lier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin ligare.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

lier /li.je/ ou /lje/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Serrer avec une corde ou avec toute autre chose flexible.
    • Deux autres aides […] enlevèrent rapidement la camisole de Troppmann, lui placèrent les mains derrière le dos, les lièrent en croix et lui couvrirent le corps de courroies. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Lier un fagot, une botte de foin, une gerbe de blé. — Lier avec un mouchoir.
    • En ce moment, l'entretien fut interrompu par l'apparition de Tord-Chêne, qui frappa le petit avec un gros gourdin, en lui reprochant de n'avoir pas seulement lié encore un fagot. (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Chansons et légendes du Valois, 1854)
    • Vous liez ce sac trop lâche, il faut le lier plus serré, plus étroitement.
    • Lier des fleurs ensemble pour en faire un bouquet.
    • Lier un paquet. — Lier un homme à un arbre, à un poteau. — Lier un fou furieux.
  2. (Fauconnerie) Saisir l’oiseau avec ses serres, en parlant d'un oiseau de proie.
  3. Faire un nœud.
    • Lier les cordons de ses souliers.
    • Lier des rubans.
  4. Joindre ensemble différentes parties par quelque substance qui s’incorpore dans les unes et dans les autres.
    • Seules la testostérone et la dihydrotestostérone sont des androgènes actifs qui se lient spécifiquement aux récepteurs des androgènes. (Loïc Guillevin, Sémiologie médicale, 2e éd., Lavoisier, 2011, p.343)
    • La chaux et le ciment servent à lier les pierres.
  5. (Cuisine) Donner de la consistance, épaissir une sauce.
    • Lier une sauce.
    • La farine sert à lier les sauces.
    • Il faut remuer cette sauce jusqu’à ce qu’elle se lie.
    • Ces ingrédients ne peuvent pas se lier, s’incorporer ensemble.
  6. Joindre les lettres dans l’écriture.
    • Lier les lettres.
    • Liez bien vos lettres.
    • Liez mieux vos lettres.
  7. (Musique) Exécuter successivement deux ou plusieurs notes d’un même coup d’archet, ou d’un seul coup de langue sur un instrument à vent, ou d’un seul coup de gosier en chantant.
    • Lier des notes.
  8. Faire une liaison lors d’un énoncé, modifier la prononciation d’un mot en fonction de son contexte dans la phrase.
    • Dans le mot « quinquet » le « t » ne se lie pas.
    • - Comment allez-vous? demandai-je à Mme Pergamino en veillant à éviter de lier le t de comment à l’a d’allez-vous, car c'est le ton du ton dans les VIIIe et XVIe arrondissements de Paris. (Maurice Bedel, Mémoire sans malice sur les dames d'aujourd'hui, 1935)
  9. (Figuré)
    • Lier les idées, les propositions, les pensées, les parties d’un discours, etc., Les unir entre elles, les enchaîner les unes aux autres.
    • La logique est l’art de lier les idées.
    • Ce conférencier n’a pas bien lié les différentes parties de son exposition.
    • Toutes les parties de cette démonstration sont étroitement liées.
    • Les scènes de cette pièce se lient mal entre elles, Elles ne sont point amenées les unes par les autres.
    • Le fait que vous racontez se lie à une aventure dont j’ai connaissance, Il a du rapport avec cette aventure, il s’y rattache.
    • Lier partie, Concerter son action, unir ses intérêts avec une ou plusieurs personnes.
    • Ils ont partie liée, leurs intérêts dépendent les uns des autres.
    • On dit dans le même sens :
    • Mon sort est lié au vôtre.
    • Jouer en parties liées, Jouer avec la condition que l’enjeu appartiendra à celui qui aura gagné le plus de parties sur un nombre déterminé.
  10. (Figuré)
    • Lier amitié avec quelqu’un, Contracter amitié avec quelqu’un.
  11. (Figuré) Entrer en conversation, en commerce, en relations avec quelqu’un.
    • Lier conversation, commerce, société avec quelqu’un.
  12. (Figuré) Attacher, unir, enchaîner ensemble en parlant des personnes.
    • La sympathie les a liés autant que l’intérêt.
    • Ils sont liés d’une étroite amitié.
    • Je me suis liée avec lui.
    • Ils se sont liés dès qu’ils se sont connus.
    • Nous nous sommes liés d’amitié.
  13. Astreindre, obliger.
    • Qu’est- ce qui vous lie ?
    • Les paroles, les contrats lient les hommes.
    • Son serment, sa parole le lie d’une manière indissoluble.
    • Je suis lié par ma promesse.
    • Se lier par un serment, un vœu, etc. S’astreindre à quelque obligation par un serment, par un vœu, etc.
  14. (Religion) Exprime le pouvoir de juridiction spirituelle donné par Jésus-Christ à l’église, au for intérieur et au for extérieur.
    • Lier ou délier.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • fou à lier : personne extravagante
  • pieds et poings liés
  • (Figuré) Lier les mains à quelqu’un, Le réduire à l’inaction dans une affaire.
  • (Figuré) Avoir les mains liées. être empêché d’agir dans une affaire. — Je ne veux pas qu’on me lie les mains, je ne veux pas avoir les mains liées.
  • (Figuré) Lier la langue, Empêcher de parler. — Le respect, la crainte de vous déplaire m’a lié la langue.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • lier sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]