corsage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivé de la forme cors de corps et -age.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
corsage corsages
/kɔʁ.saʒ/

corsage /kɔʁ.saʒ/ masculin

  1. (Désuet) Buste de la femme.
  2. (Par extension) Partie de certains vêtements de femme qui embrasse le buste.
    • Seulement, quelque modeste que fût son corsage, il ne cachait pas entièrement l'élégance de sa taille. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Et elle glissa dans son corsage, tout raide de broderies et de diamants, cette lettre qui sortait du pourpoint du jeune homme. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • … j'ai vu un corsage de velours noir se pencher à demi au-dessus d'une fenêtre et de grands yeux noirs jeter un éclair. (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
    • Le corsage de la pauvre fille était si plat qu'il n'admettait pas les ressources coloniales de ce que les modistes appellent des fichus menteurs. (Honoré de Balzac, Études de mœurs. 3e livre, Scènes de la vie parisienne.)
    • Ce qui venait de tomber sur le lit, en un mince lambeau soyeux, léger et lent, c’était le corsage qui la serrait doucement au cou, et fort à la taille… (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du français.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
corsage
/Prononciation ?/
corsages
/Prononciation ?/

corsage

  1. Boutonnière de fleurs, petit bouquet.

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • corsage sur Wikipédia (en anglais) Article sur Wikipédia