enfoncer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Verbe composé de en- et foncer → voir fond, fonds et fons.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

enfoncer /ɑ̃.ʃɔ̃.se/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Mettre au fond, pousser vers le fond, faire pénétrer bien avant.
    • Des torrents d'eau, […], ruisselaient sur le cortège. Certains enfonçaient le cou dans leur macferlane, d'autres inclinaient leurs capuchons pointus. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.257, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • Recule vite, cherche le dur, le sec, ou tu es perdu. Tu croiras t'échapper en avançant […]. Tu t'enfonces davantage […]. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Enfoncer des pieux, des pilotis. — Enfoncer un clou dans la muraille.
    • Enfoncer le burin dans le cuivre. — Il lui enfonça son épée dans le corps.
  2. Rompre, briser en poussant, en pesant, etc.
    • Coconnas, qui n’avait point encore achevé d’enfoncer la porte de Mercandon, quoiqu’il s’escrimât de tout son cœur, fut pris dans ce brusque refoulement. (Alexandre Dumas , La Reine Margot, C. Lévy, 1886)
    • Mais il y a la beauté de l'effort, objectera-t-on, même si cet effort est inutile ; on n’enfonce pas les portes ouvertes, soit ! (Franc-Nohain, , Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Le même soir, quelques officiers de la commune enfoncèrent sa porte, visitèrent ses papiers, ses effets, harpèrent ce qui pouvait leur convenir et apposèrent les scellés sur les portes. (Une agonie de soixante-quinze jours: journal inédit de Louis-Marie Debost - août 1793-avril 1794, p.54, Librairie Académique Perrin, 1932)
  3. (Militaire) Percer, rompre, renverser en y pénétrant, en parlant d'une ligne de front.
    • Enfoncer un bataillon, enfoncer un escadron, enfoncer les rangs, etc.
  4. Presser fortement, pour bien faire sentir la pression.
    • Enfoncer les éperons à un cheval.

enfoncer intransitif

  1. Aller au fond.
    • La nacelle enfonça dans l’eau. — Un cheval qui enfonce dans la boue jusqu’au poitrail.
    • (Absolument)Lebrac, aux trois quarts enlisé, céda à leurs appels et voulut tourner bride. Impossible, ses extrémités inférieures jusqu’à mi-jambes étaient prises et il enfonçait toujours, toujours, lentement : […] (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

s’enfoncer pronominal

  1. Rentrer dans quelque chose, être aspiré, absorbé par quelque chose.
    • La sirène meugle. Les non-voyageurs descendent. Derniers cris. L’Itabera s'enfonce dans la nuit amazonienne. (Albert Londres, L’Homme qui s'évada, p.167, Les éditions de France, 1928)
    • Je marchais à la limite des vaguelettes, là où les pieds s’enfoncent peu dans le sable lisse et frais. Le léger ressac effaçait aussitôt l'empreinte de mes pas. (Michel Goeldlin, Panne de cerveau, p.45, Alban, 2004)
    • Les racines de cet arbre s’enfoncent horizontalement dans ce mur.
  2. (Figuré) Se donner tout entier à quelque chose ; s’y absorber entièrement.
    • Cet homme s’enfonce dans l’étude, dans la débauche, dans le jeu.
    • S’enfoncer dans de profondes rêveries. — S’enfoncer dans ses méditations,
  3. Faire de mauvaises affaires, échouer dans une entreprise.
    • Ce banquier a fait de mauvaises spéculations : il s’est enfoncé. — Une affaire qui s’enfonce.
  4. Être entraîné dans une situation négative, sans pouvoir ou sans vouloir réagir.
    • Plus les années passaient et plus je m’enfonçais dans le mensonge.
  5. (Figuré) Avancer en pénétrant.
    • Le bateau s'enfonce dans l'obscurité. Le projecteur fixé au-dessus du chalut éclaire les eaux vertes et écumantes qu'accompagne le cortège des mouettes. (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, Libération, 29/11/2010, p.30-31)

être enfoncé transitif

  1. Avoir le dessous.
    • Le voilà enfoncé.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]