témoignage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

→ voir témoigner et -age

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
témoignage témoignages
/te.mwa.ɲaʒ/

témoignage /te.mwa.ɲaʒ/ masculin

  1. Action de témoigner ; rapport d’un ou de plusieurs témoins sur un fait, soit de vive voix, soit par écrit.
    • A défaut d'inventaire ou autre preuve préconstituée, le juge pourra prendre en considération tous écrits, notamment titres de famille, registres et papiers domestiques, ainsi que documents de banque et factures. Il pourra même admettre la preuve par témoignage ou présomption, s'il constate qu'un époux a été dans l'impossibilité matérielle ou morale de se procurer un écrit. (Article 1402; Code civil, France, 2009)
    • Le témoignage mensonger fait sous serment devant toute juridiction ou devant un officier de police judiciaire agissant en exécution d'une commission rogatoire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende. (Article 434-13 ; Code pénal, France, 2009)
  2. (Figuré) Action de déclarer, d’avouer ou de reconnaître.
    • Rendre témoignage à la vérité. - Les martyrs ont porté témoignage de leur foi.
  3. Preuve ; marque extérieure de quelque chose.
    • Je leur fis signe que je me déshabillerais seule; elles sortirent aussitôt avec des témoignages de respect qui indiquaient qu'elles avaient ordre de m'obéir en toutes choses. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes,)
    • Gasbieha la reçut à la porte avec de grands témoignages d'amitié. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • La valorisation du patrimoine juif est un processus de grande ampleur en Catalogne où la restauration des calls (nom hébreu désignant les quartiers juifs au Moyen Âge) et la récupération des témoignages du passé, ont donné des résultats notoires. (Danielle Rozenberg, Séfarad et ses miroirs (miroir et identité), dans Enjeux d'histoire, jeux de mémoire: les usages du passé juif, 2006, p.471)
    • Faute de pouvoir faire toute la lumière désirable sur ce fait énigmatique, nous réunirons ici le faisceau de vraisemblances et de témoignages qui peuvent seuls nous éclairer pour le moment. (Robert Triomphe, Joseph de Maistre, page 67, Droz, 1968)
    • Dois-je faire état du témoignage imprécis des trouvères, du rapport si peu positif de Wace, des affirmations empressées de nos archéologues-poètes ? (Charles Le Goffic, Brocéliande, avec la collaboration de Auguste Dupouy, La Renaissance du Livre, 1932, p.92)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

S’en rapporter au témoignage des sens.
Je m’en rapporte au témoignage de votre conscience. - Quand on a pour soi le témoignage de sa conscience, on est bien fort.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]


Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]