vie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : VIE, VIe, Vïë

Conventions internationales[modifier | modifier le wikicode]

Symbole[modifier | modifier le wikicode]

vie

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 du vietnamien.

Références[modifier | modifier le wikicode]

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Nom 1) Du latin vita (« vie »).
(Nom 2) Du latin via (« voie, chemin »).

Nom commun 1[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vie vies
/vi/

vie /vi/ féminin

  1. Activité spontanée propre aux êtres organisés, qui se manifeste par les fonctions de nutrition et de reproduction, auxquelles s’ajoutent chez certains êtres les fonctions de relation.
    • La vie n'avait pas encore pris un grand essor à l'époque de la formation ardoisière. Ce n'est guère que dans la partie supérieure […] que l'on trouve quelques fossiles. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.17)
  2. (En particulier) Activité de l’homme dans son milieu naturel et social.
    • Comparé à la libéralité et au confort de la vie ordinaire de l’époque, l’ordre de l’Empire romain, sous les Antonins, apparaît local et limité. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 407, Mercure de France, 1921)
  3. Période qui s’étend de la naissance à la mort.
    • Je trouve plus aisé de porter une cuirasse toute sa vie, qu'un pucelage. (Montaigne, Essais, III, 5 – Sur des vers de Virgile, 1595)
    • Le duc de Nevers, dont la vie était glorieuse par la guerre et par les grands emplois qu’il avait eus, quoique dans un âge un peu avancé, faisait les délices de la cour. (Mme de La Fayette, La princesse de Clèves, 1678)
    • Je ne suis pas arrivé à l'âge de quatre-vingt ans pour rétracter en rien les convictions de ma vie entière. (Réponse de M. Raspail père à l'avocat général, lors du procès de François-Vincent Raspail le 12 février 1874)
    • Ainsi, c’en est fait de Simon Brutus: sa bobine est filée ! Mourir ! ce n'est pas le plus beau moment de la vie. (Hendrik Conscience, La guerre des paysans, traduction de Félix Coveliers, éd. Michel Levy frères, 1864, p.303)
    • Mais Renan avait été trop favorisé durant toute sa vie par la fortune, pour ne pas être optimiste ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.326)
    • J'avais vingt ans. Je ne laisserai personne dire que c'est le plus bel âge de la vie. (Paul Nizan, Aden Arabie, chap. I., Rieder, 1932 ; Maspéro, 1960)
  4. Ce qui regarde la nourriture et la subsistance.
    • Tout échange monétaire est délicat : il serait bon de faire coïncider l'introduction du saarmark, et plus encore l'introduction du franc, avec une amélioration des conditions matérielles et politiques de la vie sarroise. (Documents diplomatiques français: 1947 (1er janvier-30 juin), Paris, Ministère des Affaires étrangères, 2007, p.337)
  5. Ce qui regarde l’usage, les commodités ou les incommodités de la vie quotidienne.
    • Dans ce monde de pasteurs, la femme n'a nullement la vie serve qu'elle mène dans celui de chasse et de guerre. (Jules Michelet, Bible de l'Humanité, Calmann-lévy, 1876, p.29)
    • Mener une vie douce, aisée. - Mener une vie heureuse, tranquille. - Mener une vie triste, misérable.
  6. Fait de vivre.
    • […] mais, il est traditionnel dans la Marine française qu’un Commandant peut transgresser les ordres et courir tous les risques pour secourir des vies en danger. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il en a assez de la vie.
  7. Façon de vivre.
    • Votre vie étriquée, réglée et compassée est bien misérable comparée à la nôtre ! (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • La vie de Balzac ? Un permanent foyer de création, un perpétuel, un universel désir, une lutte effroyable. La fièvre, l'exaltation, l'hyperesthésie constituaient l'état normal de son individu. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Des comtes et des palatins embrassent la vie cénobitique. Or, cette vie exige une austérité décourageante. (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, p.148)
    • J’adore cette vie plus simple que tu mènes à la campagne, loin de nos potins et de nos jalousies. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Le système de raréfaction des naissances est ici tellement ancré dans les esprits, qu’il finit par être jugé comme le signe d’une vie raisonnable […] (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, 1931)
    • […] nous menions une vie désordonnée, parce que nous étions toujours sur le qui-vive, prêts à prendre notre essor le lendemain matin. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
  8. Les occupations et les activités différentes de la vie.
    • Choisir un genre de vie. - Vie active. - Vie laborieuse, fatigante. - La vie civile. - La vie de famille.
    • La vie intellectuelle. — La vie morale.
    • Ce chef de gouvernement capable de discuter avec Einstein la théorie de la relativité de l’espace et du temps emprunte à sa vie intérieure un incomparable prestige. (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p.84)
    • Nombreux, organisés, ardents propagandistes, les anarchistes saint-juniauds semblent d'évidence peser d'un poids conséquent sur la vie socio-politique, voire économique de la cité gantière. (Christian Dupuy, Saint-Junien, un bastion anarchiste en Haute-Vienne, 1893-1923, Presses Univ. Limoges, 2003, p.110)
  9. Manière dont le monde se comporte.
    • Que voulez-vous faire à cela ? C’est la vie. - Les choses se passent ainsi dans la vie. - Ce romancier est un peintre habile des mœurs, de la vie.
  10. (Par extension) Biographie. Relation historique, récit des faits remarquables et des traits caractéristiques de la vie d’un homme illustre.
    • Et c’étaient encore, çà et là, de solennelles et de cocasses définitions telles que celle-ci qui figure dans la vie de César de Bus : « après un séjour à Paris qui n’est pas moins le trône du vice que la capitale du royaume ». (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, 1915)
    • Les Vies parallèles de Plutarque. Vie d'Alexandre, Vie de César.
  11. (Populaire) (avec une épithète) Criaillerie, querelle bruyante faite à quelqu’un.
    • Quand elle a connu sa conduite, elle lui a fait une belle vie, une terrible vie.
  12. État propre aux êtres vivants. Ensemble des activités spontanées sur notre planète depuis leur commencement.
    • L'apparition de la vie sur Terre.
  13. (Par métonymie) Coût de la vie, cherté des denrées nécessaires à l’entretien des ménages.
    • La vie a drôlement augmenté depuis quelque temps : il ne me reste plus grand-chose quand j’ai payé tous les impôts.
  14. (Jeux) Foulard qu’on introduit dans son pantalon par derrière, et dont l’adversaire doit se saisir. Jeu correspondant.
    • Le conflit se réglait invariablement à l’aide des quatre arts martiaux du cru : la vie, la garuche, le mur et la chistera, et, bien sûr, toutes combinaisons entre eux. La « vie » est un petit foulard que l’on porte dans le dos, engagé dans son pantalon, il dépasse un peu, et l’on doit, dans un corps à corps vigoureux et sans se faire prendre la sienne, retirer la vie à l’envoyé du camp d’en face, une manière de faena entre deux toreros. (Jean-Baptiste Harang, Nos cœurs vaillants, Paris, Grasset, 2010, p. 13)

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

état propre aux êtres vivants
vie de la planète depuis les origines

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
vie vies
/vi/

vie /vi/ féminin

  1. (Jura, Suisse…) Voie (qui peut être une rue, un chemin…).
    • Vie Dorée (à Divonne-les-Bains), vie des Granges (à Saint-Chef).

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

  • vie sur Wikipédia Article sur Wikipédia
  • vie sur Wikiquote Article sur Wikiquote

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français envier.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

Verbe irrégulier
Temps Forme
Infinitif to vie
/vaɪ/
Présent simple,
3e pers. sing.
vies
/vaɪz/
Prétérit vied
/vaɪd/
Participe passé vied
/vaɪd/
Participe présent vying
/vaɪ.jɪŋ/
voir conjugaison anglaise

vie /Prononciation ?/

  1. Concourir, rivaliser.

Italien[modifier | modifier le wikicode]

Forme de nom commun[modifier | modifier le wikicode]

vie /ˈviː.e/ féminin

  1. Pluriel de via.

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]