annuler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Emprunté au latin adnullare (« anéantir ») (IVe siècle, Vulgate).

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

annuler transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Rendre nul.
    • La Cour d’appel a annulé ce testament, a annulé toutes ces procédures.
    • Annuler un contrat, un acte, une lettre de change.
    • Annuler un marché, une élection.
    • La Cour constitutionnelle ne peut annuler un décret pour illégalité que si cette annulation a été expressément demandée ou si la Cour doit appliquer ce décret dans l’instance pendante devant elle. (Union Académique Internationale, Académie de Sciences Morales et Politiques (France), Corpus constitutionnel: : Numéro 1, 1976)

s'annuler (Pronominal)

  1. Devenir nul.
    • On appelle logarithme népérien, noté ln, la primitive de la fonction f(x) = 1/x (x>o) s'annulant pour x=1. (P. Thuillier & J.-C. Belloc, Mathématiques, T.1 : Analyse, 1971, p.130)
    • Les effets s'annulent.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]