Note : En anglais on utilise un point comme séparateur décimal.
  4. But, intérêt, utilité, point.
    • What is the point of this conversation?
  5. Point de vue, avis, opinion.
    • point of view, to make a point
  6. (Jeux) Point.
    • The winner is the one with the most points.
  7. (Chemin de fer) (Royaume-Uni) Aiguillage.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Aiguillage :

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Temps Forme
Infinitif to point
/ˈpɔɪnt/
Présent simple,
3e pers. sing.
points
/ˈpɔɪnts/
Prétérit pointed
/ˈpɔɪn.tɪd/
Participe passé pointed
/ˈpɔɪn.tɪd/
Participe présent pointing
/ˈpɔɪn.tɪŋ/
voir conjugaison anglaise

point /ˈpɔɪnt/ intransitif

  1. Montrer, indiquer, montrer du doigt. Construction : point to something / someone.
    • The old gentleman pointed, with some surprise, to his card. Le vieux monsieur, un peu surpris de cette question, montra sa carte du doigt. Charles Dickens. Oliver Twist.

point /ˈpɔɪnt/ transitif

  1. Braquer.
    • The tourist pointed her camera at the cathedral and took the picture.
  2. (Maçonnerie) Jointoyer.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • États-Unis (Californie) : écouter « point [pɔɪnt] »

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Tchèque[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

point /Prononciation ?/

  1. Génitif pluriel du nom pointa.