voir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(xiie siècle) Du latin vĭdēre qui donne, en ancien français vedeir (980), veoir, puis voir.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

voir /vwaʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison) (Pronominal : se voir)

  1. Percevoir l’image des objets par l’organe de la vue.
    • […] et l’on voyait déjà quelques embarcations filer doucement sur l’eau que battaient les grands avirons, pareils à des vols de goélands lents et bas. (Octave Mirbeau, Les Eaux muettes)
    • – Pourtant —fit Bert— j’aimerais bien en voir un… rien que pour pouvoir y croire quand je l’aurais vu.
      – Vous le verrez avant qu’il soit longtemps, promit le soldat.
      (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p. 27)
    • On ne voyait pas les tramways. […]. Pourtant les quais où ils roulaient, avec des piaulements plaintifs, n'étaient guère éloignés, car la rue, quelquefois, tremblait à leur passage […]. (Francis Carco, Brumes, Albin Michel, 1935, p.41)
    • C’est à Namur que Gaspard vit le premier beffroi. (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
    • Il se fabriquait une étrange réputation, personnage de légende qui voyait à travers le brouillard, savait se rendre invisible aux gabelous, capable de tout ! (Jean Rogissart, Passantes d’octobre, 1958)
    • (Absolument)L’on y voyait à peine, le sanctuaire n’étant éclairé que par des veilleuses pendues au plafond […] (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • […] puis le voyant mort, car vous le tuâtes du coup, vous prîtes la fuite sur le cheval qu’il vous avait donné. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
  2. Donner en vis-à-vis, avoir une vue.
    • Cette maison voit sur un jardin, sur une rue.
  3. (Par extension) (Militaire) Avoir une vue découverte sur une cible en sorte qu’on est à portée de la battre avec le canon.
    • Cette hauteur voit la place, voit le rempart de la place.
    • Cette hauteur voit tel ouvrage à revers.
  4. Être le lieu où se déroule une action ; en être le siège.
    • Avec l’utilisation d’antigènes de tréponèmes pâles tués, les réactions sérologiques ont vu leur sensibilité et leur spécificité nettement améliorées. (François Pebret, Maladies infectieuses : toutes les pathologies des programmes officiels des études médicales ou paramédicales, Heures de France, 2003, p. 497)
    • Cette mer a vu bien des naufrages, cette plaine a vu bien des combats, etc.
  5. Vivre pendant une période désignée, avoir connu cette époque.
    • J’ai vu le temps où il n’y avait pas d’autre mariage que le mariage religieux. (George Sand)
  6. (Figuré) (Familier) Imaginer, représenter.
    • Dans l’espèce humaine, la Parthénogénèse n’a été vue que par les yeux de la foi ; il n’en est pas ainsi dans les rangs inférieurs de l’animalité […] (Yves Delage & Marie Goldsmith, La Parthénogénèse naturelle et expérimentale, Flammarion, 1913, p. 2)
    • Les deux Allemands le tenaient sous la menace de leurs yeux haineux. Pendant un moment Bert vit la mort proche. (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, éd. 1921, p. 353)
  7. Prendre soin de quelqu'un, le traiter.
    • C’est ce médecin qui voit ce malade.
    • Il est vu par ce médecin.
  8. (Inversement) Consulter.
    • Il faut qu’elle aille voir un médecin.
  9. (Absolument) Être en état de percevoir l’image des objets.
    • Voir clair. — Voir trouble. — Voir double.
    • Voir confusément. — Voir distinctement.
    • Voir de près. — Voir au loin.
  10. Être témoin de l’état d’une personne ou d’une chose.
    • Les gens que vous avez vus arriver, que vous avez vu mener en prison.
    • La maison que j’ai vue s’écrouler, que j’ai vu démolir.
    • C’est un homme que j’ai vu autrefois bien pauvre, bien malheureux.
  11. Être témoin de faits, d’événements contemporains, ou en avoir seulement entendu parler.
    • Ce que nous voyons de nos jours, était annoncé depuis longtemps.
    • Les événements extraordinaires que nous avons vus s’accomplir.
  12. Faire des observations et des remarques en lisant ; se reporter à ce que l’on lit.
    • Mais nous avons vu comment Saint Louis, poussé par ses convictions religieuses, voulut rendre l’usure impraticable. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • J’ai vu dans Démocrite.
    • avez-vous vu cette particularité ?
    • Dans quel livre avez-vous vu ce passage ?
  13. Fréquenter.
    • Qui voyez-vous le plus souvent ?
    • Qui voit-il dans son pays ?
    • Nous nous voyons souvent.
  14. (En particulier) Avoir une relation amoureuse.
    • Plus tard, j’appris un absurde mariage d’amour qu’elle fit avec un jeune homme qu’elle devait déjà voir à ce moment-là. (Marcel Proust, Guermantes, 2, 1921, p. 393)
    • Je ne le vois plus.
  15. (En particulier) Avoir une entrevue, une conversation, avec quelqu’un.
    • Il faut que je voie le directeur rapidement.
  16. (Spécialement) (Avec la négation) (Familier) Supporter.
    • Celui-là, je ne peux pas le voir !
  17. Acquérir la connaissance des choses du monde, dans les voyages ou dans le commerce des hommes.
    • C’est un homme qui a beaucoup vu.
    • Il a vu du pays. - Il a vu les pays étrangers. - Il veut voir l’Italie.
  18. Regarder, considérer avec attention.
    • Voyez ce tableau. — C’est une chose à voir. — Il mérite d’être vu.
    • Voir un objet au microscope. — Laissez-moi voir cela. — Voyons un peu ce qu’il va faire.
  19. Examiner, vérifier, se réserver de prendre un parti.
    • Si cela arrive, nous verrons ce qu’il faudra faire.
    • Voir une affaire à fond.
    • Ceci est à voir. — C’est à voir.
  20. (Familier) Vérifier par soi-même une assertion, une information.
    • Si vous ne le croyez pas, allez-y voir.
    • J’aime mieux le croire que d’y allez voir.
  21. S’apercevoir, se rendre compte, comprendre.
    • Il y a longtemps que l’on voit qu’il se ruine.
    • Je vis bien qu’il me manquerait de parole.
    • Ne voyez-vous pas qu’il vous trompe, qu’il se moque de vous ?
    • Je vois ce que vous voulez dire.
    •  C’est comme ça qu’il faut faire pour retirer son billet ; vous voyez ?
  22. Inspecter avec autorité, veiller à.
    • Cet homme n’a rien à voir à ma conduite, et je n’ai pas le droit de voir à la sienne.
    • Qu’avez-vous à voir dans ma maison ?
    • Voyez à ce qui se passera. — Voyez à la dépense.
  23. Éprouver, essayer.
    • Voyez si vous pouvez résoudre ce problème.
    • Voyons si la chose nous réussira mieux ainsi.
    • Je veux voir jusqu’où ira sa patience.
    • À toi de voir.
  24. (Par analogie) Juger par le sens du goût, de l’odorat, du toucher, de l’ouïe, en parlant des choses que l’on connaît.
    • Voyez si le vin est bon. — Voyez un peu si cela est chaud.
    • Il faut voir si cet instrument est d’accord.
  25. Juger, apprécier, envisager.
    • Je vois cela différemment de vous, autrement que vous.
    • Chacun a sa manière de voir. — C’est ainsi que je vois.
    • C’est un homme qui voit tout de travers.
  26. (Familier) Étudier, apprendre.
    • Je ne répèterai pas ce que nous avons vu la semaine passée.
  27. (Religion) Connaître par l’intelligence.
    • Dieu voit le fond des cœurs, voit toutes choses.
    • La béatitude consiste à voir Dieu.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
S’utilise après un premier verbe pour renforcer le sens, dans certaines formules, uniquement aux personnes de l’impératif : voyons voir, écoute voir, dis voir, viens voir, demande-lui voir, etc.

Plus exactement, vient du franco-provençal, par le latin vere (en vérité, certainement), avec le sens adverbial donc.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Proverbe*[modifier | modifier le wikitexte]

Cette section comporte uniquement des phrases complètes.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • voir sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Ancien français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin verus.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

voir /Prononciation ?/

  1. Vrai, véritable.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

voir /Prononciation ?/

  1. Variante de veoir.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg (voir)