écriture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Écriture, écrituré

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Date à préciser) Du latin scriptura (« écrit, écriture, ouvrage »).

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
écriture écritures
/e.kʁi.tyʁ/

écriture /e.kʁi.tyʁ/ féminin

  1. Procédé qui permet de représenter un langage avec des symboles ou des lettres.
    • L’écriture transporte d’un sens à l’autre la pensée. La parole communique la pensée de la bouche à l’oreille par le son ; l’écriture saisit le son insaisissable au passage, le transforme en signes ou en lettres, et communique ainsi la pensée de la main aux yeux. (Alphonse de Lamartine, Gutenberg)
    • Il eut tort de citer le mot de Voltaire, qui est beaucoup trop décisif et immodéré : « L’écriture est la peinture de la voix ; plus elle est ressemblante, meilleure elle est », et qui conduirait à l’orthographe individuelle, c’est-à-dire à une confusion telle qu’on ne se comprendrait jamais quand on s’écrirait les uns aux autres. (Émile Faguet, Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • L’écriture est précisément cet acte qui unit dans le même travail ce qui ne pourrait être saisi ensemble dans le seul espace plat de la représentation. (Roland Barthes. L’empire des signes. Paris, Flammarion, 1980, p. 22)
    • Toute l'écriture est de la cochonnerie. (Antonin Artaud, Le Pèse-nerfs, dans Oeuvres complètes, I, Paris, Gallimard, 1954, p. 120)
  2. (Par extension) Manière dont on trace ces caractères.
    • À propos de Modeste Mignon, il annonce joyeusement à son amie : « Encore soixante-dix feuillets de mon écriture… Ce sera fini demain. » (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Il trouva des papiers d’un caractère absolument privé, et, entre autres, d’ardentes lettres d’amour tracées d’une grande écriture féminine. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p. 90, éd. 1921)
    • Ces textes funéraires sont tous d'une écriture négligée, maigre et anguleuse; et le papyrus trouvé sur la momie de Pétaménoph étant le plus récent, porte encore par cela même des traces plus marquées de la décadence de l’art graphique égyptien sous la domination gréco-romaine. (Frédéric Cailliaud, Voyage à Méroé, au fleuve Blanc, au-delà de Fâzoql, t. 4, 1827, p. 27)
    • Il trouvait aux Archives, non pas seulement les papiers administratifs des derniers siècles, mais les chartes du moyen âge. Il les fallait lire, il en fallait déchiffrer l’écriture, distinguer les formules, déterminer les dates, […]. (Henri Wallon, Notice sur la vie et les travaux de M. Joseph-Natalis de Wailly, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres , dans les Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1888, vol.32, n°6 , p. 556)
  3. (Philosophie) Ensemble des procédés et des systèmes signifiants par lesquels les hommes ont transcrit matériellement, à travers les âges, leurs paroles et leurs pensées.
  4. (Par extension) Système d’écriture.
    • L’écriture latine, de même origine que la grecque, s’est géométrisée de manière analogue. (Marcel Samuel Raphaël Cohen, La grande invention de l’écriture et son évolution, volume 1, 1958)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Formes d'écriture
Autres

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe écriturer
Indicatif Présent j’écriture
il/elle/on écriture
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’écriture
qu’il/elle/on écriture
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
écriture

écriture /e.kʁi.tyʁ/

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de écriturer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de écriturer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de écriturer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de écriturer.
  5. Deuxième personne du singulier de l'impératif de écriturer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]