sommet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin summum (« point le plus haut ») et -et → voir somme.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sommet sommets
/sɔ.mɛ/

sommet /sɔ.mɛ/ masculin

  1. Partie la plus élevée de quelque chose.
    • Celui qui, au sommet de l'Etna promène à loisir ses yeux autour de lui, est principalement affecté par l’étendue et par la diversité du tableau. (Edgar Poe, Eureka, 1848, traduction de Charles Baudelaire,)
    • …la nuit n'était troublée que par les brusques paraboles des fusées éclairantes qui montaient aux deux côté du marécage et, parvenues au sommet de leur courbe, ouvraient leurs cône blancs et s'épanchaient doucement comme des lys renversés. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.102)
    • Le roi n'eût jamais souffert qu'un pavillon, autre que le sien, flottât à une corne d'artimon ou au sommet du grand mât. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo : Les Corsaires chez eux, Édouard Champion, 1929, p.53)
    • Tout au sommet de la dune, une vigie recouvre, très au loin, le pays; rien ne peut lui échapper. (Louis Frèrejean, ‎Mauritanie, 1903-1911: mémoires de randonnées et de guerre au pays des Beidanes, Karthala, 1995, p.210)
  2. Degré le plus haut.
    • C'est que je veux me hisser aux sommets d'où l'on écrase les autres ! (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • Je l'ai rencontrée alors qu'elle était au sommet de la gloire.
    • Une conférence au sommet, c’est une réunion, à laquelle participent les plus hauts responsables.
  3. (Géométrie) En géométrie, point commun aux deux côtés d’un angle.
    • 2°- Les alluvions dites des hautes terrasses, formant une immense plate-forme triangulaire au relief largement étalé et dont les sommets seraient marqués par les villages de Franchevelle, La Chapelle-lès-Luxeuil et Froideconche. (Gustave Malcuit, Contributions à l'étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises, les associations végétales de la vallée de La Lanterne, thèse de doctorat, Soc. d'édit. du Nord, 1929, p.14)
  4. Un attroupement ou rassemblement de dirigeants, pour discuter de certains sujets.
    • Lors de la rencontre au sommet sur l’Ukraine à Paris. John Kerry et Sergueï Lavrov, les chefs de la diplomatie russe et américain, s’entretiendront en tête à tête
    • Rencontre au sommet initiée pendant la guerre froide, expression inventée par Winston Churchill en 1950 par analogie aux alpinistes qui tentent de conquérir l'Everest dont l'accès est autorisé par le Népal la même année.
    • Une conférence au sommet du Conseil économique supérieur eurasiatique se tiendra le 5 mars.
    • Le sommet du G7 est la réunion entre les dirigeants des sept pays les plus industrialisés.
  5. (Théorie des graphes) Point d'un graphe.
    • Dans la littérature récente de la théorie des graphes, les points sont appelés les sommets (en référence aux polyèdres) ou les nœuds (en références à la loi des nœuds).

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Définition 1, partie élevée :

Définition 2, le plus haut degrés :

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin summum (« point le plus haut ») et -et → voir somme.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

sommet /Prononciation ?/ masculin

  1. Sommet.
    • en sommet, tout en haut.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (sommet)