contraction

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin contractio.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
contraction contractions
/kɔ̃.tʁak.sjɔ̃/

contraction /kɔ̃.tʁak.sjɔ̃/ féminin

  1. (Physique) Resserrement, par opposition à dilatation.
    • Contraction des corps.
  2. Resserrement instantané d'un muscle.
    • L’eau nécessaire à la respiration pénètre par l’une des ouvertures, est chassée par l’autre, grâce aux contractions du manteau, et, sortant avec rapidité, refoule pour ainsi dire en sens contraire l’animal, qui nage seulement à l’aide des mouvemens respiratoires. (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, Les Métamorphoses et la généagénèse, Revue des Deux Mondes, 2e période, tome 3, 1856, p.509)
    • La systole du cœur consiste dans la contraction de cet organe.
    • Les contractions du cœur chassent le sang dans les artères.
    • Une grande contraction de nerfs.
    • Contraction des traits, contraction du visage : État de la face dans lequel les traits sont contractés, et qui exprime la souffrance, la colère, etc.
    • Il tâchait de se contenir, mais sa colère se trahissait par la contraction de ses traits.
  3. (Absolument) (Obstétrique) Contractions importantes des muscles utérins avant et pendant l’accouchement.
  4. (Absolument) (Grammaire) Réduction ou réunion de deux voyelles, de deux syllabes en une seule.
    • Les mots Août /ut/, eau /o/, et paon /pɑ̃/ sont des contractions.
    • Dans toutes les langues, il y a beaucoup de mots formés par contraction.
  5. (Absolument) (Grammaire) Réduction de la graphie d’un mot en supprimant des lettres à l’intérieure de celui-ci, en conservant une ou plusieurs lettres initiales et une ou plusieurs lettres finales.
    • Les abréviations par contraction portent surtout sur les mots philosophe (ph’e [...]) et philosophie (phie [...]). (Denis Foulechat, Le Policratique de Jean de Salisury, Droz, 1994, p. 25)
    • Rappelons en peu de mots les différentes manières d’abréger employées depuis les temps anciens. On abrégeait, 1o par sigles ; 2o par signes mis à la place des mots entiers ; 3o par contraction ; 4o par suspension ; 5o par lettres supérieures aux mots ; 6o par lettres conjointes, enclavées et monogrammatiques. (Abbé Migne, Encyclopédie théologique, tome 42, 1866, s.v. Abréviations)
  6. (Figuré) (Économie) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

resserrement :

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin contractio.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
contraction
/kənˈtræk.ʃən/
contractions
/kənˈtræk.ʃənz/

contraction

  1. Contraction.