discours

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin discursus, d’après courscourir.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Invariable
discours
/dis.kuʁ/

discours /dis.kuʁ/ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Linguistique) Actualisation de la langue ; suite de mots qu’on emploie concrètement pour exprimer sa pensée.
    • En proposant le passage, incessant, d’un discours ordinaire au champ de la science, en devenant un « agitateur de mots », le vulgarisateur se donne un joli rôle: celui de l’intermédiaire, du « passeur de mots ». (Sabine Pétillon-Boucheron, Les détours de la langue: étude sur la parenthèse et le tiret double, page 299, éditions Peeters, 2002)
    • Les parties du discours.
    • Discours direct, indirect.
  2. (Désuet) Exposé ou traité sur un sujet quelconque.
    • La véridicité se confirme donc quand le discours dit vrai conformément à son être, quand se présente en ressemblance la chose du discours. Elle diffère nécessairement d'un discours à l'autre. (François Bousquet, La Vérité, Éditions Beauchesne, 1983, p.104)
    • Discours sur l’Histoire universelle.
    • Discours sur les passions de l’amour.
    • Discours sur l’universalité de la langue française.
    • Le Discours sur la méthode de Descartes.
  3. (Souvent au pluriel) Propos de la conversation, choses que l’on dit dans le commerce habituel de la vie.
    • Discours sensé.
    • Discours impertinent, extravagant.
    • Discours à perte de vue.
    • De vains discours.
    • Trêve de discours.
    • Faire des discours en l’air.
    • Cela fera plus d’effet sur lui que tous les discours.
    • Où veut-il en venir avec ces discours ?
    • Où tend ce discours ?
  4. (Spécialement) Texte lu ou propos improvisés devant un public.
    • Mais Mirabeau était réellement l’âme de la Constituante. […] ; le souffle qui animait ses discours faisant de ce tribun le véritable souverain de la Chambre. (Alfred Barbou, Les trois Républiques françaises, 1879)
    • […] ; car dans un discours du 11 mai 1907, à la Chambre des députés, Jaurès m’a appelé le « métaphysicien du syndicalisme », sans aucun doute avec une intention ironique. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, note de bas de page 57)
    • Lorsque l’interprète me traduisit le sens général du discours, je fus émerveillé. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Tout le monde a déjà subi l’épreuve des discours sans fin pendant lesquels on réprime difficilement ses bâillements. (Saladin, Jean-Christophe, Mieux parler en public, Vuibert, Paris, 2004)
  5. (Spécialement) (Désuet) Dans les lycées et les collèges, exercice destiné à former les élèves aux principes de la composition.
    • Prix de discours français, de discours latin.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Suite de mots employés pour exprimer sa pensée :

Texte lu ou propos improvisés :

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Exposé :

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Texte lu ou propos improvisés :

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe discourir
Indicatif Présent je discours
tu discours
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Impératif Présent (2e personne du singulier)
discours

discours /dis.kuʁ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de discourir.
  2. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent de discourir.
  3. Deuxième personne du singulier de l’impératif de discourir.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]