marque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : marqué

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom 1) D'origine germanique mark (« frontière », « limite ») d’où « marquis » (originellement : « comte de la marche ») issu de l'indo-européen commun *merǵ- (« frontière », « limite »).
Originellement lié à la frontière, il signifie aussi « signe pour marquer la frontière », « démarquage ». C'est ce sens qu'il a conservé en français.
Le terme est apparenté avec le néerlandais ou l'anglais mark, l'allemand Mark, le suédois mark et le latin margo (« marge ». Comparez avec « marche » ou « marcher ».
(Nom 2, Interjection) De l’anglais mark.

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
marque marques
/maʁk/

marque /maʁk/ féminin

  1. Signe mis sur un objet pour le reconnaître, pour le distinguer d’un autre.
    • J’ai mis ma marque à la pièce de toile que j’ai achetée, afin de la reconnaître.
    • J’ai fait une marque à cet arbre, afin de le retrouver.
    • Ce linge est à moi, je reconnais ma marque.
    • Ces mouchoirs sont à votre marque.
    • La marque des moutons de tel troupeau, des chevaux de tel haras.
  2. (En particulier) (Par ellipse) Marque commerciale (chiffre, caractère, logotype, slogan) appliquée sur les produits, soit pour désigner le lieu d'origine, soit le fabricant qui les a faites.
    • L'utilisation d'un signe correspondant à une marque, comme mot clé, pour créer et afficher des liens promotionnels vers des sites tiers susceptibles d'être contrefaisants, constitue-t-il un usage susceptible d'être interdit par le droit des marques? (Virginie Brunt & Alain Bensoussan, Référencement payant: pas de haro sur les moteurs de recherche, dans L’Usine nouvelle n°3188, du 15 avril 2010)
  3. (Par extension) Entreprise détentrice d'une telle marque commerciale.
    • Mais les entreprises industrielles capables de générer près de 30% de marge nette et 80% d'Ebitda sont suffisamment rares pour que cela mérite de décrypter leur modèle de développement. Seules les marques de luxe dégagent de telles marges, et encore... (Eutelsat nous répond : La réponse de l'Usine nouvelle, dans L’Usine nouvelle, n°3256, 6 octobre 2011, page 28)
  4. (En particulier) (En grande consommation) Produit, marque-produit, branduit.
    • Le portefeuille de marques de Procter et Gamble.
    • Une nouvelle marque de lessive, c'est, en fait, un nouveau produit.
  5. Attestation qu’un produit a été visé par les préposés chargés de faire acquitter les droits.
    • La marque de la douane.
    • La marque du contrôle.
    • La marque de l’or, de l’argent.
    • Mettre la marque sur de la vaisselle.
  6. (Figuré) Trace, pate.
    • La marque de l’ouvrier, de l’auteur.
    • Il a mis sa marque sur cet ouvrage.
    • Cet ouvrage porte sa marque, certain caractère qui signale une œuvre et en fait reconnaître l’auteur.
  7. (Histoire) Flétrissure imprimée, au fer chaud, sur l’épaule d’une personne condamnée à cette peine.
    • En France, la peine de la marque est abolie.
  8. Instrument avec lequel on fait une empreinte sur de la vaisselle, sur du drap, etc.
    • Apportez la marque pour marquer cette vaisselle.
  9. Chiffre secret dont les marchands se servent pour indiquer sur leurs marchandises le prix qu’elles leur ont coûté.
    • Le marchand d’antiquités a consulté sa marque, avant de me dire ce qu’il voulait avoir de cette commode.
  10. Trace que laisse sur le corps une contusion, une blessure, une brûlure ou une éruption à la peau.
    • Ces satanées sculptures vous font des marques si l'on s'y frotte. Révérence parler, j'en ai les fesses toutes bleues. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
    • Il a été frappé, blessé au front, la marque y est encore.
    • Il porte encore les marques des blessures qu’il a reçues à la guerre.
    • Cette brûlure lui a laissé au bras une marque qui ne disparaîtra jamais.
    • Les marques des griffes d’un chat.
  11. Trace, impression qu’un corps laisse sur un autre à l’endroit où il l’a touché, où il a passé.
    • Une voiture vient de passer ici, la marque des roues est toute fraîche.
    • La marque de ses doigts est sur toutes les pages de ce livre. Par extension,
    • Ces murs portent encore les marques du feu, de l’incendie.
  12. Tache ou autre signe qu’une personne ou un animal porte en naissant.
    • Cet enfant avait cette marque en venant au monde.
    • Ce cheval a une marque au front.
  13. Signe de dignité.
    • Le mortier était la marque des présidents du parlement.
    • Les faisceaux et la hache étaient la marque des grands magistrats romains.
    • Marques d’honneur, les pièces qu’on met hors de l’écu, comme le bâton de maréchal de France, le collier d’un ordre, etc.
  14. Distinction.
    • Il y avait à cette cérémonie beaucoup de personnages, de gens de marque.
  15. Ce qu’on emploie pour se souvenir ou pour faire souvenir de quelque chose.
    • J’avais mis une marque dans ce livre à la page où j’en suis resté.
  16. (Jeu) Jetons ou appareils spéciaux qui servent à marquer les points et les parties qu’on gagne. Il se dit également des jetons, fiches et autres signes que l’on met au jeu, au lieu d’argent.
    • On convient, en se mettant au jeu, de la valeur des marques.
  17. (Par extension) Indice ; signe ; présage.
    • Que le nombre important de naissances illégitimes soit une marque d'immoralité, je le veux bien ; encore est-il qu'il faut faire des distinctions et examiner si ce n'est pas plutôt un signe d'irrégularité que d'immoralité. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Quand un enfant est gai, c’est la marque qu’il se porte bien.
    • Le ciel rouge le soir est une marque de beau temps pour le lendemain.
  18. Témoignage ; preuve.
    • Un semi-scepticisme est la marque d’un esprit faible ; il décèle un raisonneur pusillanime, qui se laisse effrayer par les conséquences ; […]. (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)
    • Son visage portait les marques de la plus profonde perplexité et, visiblement, il se demandait si Tacherot ne se moquait pas un peu de lui. (Victor Méric, Les compagnons de l'Escopette, 1930, p.76)
    • Donner à quelqu’un une marque, des marques d’estime, d’amitié, de son estime, de son amitié.
    • Il a donné des marques de grandeur d’âme, des marques de découragement.
    • J’ai reçu des marques de sa bienveillance.
  19. (Sport) Décompte des points, buts ou autres procédés destinés à situer les concurrents les uns par rapport aux autres au cours d’une rencontre ou à la fin de celle-ci.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

marque masculin

  1. (Rugby) Récupération du ballon en volée dans ses propres 22 mètres.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Interjection[modifier | modifier le wikicode]

marque

  1. (Rugby) Exclamation d’un joueur qui effectue un marque pour le signifier à l’arbitre.

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe marquer
Indicatif Présent je marque
il/elle/on marque
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je marque
qu’il/elle/on marque
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
marque

marque /maʁk/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de marquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de marquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de marquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de marquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l'impératif de marquer.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Emprunt du français marque, dans le sens de marque commerciale

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

marque

  1. Marque commerciale, le plus souvent d’automobile.
  2. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)