corps

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Corps

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Vers 881) Du latin corpus (même sens) ; cors (début du xiie siècle)

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
corps
/kɔʁ/

corps /kɔʁ/ masculin singulier et pluriel identiques

  1. Portion de matière qui forme un tout individuel et distinct.
    • Tout corps a trois dimensions : longueur, largeur et profondeur.
    • Corps simple ou composé, organique ou inorganique.
    • Les corps célestes.
  2. Partie matérielle de l’homme ou d’un animal ou de tout être animé.
    • Et Pausole observait debout les révélations successives d’un corps teinté, ferme, vivace, tandis qu’elle ouvrait tour à tour la chemisette bossue, la jupe monastique, le difforme pantalon blanc. (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
    • Sous une toilette criarde, ton corps mouvant laisse derrière lui flotter un sillage embaumé. (Francis Carco, L’Amour vénal, 1927, p. 16)
    • Le corps humain.
    • Il a le corps bien conformé, bien proportionné.
  3. Partie de l’homme qui est entre le cou et les hanches. Le tronc et les bras.
    • Il a le corps bien fait, mais les jambes un peu trop courtes.
    • Il a le corps long, le corps tout de travers.
  4. (Par extension) Partie de certains habillements qui couvre depuis le cou jusqu’à la ceinture.
    • Corps de jupe, de robe.
    • Les manches d’un corps.
    • Ce corps est trop long, trop large, trop étroit.
    • Élargir, étrécir un corps.
    • Corps de baleine ou baleiné : Habit rembourré pour cacher les défauts de la taille.
  5. (Droit) Personne considérée par opposition aux biens, aux marchandises, etc.
    • Un vaisseau qui a péri corps et biens.
    • Séparation de corps.
    1. Personne sujette à être emprisonnées par ordre de justice.
      • Prise de corps.
      • Décret de prise de corps.
    2. (Vieilli) Personne du roi.
      • Les gardes du corps.
  6. (En particulier) Cadavre, dépouille. — Note : Dans ce sens, il ne se dit que du corps humain.
    • Une autre voiture à deux roues, […], était là aussi un peu à l’écart. Cette voiture était destinée, […], à recevoir le corps après le supplice et à le porter au cimetière. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Embaumer, disséquer un corps.
    • Procéder à la levée d’un corps. → voir levée
    1. (Christianisme) Eucharistie, cadavre métaphorique du Christ.
      • Le corps et le sang du Christ.
      • Manger le corps de Notre-Seigneur.
  7. (Par extension) Défunt.
    • Le corps a été retrouvé par les gendarmes.
  8. (Mathématiques) Anneau dont l’ensemble des éléments non nuls forme un groupe pour la deuxième loi de composition interne.
    • Puisque Z (infini) 's'injecte dans Q via l’application φ : Z ——> Q, le corps Q sera infini. (Dany-Jack Mercier, L'épreuve d'exposé au CAPES mathématiques, vol.2, 2006, p.83)
  9. Partie principale d’un objet, son cœur, son centre.
    • Dans certains cas, le corps du moulin est fixe et forme une tour en maçonnerie, sur laquelle peut tourner la toiture en entraînant avec elle l'arbre et les ailes. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.114)
    • Le corps du véhicule repose sur de solides suspensions.
    • Le logo du Wiktionaire est dessiné sur le corps de mon stylo.
    • Le corps d’une guitare, d’un violon, etc. : La partie creuse d’une guitare, d’un violon, etc., sans comprendre le manche.
    • Le corps d’un vaisseau, d’un navire : Le vaisseau, le navire lorsqu’il est sans ponts, mâts, voiles, cordages, ni ancres.
    • Le corps d’une place ou d’une forteresse : La place ou la forteresse considérée abstraction faite de ses dehors.
    • Le corps d’un livre, d’un ouvrage : Le livre, l’ouvrage sans la préface, les annotations, les tables, etc.
    • Le corps d’une lettre : La lettre sans les indications de lieu, de date, les formules de politesse, la signature, etc.
    • Le corps ligneux : Le bois, la partie de la tige ou de la racine comprise entre la moelle et l’écorce.
    • Le corps vertébral : Partie centrale d’une vertèbre.
    • Corps de pompe : Tuyau d’une pompe, dans lequel joue le piston.
    • Corps de logis ou corps de bâtiment : La masse ou la partie principale d’un bâtiment, considérée indépendamment des pavillons, ailes et autres annexes.
    • Corps de logis : Un logement détaché de la masse du bâtiment principal.
    • Il occupe un petit corps de logis sur le devant.
  10. (Numismatique) Figure qui est représentée sur une devise, par opposition aux paroles qui accompagnent cette figure et qu’on nomme l’âme de la devise.
    • Le corps d’une devise.
  11. Consistance de certains objets qui sont minces et flexibles.
    • Une étoffe qui a du corps.
    • Ce parchemin, ce papier n’a pas de corps, n’a pas assez de corps.
    • Cette lame d’épée est bien mince, elle n’a point de corps.
  12. Consistance des choses liquides qu’on fait cuire ou épaissir par le feu ou autrement.
    • Ce sirop n’est pas assez cuit, il n’a pas assez de corps.
    • Cet onguent, cet emplâtre a trop peu de corps.
  13. Force, vigueur de certains vins, de certaines liqueurs.
    • Un vin qui a du corps, qui n’a point de corps, qui prend du corps.
  14. (Figuré) Société, union de plusieurs personnes qui vivent sous les mêmes lois, les mêmes coutumes, les mêmes règles.
    • L’état, la république, le royaume est un corps politique.
    • L’église est un corps mystique.
  15. (En particulier) Compagnie ou communauté particulière, dans l’état ou dans l’église.
    • Les corps de métiers.
    • Marcher en corps.
    • Il est un des membres de ce corps.
    • Les différents corps de l’état.
    • Le Sénat, la Chambre des députés, etc., sont des corps politiques.
    • Le corps de la magistrature.
    • Les corps constitués.
    • Corps législatif : S’est dit, à plusieurs époques, d’assemblées chargées de faire les lois.
    • Corps diplomatique : Ensemble des ambassadeurs et ministres étrangers accrédités auprès d’une puissance.
    • Repas de corps : Repas qui réunit les membres d’une corporation, d’une compagnie.
    • Esprit de corps : Sentiment de solidarité qui anime ceux qui appartiennent à un même milieu, ont passé par une même école, exercent la même profession, etc.
  16. (Militaire) Corps d’armée, troupe importante.
    • Le 4 octobre 1911, le Premier ministre Giolitti donne le coup d’envoi au départ d’un corps expéditionnaire. Il va vite atteindre les 100 000 hommes, marins et bersagliers, transportés par des centaines de navires. (Tewfik Farès, 1911 : la Libye en guerre, déjà, dans Libération (journal) du 18 mars 2011, p. S12)
  17. (Militaire)(En particulier) Régiment, d’une troupe, par rapport à ceux qui en font partie.
    • Il est aimé dans son corps.
    • Les capitaines ont ordre de se rendre, de rester au corps.
    • Rejoindre son corps.
  18. Réunion, ensemble de ceux qui appartiennent à certaines armes spéciales.
    • Le corps de l’artillerie, du génie, de la gendarmerie.
    • Le corps des sapeurs-pompiers, etc.
    • Corps des mines, des ponts et chaussées.
    • Corps de garde : Certain nombre de soldats placés en un lieu pour faire la garde.
    • Poser, mettre, établir un corps de garde.
  19. (Par métonymie) Lieu où se tiennent les soldats du corps de garde.
    • Sa maison servait de corps de garde.
    • On le conduisit au corps de garde.
    • Mots, railleries, plaisanteries de corps de garde : Mots, plaisanteries, railleries épaisses, telles que s’en permettent les soldats au corps de garde.
  20. (Figuré) Désigne la réalité.
  21. (Typographie) Principal trait dont une lettre est formée ; de la dimension de la pièce fondue qui supporte l’œil de la lettre et qui se mesure par points typographiques du côté du cran.
    • Ce caractère est fondu sur le corps dix, sur le corps douze, etc.
    • La force de corps d’un caractère.
  22. Corpus, recueil, assemblage de plusieurs pièces, de plusieurs ouvrages de divers auteurs, en un ou plusieurs tomes.
    • Le corps des poètes grecs, des poètes latins.
    • Il faut rassembler toutes ces pièces et en faire un corps.
    • Corps de Droit civil. Corps de droit canon. Un corps de lois.
  23. Corps de doctrine : Réunion de principes qui forment un système.
    1. Corps de preuves : (Droit) Réunion de plusieurs sortes de preuves, qui toutes ensemble forment une preuve complète.
  24. (Anatomie) Excroissances charnues, tumeurs, callosités, etc.
    • Corps calleux, corps caverneux, corps muqueux, etc.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • à mi-corps : À la moitié du corps
    • Ce meuble lui irait à mi-corps
  • corps sans âme (Figuré)
  • bourreau de son corps : (Familier) Se dit de quelqu’un qui ne ménage pas sa santé
  • c’est un drôle de corps : (Familier) Se dit de quelqu’un qui est d’humeur bizarre
  • corps-saint : Cadavre d’un saint
    • On trouva dans cette église plusieurs corps-saints.
  • fou de son corps
  • passer sur le corps à une troupe ennemie : (Figuré) Forcer l’obstacle qu’elle oppose à une marche en avant ; la bousculer
  • prendre du corps : Prendre de l’embonpoint

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
corp corps
/kɔʁp/

corps /kɔʁp/ masculin

  1. Pluriel de corp.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français corps.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
corps
/ˈkɔɹ/
corps
/ˈkɔɹz/

corps /Prononciation ?/

  1. (Militaire) Corps.
    • The United States Marine Corps.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

/ˈkɔː/ :
  • caw (Royaume-Uni)
/ˈkɔːz/ :
/ˈkɔɹ/ :
/ˈkɔɹz/ :

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • corps sur Wikipédia (en anglais) Article sur Wikipédia

Picard[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin corpus.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

corps /Prononciation ?/ masculin

  1. Corps.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I