commerce

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : commercé

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin commercium (« commerce », « négoce »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
commerce commerces
/kɔ.mɛʁs/

commerce /kɔ.mɛʁs/ masculin

  1. Trafic, négoce de marchandises, d’argent, en gros ou au détail.
    • Mais il n’importe pas seulement de connaître les finesses du métier, il faut surtout être perspicace pour ce qui est répréhensible, nous voulons parler des moyens frauduleux auxquels se livrent peu ou prou tous ceux faisant commerce de chevaux. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Leur activité se donnait surtout libre cours dans la location des bicyclettes. C’était là un singulier commerce que ne régissait aucun principe commercial ou économique connu, que ne régissait, à vrai dire, aucun principe. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, p. 44, éd. 1921)
    • Le temps approche où le grand commerce va, plus que les guerres de chevalerie, tenter les jeunes Anglais aventureux. (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p.236)
    • Il y eu certes des juifs qui s’adonnèrent au commerce, et qui poursuivirent des négoces importants. Mais pendant de longs siècles le commerce n’est pas l’occupation principale des juifs. Le commerce de l’argent, si décrié par le Talmud, encore moins que les autres. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • La vie urbaine dépérit et, comme la civilisation islamique médiévale était elle-même essentiellement urbaine et que la richesse matérielle dépendait du commerce, la prospérité déclina. (P. J. Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992)
  2. (Droit) Objet de transaction.
    • Les choses qui sont dans le commerce.
  3. (Figuré) Pratique ou intrigue qui n’est pas honnête.
    • Faire un mauvais, un méchant, un vilain commerce, un honteux, un infâme commerce.
  4. (Par extension) Ensemble des commerçants et négociants.
    • Cette loi a mécontenté le commerce.
    • Le commerce international.
    • Le petit commerce.
  5. (Par extension) Boutique ou magasin du commerçant.
    • On comprenait alors pourquoi les commerces de chapeaux et de chaussures existent en aussi grand nombre dans cette artère grouillante et relativement courte. (Francis Carco, L’Homme de Minuit, 1938)
  6. (Figuré) Liaisons, rapports ou communications que les personnes ont les unes avec les autres, pour quelque objet que ce soit.
    • Ce doit être, interrompis-je, un homme d’un commerce charmant ; la douceur de sa voix, quand il a répondu à l’interrogatoire du commissaire de police, m’a frappé. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • […] et il était sorti de cette chambre, abasourdi par cette personne qui appelait l’abbé « père » et parlait, très simplement, ainsi que d’une chose naturelle, de son commerce avec Jésus et avec les Saints ; elle paraissait vivre en parfaite amitié avec eux, […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe commercer
Indicatif Présent je commerce
il/elle/on commerce
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je commerce
qu’il/elle/on commerce
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
commerce

commerce /kɔ.mɛʁs/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de commercer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de commercer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de commercer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de commercer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de commercer.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin commercium.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
commerce
/ˈkɒ.mɜːs/
commerces
/ˈkɒ.mɜːsɪz/

commerce /ˈkɒ.mɜːs/

  1. Commerce.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to commerce
/Prononciation ?/
Présent simple,
3e pers. sing.
commerces
Prétérit commerced
Participe passé commerced
Participe présent commercing
voir conjugaison anglaise

commerce /ˈkɒ.mɜːs/

  1. Commercer.

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • (Royaume-Uni) : écouter « commerce »
  • États-Unis  : écouter « commerce [ˈkɒ.mɜːs] »