attention

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin attentio (« tension de l’esprit vers quelque chose »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
attention attentions
/a.tɑ̃.sjɔ̃/

attention /a.tɑ̃.sjɔ̃/ féminin

  1. Concentration particulière sur quelque chose ; application d’esprit à quelque chose.
    • Au tournant d’une place, […], deux personnes, qui marchent conjointement, attirent, je ne sais pourquoi, mon attention. C’est un couple en costume de voyage. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Le secrétaire examinait le faux-col de Bert avec une attention soutenue. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 158 de l’éd. de 1921)
    • …vous comprenez bien qu’on ne donne pas une égale attention à tout ce qu’on lit ou qu’on parcourt dans les colonnes des journaux. (Louis Pergaud, Un point d’histoire, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Historiquement, la « tête gouvernante » de l'impérialisme nord-américain prête une attention supérieure au contrôle militaire, tandis que sa « tête privée » de consacre au contrôle économique. (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
    • Cela demande beaucoup d’attention, une grande attention, une attention scrupuleuse.
    • Il ne fait pas assez attention aux avis que l’on lui donne. — C’est faute d’attention qu’il n'a pas relevé cette erreur.
  2. (En particulier) Vigilance.
    • Le maquignon de bas étage […] refait une jeunesse, farde, corrige, embellit ; mais avec un peu d’attention on peut démolir l’échafaudage, et mettre à nu les défauts que l’on voulait cacher. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
  3. Disposition qui porte à rendre des soins.
    • Il m’a donné mille preuves d’attention durant ma maladie.
    • Je suis sensible à ses témoignages, à ses marques d’attention.
  4. (Par extension) Marque de prévenance ; soin officieux ou obligeant.
    • Et pourquoi tant d’attention et de désir pour le joli village de Lassay-sur-Croisne, aurait-on détecté du gaz de schiste dans son sous-sol ? (Gérard Bardon, Intercommunalité en Loir-et-Cher : Le sud en miettes !, dans Le petit Solognot (n°550) & Le petit Blaisois (n°8 bis) du 28 novembre 2012, p.19)
    • Il a pour moi des attentions infinies.
    • Il a eu l’attention de me prévenir.
    • Je fus touché de cette attention délicate.

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Interjection[modifier | modifier le wikicode]

attention /a.tɑ̃.sjɔ̃/ invariable

  1. Soyez prudent !
    • Attention, je vais donner le signal.
    • Attention au commandement.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin attentio.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
attention
/Prononciation ?/
attentions
/Prononciation ?/

attention

  1. Attention.
  2. (Militaire) Garde à vous.
    • The soldiers were ordered to stand at attention.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]