supprimer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin supprimere.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

supprimer /sy.pʁi.me/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Abolir, annuler, annihiler.
    • Le départ des juifs n’avait pas supprimé les embarras financiers de leurs clients et ceux qui avaient besoin de capitaux n'eurent d'autre ressource que de s'adresser aux prêteurs chrétiens (lombards ou cahorsins). (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Supprimer les subventions, les trains etc.
    • Supprimer les emplois.
  2. Détruire ; faire disparaître.
    • Le moulin de Montgon ayant été supprimé par suite de la création du canal des Ardennes , outre l'indemnité d’expropriation due au propriétaire , il en était dû une au fermier […]. (Germain Roche & Félix Lebon, Recueil général des arrêts du Conseil d'état, t.5, 1848, p.95)
    • Supprimer un fichier sur un ordinateur.
  3. Empêcher de paraître, ou faire cesser de paraître, ne pas publier un écrit, un livre.
    • On supprima tel livre, tel journal.
    • Cet article fut supprimé par la censure.
  4. En parlant d’un acte, d’un contrat, ou de quelque autre pièce dont on veut ôter, dont on veut dérober la connaissance.
    • Il voulait supprimer un acte qui était contre lui, mais on en produisit une copie collationnée.
    • Supprimer une pièce essentielle.
  5. Taire, passer sous silence, ne pas exprimer.
    • Je supprime beaucoup de circonstances qui seraient trop longues à rapporter.
    • Supprimez ces détails.
  6. Retrancher.
    • Ce discours est trop long, il en faut supprimer la moitié, plus de la moitié.
    • Supprimer une lettre dans un mot.
  7. Faire disparaître en la tuant une personne gênante.
    • — (les Martiens, au moyen d’une drogue procurant des rêves magnifiques, supprimaient les malades, les infirmes et les mal nés, de sorte que, chez eux, la pitié était des plus rudimentaires) — (Benjamin De Casseres, Arcvad le terrible, traduction de Émile Armand, dans Les Réfractaires, n°1, janvier 1914)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]


Références[modifier | modifier le wikitexte]