fixer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin figere (« ficher en terre », « planter ») via son participe fixus (« fiché », « enfoncé » d’où « fixé », « fixe »).
Pour l’anglicisme, vient de l’anglais to fix, (« réparer ») car l’injection soulage l’effet de manque.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

fixer transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Attacher, affermir, rendre immobile, maintenir en place.
    • Fixez cela contre la muraille avec un clou.
    • Fixer au moyen d’une vis, d’une épingle.
    • Fixez-le bien dans cette position.
    • Fixer une persienne que le vent agite.
    • Les coquillages se fixent aux rochers.
  2. (En particulier) (Chimie) Supprimer la volatilité de certains corps liquides ou gazeux, par addition ou combinaison avec un autre corps.
    • Dans la fabrication des engrais chimiques, l’azote est fixé par de la potasse ou des sels ammoniacaux.
  3. (Arts) Rendre inaltérable par un produit ou par un procédé.
    • Fixer un cliché, une épreuve, un fusain, un pastel.
  4. Arrêter.
    • Et pourquoi cela, Madame ? demanda Charles IX en fixant sur sa mère son œil vitreux qui, dans certaines occasions, devenait si pénétrant. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Je demeurai couché sur le dos, les yeux grands ouverts, fixant le plafond. (Henry Miller, L'ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • Fixer ses yeux, sa vue, ses regards sur quelqu’un, sur quelque chose.
    • Les regards se fixaient sur lui.
    • (Figuré) Fixer les regards de quelqu’un, devenir l’objet de son attention.
    • Fixer les soupçons sur quelqu’un, faire que les soupçons s’arrêtent sur lui.
    • Fixer ses soupçons sur quelqu’un, les arrêter sur lui.
    • Les soupçons se sont aussitôt fixés sur lui.
    • Fixer ses vues sur quelqu’un, sur quelque chose, arrêter définitivement ses desseins, ses intentions sur quelqu’un, sur quelque chose.
  5. Regarder, observer ou dévisager attentivement et longuement.
    • C'était la première fois qu'il se risquait au Montparnasse. Ses regards inspectèrent la salle et, finalement, se fixèrent sur la grosse nuque puissante de Feempje. (Francis Carco, Brumes, Albin Michel, 1935, p.143)
    • Ça fait une heure qu’il me fixe sans que je ne sache pourquoi ; c’est plutôt flippant.
    • En attente d’une explication, on le fixe droit dans les yeux l’obligeant ainsi à répondre ou à s’écraser.
  6. (Figuré) Rendre permanent par le dessin, la peinture, l'écriture ou tout autre moyen.
    • Fixer quelque chose sur le papier, sur la toile.
    • Fixer ses idées sur le papier.
    • L’écriture est l’art de représenter et de fixer la parole.
    • Fixer une chose dans la mémoire, dans l’esprit, faire que la mémoire la retienne.
    • Les règles de la grammaire ne se fixent dans la mémoire que lorsqu’on les a appliquées par des exercices nombreux et variés.
  7. Faire résider, faire demeurer en quelque lieu.
    • Les familles qu’il voulait fixer dans cette ville, pour en augmenter la population.
    • Ceux que le commerce avait fixés dans cette colonie.
    • Le vent a de la peine à se fixer.
    • Le baromètre s’est fixé au beau.
  8. Établir, en parlant de la résidence, du domicile, etc.
    • Tu es brave, hardi compagnon, adroit. Tu ne songes pas encore à t'établir, je veux dire à te marier, à te fixer dans une tenure ? (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.45)
    • Il a fixé sa demeure en tel endroit.
    • Il résolut de se fixer dans tel pays.
    • Il a quitté Paris pour se fixer dans un coin tranquille de province.
  9. Régler, déterminer.
    • Or, cette année-là, comme les élections étaient fixées au 1er mai, il y eut dès le 1er avril, une propagande active et des menées sourdes de part et d’autre pour conquérir les douteux. (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Après leur numéro, les acrobates s'étaient installés au tabac où il avaient fixé rendez-vous au manager des girls. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
    • Fixer le prix d’une marchandise.
    • On n’a pas encore fixé la somme qui doit lui être allouée.
    • Ses émoluments ont été fixés à tant.
    • Fixer un jour.
    • Au jour fixé pour l’assemblée.
    • Fixer un délai.
    • Il a fixé son départ au quinze du mois prochain.
    • C’est lui qui doit fixer votre sort.
    • L’usage n’a pas encore bien fixé le sens de tel mot.
  10. (Figuré) Faire qu’une personne ou une chose ne soit plus changeante, versatile, indécise, etc.
    • C’est un esprit inquiet que l’on ne saurait fixer.
    • Fixer une imagination vagabonde.
    • Fixer un inconstant, une coquette.
    • Aucune femme ne saurait le fixer.
    • Se fixer à quelque chose.
    • Son esprit ne peut se fixer, se fixer à rien.
    • Cet écolier est difficile à fixer, a de la peine à se fixer.
    • Fixer l’opinion encore incertaine.
    • On a cru longtemps que les grands écrivains avaient fixé notre langue.
    • Fixer les volontés de quelqu’un.
    • Fixer l’attention, captiver l’attention.
    • Cela est digne de fixer l’attention du public.
    • Il ne put parvenir à fixer l’attention de ses auditeurs, à fixer l’attention.
    • Fixer son attention sur quelque chose, l’y appliquer.
  11. (Anglicisme) (Pronominal) S’injecter une drogue dans le corps [1][2], se faire un fixe.
    • Je suis fascinée, impatiente de faire sa connaissance. Car c’est la première fois que je rencontre quelqu’un dont je sais qu’il se fixe. (Kai Hermann et Horst Rieck, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, 1978. Traduit de l’allemand par Léa Marcou. 1981. p.77)
    • Je retrouve devant l’entrée de mon immeuble la petite agitation nocturne habituelle : bicraves et camés graves qui se fixent dans la tasse Decaux dont ils ont bricolé le mécanisme ouvrant la porte coulissante. (Paul Smaïl -Casa, la casa, page 165, Éditions Balland, 1998)
    • Un peu plus loin ils rencontrent un lion s’apprêtant à se fixer à l’héroïne. (site forum.macbidouille.com)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • être fixé, n’avoir plus aucun doute, aucune incertitude sur quelque chose.
    Je suis bien fixé sur son compte.
    Il est fixé sur ce qu’il doit faire.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fixer fixers
/fik.sœʁ/

fixer /fik.sœʁ/ masculin

  1. Accompagnateur parlant la langue du pays et facilitant les déplacements des journalistes.
    • Neven est un fixer. Un arrangeur pour journaliste (to fix, arranger). (site www.fnac.com)
  2. (Toxicomanie) Drogué.
    • Je choisis donc précisément un fixer, un type camé jusqu’à l’os, pour m’accompagner au concert de David Bowie, une soirée que je considère comme l’un des grands événements de ma vie. (Kai Hermann et Horst Rieck, Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée…, 1978. Traduit de l’allemand par Léa Marcou. 1981. p.96)
    • On ne sait pas encore de quoi est morte Amy Winehouse mais il semblerait qu'elle ait acheté 1300€ de drogues la veille de sa mort, un fixer aurait confirmé (site http://www.cliqz.com)

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Reverso, Synapse, Softissimo, 2007, dictionnaire.reverso.net (fixer)
  2. Le Grand Dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (se fixer)