liaison

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : Liaison

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin (« lier, unir »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
liaison liaisons
/ljɛ.zɔ̃/

liaison /ljɛ.zɔ̃/ féminin

  1. Union ou jonction de plusieurs corps ensemble.
    • La porcelaine, cette matière céramique la plus parfaite, résulte de la liaison à une température très élevée, de l’infusible kaolin et du fusible feldspath, en une masse homogène. (Le Siècle du rococo: art et civilisation du XVIIIème siècle, Residenzmuseum München, H. Rinn, 1858, p.223)
    • Voilà des pierres bien jointes, on n'en voit pas les liaisons.
    • Dans la mosaïque, c’est un mastic qui fait la liaison des pierres et des émaux.
  2. (Figuré) Amitié, bonne entente.
    • Ce qui ruine les familles, c'est le manque de liaison.
  3. (En particulier) Union amoureuse.
    • Ainsi, nous lui connaissons quelques liaisons qui furent célèbres. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Pourquoi ne voulais-je pas fonder un foyer? Il me peinait d'abord de rompre une liaison élégante […] alors surtout qu'on ne me présentait aucun parti sortable. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p.76)
  4. (Par extension) Communication ; relation.
    • La liaison par dirigeable entre le Brésil et l'Allemagne devait d'ailleurs durer sept jours cette fois là. (Jean Mermoz, Mes Vols, p.91, Flammarion, 1937)
  5. (Figuré) Rapport, suite, connexité.
    • Il n'y a aucune liaison entre ces deux affaires.
  6. (Grammaire) Mots qui servent à lier les différents termes d’une proposition ou les propositions entre elles; et qu’on nomme aussi conjonctions.
    • « Et », « mais » sont des liaisons.
  7. (Linguistique) Procédé consistant à prononcer la consonne finale d’un mot lorsque celui-ci est suivi d’un mot commençant par une voyelle ou un h muet. En alphabet phonétique international, ce procédé est noté par le symbole « ‿ ». Pour plus d'explications, voir l’annexe.
  8. (Littéraire) (Figuré) Ce qui lie les parties d'un discours les unes aux autres.
    • Dans cette tragédie, dans cette comédie, la liaison des scènes est bien observée. Les scènes y sont amenées les unes par les autres.
  9. (Calligraphie) Traits déliés qui unissent les lettres.
  10. (Construction) Manière dont les divers matériaux sont disposés les uns par rapport aux autres, de façon à former une construction bien liée ou liaisonnée, et produire en conséquence toute la solidité possible.
  11. (Maçonnerie) Mortier, plâtre qui sert à jointoyer les pierres.
  12. (Cuisine) Jaunes d’œufs délayés et autres matières propres à épaissir les sauces.
    • Faire une liaison dans un potage, dans une sauce.
  13. (Fauconnerie) Se dit des ongles et des serres des oiseaux de proie, et de l'action avec laquelle ils lient et enlèvent le gibier.
  14. (Marine) Assemblage de toutes les parties de charpente qui forment la construction d'un vaisseau et qui se travaillent ensemble.
    • Un vaisseau a de bonnes liaisons ou ses liaisons sont faibles.
  15. (Musique) Suite de plusieurs notes passées sous la même syllabe.
  16. (Musique) Trait recourbé qui unit les notes qui doivent être liées.
  17. (Calligraphie) Trait délié qui joint des lettres ou les parties d’une même lettre.
  18. (Militaire)
    • Une armée qui opère en liaison avec une autre.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]