tête

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : teté, tété, tete, tetë, tète, tê tê

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin testa (« pot en terre cuite, brique, tuile »), et par extension tout objet en terre cuite d’où « cruche », « amphore », « pot », « coupe » puis « crâne ».
Le mot a sans doute été employé dans la langue populaire au départ, comme on dirait aujourd’hui « il n’en a pas lourd dans la marmite », et finit par totalement remplacer le classique caput qui a donné « chef » et dont le sens originel ne se retrouve plus guère que dans « couvre-chef ».

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
tête têtes
/tɛt/
Les divines proportions de la tête de l’homme.

tête /tɛt/ féminin

  1. (Anatomie) Partie supérieure du corps, qui est le siège du cerveau et des principaux organes des sens, et qui, chez l’homme et chez la plupart des vertébrés, tient au reste du corps par le cou.
    • […], et presque aussitôt une tête se pencha hors de la voiture pour voir ce qui se passait, une grosse tête pâle et grasse, une touffe de cheveux sur le front : c’était Napoléon ; […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • D’un coup de rasoir, je lui coupai la tête, et le tronc, d’où un flot de sang s’échappait, gigota quelques secondes sur le parquet. (Octave Mirbeau, La tête coupée)
    • Avoir la tête ronde, la tête plate, la tête pointue. — Avoir la tête enfoncée dans les épaules.
  2. (En particulier) Crâne.
    • Ainsi que cela se produisait chaque fois qu’il avait trop pompé le jour d’avant, il se sentait la tête un peu fiévreuse, le front chaud, les nerfs excités et la gorge sèche. (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il s’est cassé la tête, il s’est fait un trou à la tête.
    • En tombant, il a failli se fendre la tête.
  3. (Familier) Figure, visage, physionomie.
    • Un grand corps d'ours, bien trop grand pour cette petite tête aux yeux bridés de poupon mal réveillé et pour la petite voix pointue qui en sortait, une voix un peu mielleuse et zozotante d'enfant de chœur vicieux. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Une belle tête. — Une tête sympathique. — Une tête intelligente, stupide. — Il fait une drôle de tête.
  4. (Par métonymie) Chevelure.
    • Au moment où il obliquait vers le seuil, un homme, en manches de chemise, à tête grise et de solide carrure, apparut et le dévisagea. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 370, Mercure de France, 1921)
  5. (Par métonymie) Personne ou institution qui organise et dirige l'action.
    • Les Allemands avaient frappé à la tête, et la tête était assommée et conquise, mais sans autre résultat que de permettre au corps d’échapper à sa direction. New York, monstre sans tête, était devenue incapable d’une soumission collective. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 237, Mercure de France, 1921)
  6. (Figuré) Esprit, imagination, mémoire, intelligence, jugement.
    • Se remplir la tête de sottises. — Se mettre des chimères en tête, dans la tête.
    • Il n’a que cela en tête. — Il s’est mis en tête de partir.
    • Dans l’état où il est, il n’est pas capable d’application; il a la tête encore trop faible, il n’a pas la tête assez forte.
  7. Fermeté de caractère.
    • Cet homme a de la tête.
  8. Individu, personne.
    • On paie tant par tête. — Cet hôtelier prend tant par tête. — Une rente sur plusieurs têtes.
  9. Vie, existence.
    • Il y va de votre tête.
    • On ne se jette pas sans risquer sa tête au travers des secrets de l’État. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
  10. (Élevage) Chacun des animaux d'un cheptel, d'un troupeau.
    • Un ranch pratiquant le naissage aura besoin d'un homme à temps plein pour 400-500 têtes en raison des soins à donner aux veaux à la naissance. (Doris Sayago, Jean-François Tourrand, Marcel Bursztyn & José Augusto Drummond, L'Amazonie, un demi-siècle après la colonisation, 2010, p.213)
  11. (Équitation) Unité conventionnelle servant à départager les chevaux à l’arrivée, valant environ 50 centimètres.
    • Ce cheval a gagné d’une tête.
  12. (Populaire) Mesure pour la taille de personnes qui correspond à la hauteur d’une tête (sens 1).
    • Il me dépasse d’une tête !
  13. (Arts) Représentation, imitation d’une tête humaine par un peintre, par un sculpteur, etc.
    • Une tête antique. — Cela a l’air d’une tête du Carrache. — C’est une tête du Titien.
  14. (Numismatique) Côté où est l’effigie d'une monnaie.
  15. (Chasse) Bois des cerfs.
    • Le cerf a mis bas sa tête. — Une belle tête de cerf.
    • Tête portant trochures, tête en fourche, tête paumée.
  16. (Par analogie) Sommet de certaines choses, et particulièrement des arbres.
    • Avec un petit caillou situé à 200 mètres dans le nord-est, connu sous le nom de Hazelwood, dont la tête se montre, soit dans le creux des lames, soit couronnée de brisants, Rockall est tout ce qui émerge d'une grande terre disparue. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Des arbres coupés par la tête.
    • Une montagne, un chêne, un sapin qui porte sa tête jusque dans les nues.
  17. (Cuisine) Extrémité d’en haut de certaines plantes, de certains légumes.
    • Des têtes de pavot, des têtes d’artichaut, une tête de chou.
  18. (Parfois) Extrémité inférieure de certains légumes.
    • La tête d’un oignon, la tête d’un poireau.
  19. Extrémité de diverses choses.
    • La tête d’une aiguille, Le bout qui est percé pour y passer le fil.
    • La tête d’un compas, La partie ronde où les deux branches du compas sont assemblées par une charnière.
    1. (En particulier) L’extrémité ronde ou aplatie qui est opposée à la pointe.
      • La tête d’un clou, d’une vis.
      • La tête d’une épingle.
    2. (En particulier) La partie d'un outil de frappe, dans laquelle entre le manche.
      • La tête d’un marteau, d’une cognée.
  20. (En particulier) (Marine) Extrémité supérieure d’un mât.
  21. (Mécanique) Extrémité de la bielle articulée sur la manivelle ou sur le vilebrequin.
  22. (Anatomie) Extrémité de de certains os qui est ronde et soutenue par une partie plus rétrécie nommée col.
    • Comment donc, avec la crue de l’os en longueur par couches juxtaposées , l'éloignement des têtes de l’os peut-il se produire? (Pierre Flourens, Théorie expérimentale de la formation des os, Paris, Baillière, 1847, p.27)
  23. (Musique) Partie supérieure d’un instrument à cordes où sont fixées les chevilles.
    • La tête d’un violon.
  24. (Astronomie) Nébulosité plus ou moins lumineuse, et généralement de figure ovoïde, qui semble former le corps d’une comète, par opposition à la traînée lumineuse qui l’accompagne ordinairement du côté opposé au soleil, et que l’on appelle la queue.
  25. (Architecture) Partie antérieure d’un élément architectural.
    • Tête de nef.
    • Tête de voussoir.
  26. (Architecture) Épaisseur d’un mur à son extrémité.
  27. Ce qui commence quelque chose, endroit où cette chose commence.
    • La tête d’un canal, d’un bois.
  28. (Militaire) L’endroit de la tranchée qui est le plus avancé du côté de l’ennemi.
    • Il fut tué à la tête de la tranchée.
  29. (Militaire) La partie du camp qui regarde le terrain où les troupes doivent être mises en bataille.
    • On fortifia la tête du camp.
    • On assembla les gardes à la tête du camp.
  30. Ouvrage avancé qui protège un passage.
    • Ces troupes gardent la tête de pont.
    • La tête d’un défilé.
  31. Commencement d’un livre, d’une liste, d’une lettre, etc.
    • L’article de tête d’un journal, d’une revue. — Il a mis une belle préface en tête de son livre.
    • Votre nom est en tête de la liste.
  32. (Désuet) En-tête.
    • Faire imprimer des têtes de lettres circulaires, de factures, etc.
  33. Partie d’une armée, d’une colonne de troupes, d’un cortège, etc., qui marche la première, qui ouvre la marche.
    • La tête du cortège, c'était nous, c'est-à-dire Germinal, la jeunesse syndicaliste derrière son drapeau noir. C'est ici qu'étaient groupés les éléments les plus ardemment révolutionnaires de la jeunesse du pays. (Christian Dupuy, Saint-Junien, un bastion anarchiste en Haute-Vienne, 1893-1923, p.125, Presses universitaires de Limoges, 2003)
  34. (Par extension) L’endroit où se place le premier dans une file.
    • La tête d’une station de voitures,
  35. Ce qu’il y a de meilleur.
    • Têtes de vin.
    • Tête du blé.
  36. (Familier) Personne intelligente, douée dans un ou plusieurs domaines intellectuels.
    • C’est vraiment une tête ; tu devrais lui demander de l’aide.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Holonymes[modifier | modifier le wikicode]

Méronymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Normand[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

tête /Prononciation ?/ féminin (pluriel têtes)

  1. Tête.