battre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin battuĕre (« battre, frapper, rosser »), du gaulois, apparenté au gallois bathu (« frapper de l’argent »), au vieux breton bat (« épidémie, frayeur, égarement »), et à l’irlandais bath (« douleur atroce »).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

battre /batʁ/ transitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Frapper de coups répétés.
    1. Soit un être animé :
      • Battre quelqu’un jusqu’au sang.
      • Battre un chien.
    2. Soit un être inanimé (par extension, s’applique aussi au vent, à la pluie, aux vagues, aux flots…) :
      • Le forgeron qui doit battre le fer a la partie supérieure de son corps et les muscles des bras très-développés. (J. Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, 1868)
      • […] et l’on voyait déjà quelques embarcations filer doucement sur l’eau que battaient les grands avirons, pareils à des vols de goélands lents et bas. (Octave Mirbeau, Les Eaux muettes )
      • Battre le fer sur l’enclume : utiliser un marteau pour le déformer (dérivés : battre le fer à chaud, battre le fer à froid).
    1. (Militaire) Mettre à portée de tir.
      • Tandis que les canons de 77 et une partie de l’artillerie lourde battent tout le front, le reste de l’artillerie fouille les fonds en arrière, vers Chevrières et Novy, et tire sur la gare d’Amagne. (A. Dubois, Deux Ans de commandement sur le front de France - 1914-1916 - Le 9e Corps d’armée, H. Charles-Lavauzelle, 1921, p. 121)
      • L’artillerie américaine établie sur la rive ouest de chaque côté de nos positions bat le fleuve entièrement et interdit tout trafic. (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p. 226)
      1. (Cuisine) (Par extension) Fouetter pour donner de la consistance.
        • Battre du beurre, des œufs, de la crème, une sauce
      2. (Militaire) Battre le tambour dans un but précis.
        • Battre le rappel, le rassemblement, la marche, la charge, la retraite, la diane, la chamade, un ban, etc. : battre le tambour pour le rappel, le rassemblement, la marche, la charge, etc.
      3. (Cartes à jouer) Mélanger.
        • Battre les cartes.
      4. Se dit lorsque les vagues viennent s’écraser sur quelque chose.
        • La mer bat le pied de cette tour : la mer arrive jusqu’au pied de cette tour.
        • Les vagues battent ce rocher : elles viennent s’y briser.
        • Les flots battaient les flancs du navire.
      5. (Par analogie) S’emploie également pour les voiles.
        • Les voiles battent les mâts : se dit lorsque le vent ne gonfle pas les voiles et qu’elles sont agitées par le tangage du bâtiment.
      6. (Terme technique ou spécialisé)
  2. Vaincre et, par extension, gagner sur quelqu’un à un sport, à un jeu, à une compétition.
    • Battre les ennemis.
    • Battre un général.
    • Battre quelqu’un à la belote.
  3. (Par analogie) Dépasser.
    • Battre un record, battre tous les records.

battre /batʁ/ intransitif

  1. Produire des mouvements répétés.
    • Mes tempes battent ; toute ma chair va à cette femme presque nue et charmante dans le matin et dans le transparent vêtement qui enferme la douce odeur d’elle… (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • Son cœur battait très fort (à se rompre, régulièrement, à coups réguliers, à grands coups…).
    • Ses narines battaient, à cause de l'effort qu'elle venait d'accomplir, peut-être de la douleur ? (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, Gallimard, 1937. Ch. III)
    • Les paupières battent régulièrement.
    • Battre des ailes : se dit d’un oiseau qui agite ses ailes.
    • Battre des mains : frapper l’une contre l’autre ses deux mains ouvertes pour applaudir.
    • Le volet, la persienne, la porte bat : ils sont sans cesse déplacés par le vent.
    • Le fer de ce cheval bat : il commence à se détacher, il loche.
    • Le soleil bat à plomb dans cet endroit : il y darde perpendiculairement ses rayons.

se battre pronominal

  1. Se combattre. → voir se battre.
    • Ils se battent avec d’autres, ils se battent entre eux.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Francoprovençal[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

battre /Prononciation ?/

  1. Battre.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Forme du valdôtain de la commune de La Salle.

Références[modifier | modifier le wikitexte]