attacher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Siècle à préciser) De l’ancien français estachier.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

attacher /a.ta.ʃe/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Fixer une chose à une autre, en sorte qu’elle y tienne.
    • Si l’animal a le vice de mordre, il est attaché très-court, et si vous êtes curieux d’en savoir le motif, l’on vous répond que c’est parce qu’il irait manger la ration du voisin. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Lo...., aidé d’un autre, m’attacha par les poignets et les chevilles avec des lanières de cuir fixées au bois. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Attacher avec un cordon, avec de la colle, avec des épingles.
    • S’attacher un bandeau sur le front, un manteau sur les épaules.
    • La poix s’attache si fort à l’étoffe qu’elle emporte la pièce.
    • Ces deux ennemis s’attachèrent si fortement l’un à l’autre qu’on ne pouvait les séparer.
    • Ce chien s’attacha si fort à mon habit que je ne pus lui faire lâcher prise.
    • Le lierre s’attache à l’ormeau.
  2. (Figuré) Joindre, lier à quelqu’un, à quelque chose d’une façon durable.
    • Et alors, monseigneur, je m'attache à vous parce que vous êtes celui qui monte, parce que j'ai reconnu la profondeur de votre intrigue et l'envergure de votre ambition ! (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • Attacher quelqu’un à son service, à son parti.
    • S’attacher quelqu’un par la bonté.
    • Être fort attaché à sa famille.
    • Le chien est fort attaché, s’attache vite à son maître.
    • S’attacher à la fortune d’un ministre.
    • Attacher ses yeux, ses regards sur quelque chose.
    • Attacher son nom à une découverte.
  3. (Figuré) Attribuer, faire dépendre de.
    • Le soldat des guerres de la Liberté attachait une importance presque supersti­tieuse à l’accomplissement des moindres consignes. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.357)
    • Attacher un sens, une signification à un mot, à un geste.
    • Attacher son bonheur, sa gloire à quelque chose.
    • J’attache beaucoup de prix à votre suffrage.
  4. (Figuré) Intéresser vivement, en parlant des choses.
    • Ce spectacle attache les yeux.

attacher /a.ta.ʃe/ intransitif

  1. (Cuisine) Coller au fond d’un récipient pendant la cuisson, en parlant d’aliments.
    • La viande a attaché.

s’attacher /s‿a.ta.ʃe/ pronominal

  1. (En particulier) S’appliquer vivement, s’intéresser à une chose.
    • S’attacher à l’étude, aux sports, à remplir ses devoirs.
    • Ne s’attacher qu’à des bagatelles.

être attaché /a.ta.ʃe/ transitif

  1. (Spécialement) Être lié à, être inséparable de, en parlant des choses.
    • À ce tronc si court sont attachés des membres d’une longueur gigantesque : l’enjambée faite est ainsi profitable à une marche fort rapide ; […]. (Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, Quelques Considérations sur la Girafe, 1827)
    • On lui a conféré ce titre avec toutes les prérogatives qui y sont attachées.
    • Il a accepté cette situation en dépit de tous les inconvénients qui y sont attachés.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • Je meurs où je m’attache : (Proverbial) Se dit d’une fidélité inaltérable et qui dure jusqu’à la mort.
  • Les objets s’attachent dans ce tableau : (Peinture) Ils paraissent tenir ensemble, quoique l’artiste ait eu l’intention de les montrer séparés par un espace.
  • Cet homme s’attache trop à ses opinions : (Figuré) Il y tient trop fortement.
  • S’attacher aux pas, à la poursuite de quelqu’un : (Figuré) Le suivre avec obstination.
  • Être attaché à son profit, à ses intérêts : (Figuré) Aimer trop son profit, ses intérêts.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]