briser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

En ancien français brisier, du latin brisare, du gaulois *brissu (« fracasser »), apparenté à l'irlandais bris (« fracasser »), au breton bresk (« fragile ») ; a évincé l'ancien français fraindre, du latin frangere.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

briser /bʁi.ze/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Rompre, mettre en pièces.
    • Le travail de filature consiste à retirer le fil du cocon dont la longueur est d’environ 480 mètres et à le dévider sans le briser. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Le gouvernail et l’étambot furent brisés ; mais il suffisait à Mikkelsen que le bateau flottât. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Un scaphandrier islandais a plongé. Il a constaté que le Pourquoi pas ? gisait par 15 m. de fond et que son étrave était brisée en quatre endroits. (José Gers, Sur la mort du Pourquoi pas ?, France libre, vol. 6, 1936)
    • Un nouveau beaupré, en pin d’Orégon lui aussi, remplace celui qui fut brisé dans un ouragan. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. (Figuré) Se dit au sens moral.
    • La révolution de Palais, qui se produisait le 13 décembre 1940 et dans laquelle Alibert s’était compromis, devait briser net l’élan réformateur du premier garde des sceaux de Vichy. (Le droit sous Vichy, p.241, Vittorio Klostermann, Francfort/Main, 2006)
    • Tout à coup, deux coups de feu brisent le silence de midi. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)
    • (Pronominal)à cette pensée mon cœur se brise. - Tous leurs efforts vinrent se briser contre cet obstacle.
    • Briser ses fers, ses chaînes, briser le joug, S’affranchir, se délivrer d’une domination tyrannique.
  3. (Physique) Se dit des rayons lumineux dont la direction rectiligne change ou paraît changer soudainement comme si elle se brisait au point d’inflexion.
  4. (Par hyperbole) Fatiguer, incommoder, harasser par une agitation trop rude.
    • Les cordelettes m’entraient dans la chair, les mains me faisaient mal et la position dans laquelle mes bras étaient maintenus me brisaient les épaules. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Les cahots de la voiture l’ont brisé.
    • Il a le corps tout brisé.
    • Il se sent tout brisé de son dernier accès de fièvre.
    • Il est brisé de fatigue.
  5. (Héraldique) Modifier, ajouter ou supprimer une pièce d’armoiries à l’écu des armes d’une maison, afin de distinguer les cadets, les bâtards.
    • Briser d’un lambel.
    • Briser d’un lion.
    • Briser d’une barre.
    • Briser d’une bordure de gueules.


briser /bʁi.ze/ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Figuré) S’arrêter, ne pas aller plus loin.
    • Brisons là, brisons là-dessus, lorsqu’on veut empêcher quelqu’un de continuer un discours qui déplaît.
  2. (Marine) Déferler, devenir de l'écume.
    • Les vagues brisent à bord et submergent constamment le pont qui, mal calfaté à New-York, laisse pénétrer l’eau dans la cabine. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  3. (Au Québec) Tomber en panne.
    • Alors que les anciens trains des années 1960 tombaient en panne 80 fois par million de kilomètres, les nouveaux brisaient encore 800 fois par million de kilomètres au cours des derniers mois.


se briser (Pronominal)

  1. Se rompre, se mettre en pièces.
    • A 9 heures du soir, la barre en chêne de mon gouvernail se brisait, mais heureusement je possédais une barre de secours en fer. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Le verre, la faïence, la porcelaine se brisent facilement.
  2. (Arts) Certains ouvrages de fer et de bois composés de diverses pièces jointes ensemble, de manière à pouvoir aisément se plier, s’allonger, se raccourcir.
    • Un bois de lit, une table, un fauteuil qui se brisent.
    • Des portes, des volets, des vantaux qui se brisent.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

→ voir casser#Synonymes

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]