contracter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin contrahere (participe contractus) composé du préfixe con- (« avec ») et de trahere (« traîner », « entraîner », « tirer vers soi »). Contrahere est passé du sens de « réunir », « lier » à celui de « allier », « faire une alliance » puis « faire une transaction, un contrat ».

Verbe 1[modifier | modifier le wikitexte]

contracter /kɔ̃.tʁak.te/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Conclure un contrat.
    • En 1545, l'évêque de Strasbourg interdit à ses ouailles de contracter des prêts hypothécaires chez des juifs. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Un capitulaire prescrit de ne contracter que des unions légitimes, car celles-là seules donnent des enfants capables de succéder. (Gabriel Lepointe, La Famille dans l'Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.113)
    • Contracter par-devant notaire.
    • Les mineurs ne peuvent contracter.
    • Contracter des obligations envers quelqu’un, en accepter des services qui engagent à la reconnaissance.
    • Contracter des dettes, faire des dettes, s’endetter.
  2. Acquérir par des actions réitérées.
    • Deux sortes de personnes contractent nécessairement beaucoup d'insensibilité: les chirurgiens, les prêtres. A voir toujours souffrir et mourir, on meurt peu à peu soi-même dans les facultés sympathiques. (Jules Michelet, Du prêtre, de la femme, de la famille, 3e éd., Hachette & Paulin, 1845, Préface de la 3e édition, p.XVIII)
    • C’est un vice, un défaut que l’on contracte aisément, qui se contracte aisément.
    1. (En particulier) Former une liaison entre deux personnes par une fréquentation habituelle.
      • Contracter amitié avec quelqu’un.
  3. Attraper par contagion, ou de quelque autre manière.
    • Elle en avait contracté l'eczéma de la face, une éruption suintante qui la dévorait de sa brûlure atroce. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe 2[modifier | modifier le wikitexte]

contracter transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Réduire, raccourcir, resserrer par le rapprochement des parties constitutives.
    • Jasper Hobson regarda fixement son sergent, et ses sourcils se contractèrent. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • D'abord, tandis que le crapaud guette sa proie, il contracte les muscles rétracteurs de son système hyoglosse, en sorte qu'il ramène vers la glotte l'extrémité libre de la langue. (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • La cadence bientôt s'accélère. Le balancement devient déhanchement saccadé, qu'accompagnent de violents coups de reins. Le visage de la danseuse se contracte. (Out-el-Kouloub, Nazira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • J'essayais, en contractant le gosier, d'absorber le moins possible d'eau et de résister à l'asphyxie en retenant le plus longtemps que je pouvais l'air dans mes poumons. (Henri Alleg, La Question, 1957)
  2. (Grammaire) Réunir deux voyelles ou deux syllabes pour n’en former qu’une.
    • On contracte « à le » en « au », « de le » en « du ».
    • La voyelle du radical se contracte avec celle de la terminaison.
    • Article contracté.

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]