avancer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Faisait avancier, avancir, du bas latin *abantiare dérivé de abante (« avant »).

Verbe[modifier]

avancer /a.vɑ̃.se/ transitif, intransitif ou pronominal 1er groupe (conjugaison)

  1. Pousser en avant, porter en avant.
    • Vers le sud, à cent mètres environ au-dessus des eaux, chevauchant, telles des Valkyries, les étranges montures dont la mécanique européenne avait été l’inspiratrice, les Japonais s’avançaient sur leurs monoplans rouges. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 312, Mercure de France, 1921)
    • Recule vite, cherche le dur, le sec, ou tu es perdu. Tu croiras t'échapper en avançant […]. Tu t'enfonces davantage. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Bien qu’il connût la route, il s’avançait avec précaution, dans cette avenue que bordaient d’énormes arbres dont les cimes se perdaient dans l’ombre. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • La masse des véhicules s'avançait dans un grondement sur les deux routes Minsk-Vilna et Minsk-Slonin, puis s'arrêtait, bloquée parfois pendant trois heures. (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.238)
  2. Rapprocher un objet de quelqu’un ou de quelque chose.
    • Avancez cette table vers moi, vers le feu.
    • Avancez-moi un fauteuil.
  3. Porter à un moment antérieur dans le temps.
    • Avancer son départ.
    • Les chagrins ont avancé sa mort.
    • La chaleur avance la végétation.
    • Avancer une montre, une pendule, une horloge. Pousser les aiguilles en avant pour qu’elles marquent un moment de la durée en avance sur celui qu’elles marquaient.
  4. Faire progresser quelque chose.
    • Avancer un ouvrage.
    • Il a bien avancé ses affaires en peu de temps.
    • Cela n’avancera pas les affaires.
  5. (Vieilli) Faire progresser quelqu'un dans sa carrière, procurer de l'avancement.
    • Il envoya chercher le brigand Arbogad, auquel il donna un grade honorable dans son armée, avec promesse de l'avancer aux premières dignités s'il se comportait en vrai guerrier, et de le faire pendre s'il faisait le métier de brigand. (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XIX. Les énigmes, 1748)
  6. Payer par avance, payer avant que l’argent soit dû.
    • Avancer un terme à son propriétaire.
    • Avancer la moitié d’une somme convenue.
  7. Payer une somme pour le compte de quelqu’un, fournir aux frais de quelque entreprise.
    • Comme il était absent, j’ai avancé cet argent pour lui.
    • Il est juste qu’on lui rende ce qu’il a avancé.
  8. (Figuré) Mettre en avant ; proposer une chose comme véritable.
    • Elles sont confuses et mêlées de légendes ; plusieurs de ces dernières avancent que Joseph d'Arimathée, possédant des mines d'étain en Cornouailles (les Cassitérides des Phéniciens), était venu s'installer à Glastonbury. (Berthe Gavalda, Les Églises en Grande-Bretagne, PUF, Que sais-je?, 1959, p.7)
    • Le capotier de Lyon, vendeur ambulant, a fait quelques calculs à partir du nombre de préservatifs qu'il écoule chaque année auprès des prostituées. Il avance le chiffre invérifiable d'un million de passes par an sur la région lyonnaise. (Alice Géraud, Loi: les prostitués font corps avec les clients, dans Libération (journal) du 1er avril 2011)
  9. (Intransitif) Faire des progrès dans un travail, dans une carrière.
    • Il avance rapidement dans son œuvre.
    • Il a trop de protecteurs pour ne pas avancer.
  10. (Intransitif) ou (Pronominal) Faire saillie.
    • Les rochers qui avançaient (ou s'avançaient) sur nos têtes.
    • Ce promontoire avance (ou s'avance) trop loin dans la mer.
  11. (Intransitif) ou (Pronominal) Aller, se porter en avant.
    • J'ai donc repris la file des passants qui s'engageaient dans une des rues aboutissantes et nous avançâmes par saccades. (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, Denoël, 1932, p.154 - éd.1942)
    • L’armée avançait (ou s'avançait) dans le pays.
  12. (Intransitif) ou (Pronominal) (Par extension) Aller plus tard dans l’écoulement du temps.
    • La nuit avance (ou s'avance).
    • La saison avance (ou s'avance).
    • Il était arrivé à un âge fort avancé.
  13. (Intransitif) Prendre de l'avance, aller trop vite (en parlant d'une montre, d'une horloge etc.).
    • — Monsieur, dit Cogolin, il s'en faut d'une bonne demi-heure. Seulement, quand il s'agit du dîner ou du souper, mon estomac avance toujours. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
  14. (Figuré) Faire des progrès, en parlant des personnes ou des choses.
    • Un travail qui n’'avance (ou ne s'avance) pas.
    • L’enquête avance (ou s'avance).
  15. (Ironique) S’être donné une peine inutile ou que l’on a compromis ses intérêts par de fausses démarches, par une conduite maladroite.
    • Vous êtes bien avancé, vous voilà bien avancé,
    • Tout mon ouvrage est à refaire, me voilà bien avancé!
    • Il a voulu faire l’insolent, on l’a mis à la porte ; le voilà bien avancé!
  16. (Pronominal) En matière d’affaires et de négociations, mettre en avant quelque chose qui fait contracter une sorte d’engagement.
    • Je me suis avancé jusqu’à lui offrir telle somme.
    • Cet ambassadeur s’est trop avancé.

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]