maison

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du latin mansionem (devenu *masione(m) en latin populaire), accusatif de mansio « action de séjourner, séjour, habitation, demeure, résidence », du verbe manēre (« rester, séjourner »). Le mot a subi le même processus de métonymie qu’habitation dérivant de l’action de séjourner vers le séjour comme endroit.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
maison maisons
/mɛ.zɔ̃/
Une maison (1) de vacances en Allemagne.

maison /mɛ.zɔ̃/ féminin

  1. (Architecture) Bâtiment servant de logis, d’habitation, de demeure.
    • Les maisons peuvent brûler, les fortunes sombrer, les pères revenir de voyage, les empires crouler, le choléra ravager la cité, l’amour d’une jeune fille poursuit son vol, comme la nature sa marche […] (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Ils avaient une maison à eux. […]. Oh ! une vraie cabane ! couverte de chaume, bâtie en pisé, fermée par des volets qui claquaient au vent ; […]. (Émile Thirion, La Politique au village, p. 324, Fischbacher, 1896)
    • Cheikh Gaafar possédait une maison, toute neuve, en bordure des champs, à l’écart du village. C’était une maison en briques, entourée d’un jardin, avec de grandes fenêtres et des balcons. Une vraie maison d’homme riche. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Pas de fermes isolées, rien que des bourgs formés de maisons les plus dissemblables, qu’une lézarde de géraniums essaye en vain d’appareiller […] (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • J’avais laissé Reykjavik, un grand village ; les maisons en bois étaient toiturées de tôle ondulée ; les plus importantes s’enorgueillissaient d’un étage surmontant l’entresol […] (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • À la campagne, les maisons très éloignées les unes des autres, et en général rudimentairement installées, rendent difficiles et souvent inefficaces les soins médicaux. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, 1931)
  2. Ménage, foyer, tout ce qui a rapport aux affaires domestiques (qu’il s’agisse réellement d’une maison ou d’une autre forme d’habitation).
    • C’était elle qui assumait dans la maison les travaux de l’homme que sa vieillesse lui eût rendus difficiles. Combien de ménagères auraient, d’elles-mêmes, pris cette initiative généreuse ! (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Toutes les clés de la maison, des armoires et des coffres, cliquetaient autour de sa taille en un trousseau noué à sa ceinture. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, pp. 22–23)
    • Quitter la maison paternelle ou maternelle.
    • Faire ses devoirs à la maison.
  3. (Par métonymie) Maisonnée, famille.
    • Toute la maison dormait encore. (Léon Tolstoï, Souvenirs, 1851-1857, traduction de Ardève Barine, éd. 1922, p. 199)
    • […], mais à Mervale les dix maisons, comme dix vieilles filles revêches, continueraient à s’épier, à s’envier, à s’enfoncer de plus en plus secrètes et solitaires, chaque mois davantage, […]. (Jean Rogissart, Mervale, p.16, Denoël, 1937)
  4. (Figuré) Lignée, famille, en parlant des familles nobles et illustres.
  5. Entreprise ; fonds de commerce ; artisan.
    • Les expéditeurs sont à leur poste ; les courtiers des grandes maisons étrangères sont sur pied. Sans beaucoup de bruit, des cours s’établissent, des transactions s’effectuent, des chargements s’accomplissent. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le Problème de la natalité, 1931)
    • Offrir cinq cents flacons de vinaigre des quatre-voleurs comme produit désinfectant au bureau de bienfaisance du XIe arrondissement, c'est un acte généreux ; faire savoir qu'il provient de la maison Maille, Robillard, Segond et Cie, cela devient de la réclame […]. (Ange-Pierre Leca, Et le choléra s'abattit sur Paris - 1832, Albin Michel, 1982, p.199)
    • D’une dissidence à l’autre, Touly s’émeut également de ce que Mme Messier, épouse du plénipotentiaire PDG de Vivendi, puisse toucher quelques subsides de l’auguste maison. (Renaud Lecadre, À l’eau de rosse, dans Libération du jeudi 23 septembre 2010)
  6. (Religion) (Histoire) (Vers 1175) Établissement d’une communauté religieuse.
    • Les maisons provinciales d’un ordre.
    • Maison de chartreux (Chartreuse), de capucins, de clarisses…
  7. (Astrologie) Un des fuseaux obtenu après division du ciel par les astrologues afin d’établir un thème astral.
    • Le pôle nord de l’écliptique se trouve à 23°5' du pôle nord céleste. Les points de la Terre qui sont situés sur le cercle polaire ont leur zénith à 23°5' du pôle céleste. Donc, au cours du mouvement diurne, le pôle de l’écliptique passe chaque jour au zénith de tous ces lieux terrestres. Alors, l’écliptique coïncide avec l’horizon et ne traverse plus aucune maison. Il n’y a plus d’horoscope pour les malheureux qui naissent à ce moment-là. (Paul Couderc, L’astrologie, 1974)
  8. (Argot) Maison close, lupanar.
    • J’ai été en maison, répondit Véra, jusqu’à ce que Cramoisi, mon second homme, m’en ait sortie pour m’affranchir des taules et des taulières. (Francis Carco, Images cachées, 1929)
    • Le soir du crime, Pedro a prétendu avoir passé la soirée dans une maison spécialisée : chez Mme Arthur. (Jo Barnais, Mort aux ténors, Série noire, Gallimard, 1956. Ch. IX, p. 88)
  9. Au Moyen-Age, peut désigner une redevance sur le transport des vins par voie fluviale. Voir muaison.

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
Masculin
et féminin
maison
/mɛ.zɔ̃/

maison /mɛ.zɔ̃/ masculin et féminin identiques

  1. (Familier) Qui est fabriqué à la maison.
    • Pour confectionner un exfoliant maison, mélangez de l'huile d'olive et une poignée de sel de mer. Utilisez cette préparation comme gommage pour le corps. (Julie Frédérique, L'huile d'olive, c'est malin: Tous les secrets de cet ingrédient magique, Leduc.S Éditions, 2010, p.53)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

maison /Prononciation ?/ féminin

  1. Maison.

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikicode]

  • Français : maison

Néerlandais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français maison.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Pluriel
maisons

maison /Prononciation ?/ neutre

  1. (Gallicisme) Maison, boutique, entreprise
    • is Maison de Bonneterie belangrijker dan wij? : la Maison de Bonneterie passe-t-elle avant nous?

Occitan[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du français maison.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
maison
/Prononciation ?/
maisons
/Prononciation ?/

maison /mejˈʒu/ (graphie normalisée) féminin

  1. (limousin) Maison.

Références[modifier | modifier le wikicode]