attention

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin attentio (« tension de l’esprit vers quelque chose »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
attention attentions
/a.tɑ̃.sjɔ̃/

attention /a.tɑ̃.sjɔ̃/ féminin

  1. Concentration particulière sur quelque chose ; application d’esprit à quelque chose.
    • Au tournant d’une place, […], deux personnes, qui marchent conjointement, attirent, je ne sais pourquoi, mon attention. C’est un couple en costume de voyage. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.3)
    • Le secrétaire examinait le faux-col de Bert avec une attention soutenue. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 158, Mercure de France, 1921)
    • …vous comprenez bien qu’on ne donne pas une égale attention à tout ce qu’on lit ou qu’on parcourt dans les colonnes des journaux. (Louis Pergaud, Un point d’histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Historiquement, la « tête gouvernante » de l'impérialisme nord-américain prête une attention supérieure au contrôle militaire, tandis que sa « tête privée » de consacre au contrôle économique. (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • Cela demande beaucoup d’attention, une grande attention, une attention scrupuleuse.
    • Il ne fait pas assez attention aux avis que l’on lui donne. — C’est faute d’attention qu’il n'a pas relevé cette erreur.
  2. (En particulier) Vigilance.
    • Le maquignon de bas étage […] refait une jeunesse, farde, corrige, embellit ; mais avec un peu d’attention on peut démolir l’échafaudage, et mettre à nu les défauts que l’on voulait cacher. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
  3. Disposition qui porte à rendre des soins.
    • Il m’a donné mille preuves d’attention durant ma maladie.
    • Je suis sensible à ses témoignages, à ses marques d’attention.
  4. (Par extension) Marque de prévenance ; soin officieux ou obligeant.
    • Et pourquoi tant d’attention et de désir pour le joli village de Lassay-sur-Croisne, aurait-on détecté du gaz de schiste dans son sous-sol ? (Gérard Bardon, Intercommunalité en Loir-et-Cher : Le sud en miettes !, dans Le petit Solognot (n°550) & Le petit Blaisois (n°8 bis) du 28 novembre 2012, p.19)
    • Il a pour moi des attentions infinies.
    • Il a eu l’attention de me prévenir.
    • Je fus touché de cette attention délicate.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Interjection[modifier | modifier le wikicode]

attention /a.tɑ̃.sjɔ̃/ invariable

  1. Soyez prudent !
    • Attention, je vais donner le signal.
    • Attention au commandement.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin attentio.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
attention
/Prononciation ?/
attentions
/Prononciation ?/

attention

  1. Attention.
  2. (Militaire) Garde à vous.
    • The soldiers were ordered to stand at attention.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]