eau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : EAU, ÉAU, -eau

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin aqua, devenu au xie siècle egua et ewe, au xiie siècle aive, aigue, eve, puis eaue (xiiie siècle) dont l’e final a disparu au xvie siècle. En français, aqua se retrouve en composition, comme préfixe : aqu-, aqui-.
→ voir island pour l’évolution similaire du mot aqua en anglais et l’influence mutuelle du français et de l’anglais.
→ voir Aa pour l’évolution similaire du mot aqua en allemand.
Le mot latin provient de l’indo-européen commun *h₂ekweh₂, issu de *h₂ekw- (« boire ») ; l’indo-européen commun *wd-r (« eau ») est la racine de l’anglais water, de voda, woda ou вода dans les langues slaves et du grec ancien ὕδωρ húdôr qui se préfixe en ὕδρο- húdro- (hydro-). On retrouve ce préfixe dans nombre de mots savants en français qui concernent l’eau.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
eau eaux
/o/
Eau versée dans un verre. (1)
Eau qui tombe dru. (2)
Eau sous forme liquide et solide. (3)
Les eaux du Nahuel Huapi. (4)
L’eau est un des éléments du tableau Les Quatre Éléments de Thomas Cole. (13)

eau /o/ féminin

  1. Liquide transparent, incolore, inodore et insipide à l’état pur, qui est le principal constituant des lacs, rivières, mers et océans.
    • En vain, j’avais cherché un ru, dont l’eau fraîche chante sous les feuilles, ou bien une source, comme il s’en trouve pourtant beaucoup dans le pays […] (Octave Mirbeau, Le Père Nicolas, dans Lettres de ma chaumière, 1885)
    • À Mogador, nouvelle relâche, mais la barque envoyée à terre pour rapporter de l’eau fraîche faillit être capturée par les Arabes. (H. G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, 1921, page 419)
    • Ses soupçons se portèrent sur l’eau, véhicule naturel des germes contagieux. (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Un nouveau réservoir d’eau claire de 200 litres conservera l’eau, mieux que des barils de chêne. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil ; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Elle se redressa, longea le bassin qui se dressait au milieu du jardin, prit de l’eau dans ses mains et la porta à ses yeux pour cacher les traces de ses larmes. (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Eau, tu n'as ni goût, ni couleur, ni arôme, on ne peut pas te définir, on te goûte, sans te connaître. Tu n'es pas nécessaire à la vie : tu es la vie. (Antoine de Saint-Exupéry, Terre des hommes (1939), VII, 7.)
  2. (En particulier) Pluie.
    • Maintenant il pleut… J’entends l’eau qui ruisselle des gouttières, et qui fouette les vitres de ma chambre… (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière, La Tête coupée, 1886)
    • Si le vent dure, nous aurons de l’eau.
    • Avec toute cette eau, la sécheresse n’est plus à craindre.
  3. (Chimie) (nom UICPA) Substance pure de formule brute H2O existant surtout sous forme de glace, d’eau liquide ou de vapeur.
    • L’acide tellurique cristallise en gros prismes hexagonaux qui contiennent trois équivalents d’eau. (J. Pelouze & Edmond Fremy, Traité de chimie générale, vol. 1, 1854, p. 438)
    • Le jaune d’œuf contient des lipides, des protéines, des glucides, des minéraux, des vitamines et de l’eau. L’eau constitue 48 % de la masse totale du jaune. (Reproduction des animaux d'élevage, Educagri, 2005, p.348)
    • L’eau se durcit par le froid et se vaporise par la chaleur.
  4. (Par extension) (Au pluriel) Quantités, étendues liquides naturelles.
    • Voici le Madon, affluent de la Moselle, dont les eaux limoneuses invitent peu à la baignade, malgré la grande chaleur. (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
  5. (Au pluriel) Zone maritime considérée comme un territoire appartenant à tel ou tel pays que baigne cette mer.
    • Les eaux françaises.
  6. (Marine) (Au pluriel) Sillage, houaiche.
    • Le bateau s’enfonce dans l’obscurité. Le projecteur fixé au-dessus du chalut éclaire les eaux vertes et écumantes qu’accompagne le cortège des mouettes. (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, pp. 30–31)
  7. Fluides, sérosités qui se trouvent ou qui se forment dans le corps de l’homme ou de l’animal.
    • Les vésicatoires font des ampoules pleines d’eau.
    1. Salive, dans l’expression :
      • L’eau vient à la bouche.
    2. (Reproduction) (Au pluriel) Liquide amniotique qui est exhalé par l’amnios et qui environne le fœtus pendant toute la durée de la gestation.
      • Elle vient de perdre ses eaux, et ne va donc pas tarder à accoucher.
    3. Sueur.
      • Il s’est échauffé à courir, il est tout en eau.
  8. (Au pluriel) (Médecine) Sources qui, en passant dans l’intérieur de la terre au travers des minéraux, ont contracté quelque vertu médicinale, et dont on fait usage, soit en s’y baignant, soit en les prenant comme boisson. (Par extension) Lieu où l’on va prendre ces eaux.
    • Quelques mois après sa mort, en 1833, la marquise fut obligée de mener Moïna aux eaux des Pyrénées. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, 1832)
    • Arrêtons-nous devant les célèbres bains de Tiflis, dont les eaux thermales peuvent atteindre soixante degrés centigrades. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap.1)
  9. Liqueur artificielle, obtenue, extraite de quelque substance par distillation, décoction, ou expression, ou composée de différentes substances. Certains produits, de certaines préparations chimiques.
    • La noix verte du cocotier donne une eau rafraîchissante […] (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Eau gazeuse, de lavande, de mélisse, de senteur, de fleur d’oranger, seconde, régale, sédative.
  10. (Figuré) Flux ; flot ; courant.
  11. Couleur vert pâle et doux. #B0F2B6
    • Les tonalités claires et douces vont du jaune miel, au rose pêche, en passant par le bleu ciel et le vert d’eau.
    • C’est une étoffe couleur d’eau.
  12. Lustre, brillant qu’ont les perles, les diamants et quelques autres pierreries.
    • Ces diamants sont de la première eau.
    • C'était un collier composé d'un double rang de perles magnifiques par leur eau, leur orient et leur grosseur. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906)
    • Magnifique ! répondit Athos ; je ne croyais pas qu’il existât deux saphirs d’une si belle eau. (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844)
  13. Eau seconde : un mélange d'eau-forte avec une quantité d'eau assez grande appelé blanchiment par les orfèvres. Le blanchiment est utilisé pour rétablir la pureté de la couleur de l'argent qui a été exposé au feu ou noirci par le contact des charbons. (M. Julia de Fontenelle, s:Le blanchiment, dans "Manuel complet du bijoutier, du joailler, de l'orfèvre, du graveur sur métaux et du changeur, 1832)
  14. Un des quatre éléments (Eau, Air, Terre, Feu) constitutifs de l’Univers selon Aristote.
  15. Un des cinq éléments du cosmos selon la pensée chinoise : métal, bois, eau, feu, terre.
  16. Un des cinq éléments du cosmos selon la pensée Wicca : eau, air, terre, feu, esprit.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Liquide (1) :
Substance pure (3) :

Hyponymes[modifier | modifier le wikitexte]

Holonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Méronymes[modifier | modifier le wikitexte]

Substance pure (3) :

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Liquide amniotique : → voir liquide amniotique

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Article de qualité Cet article a été défini comme article de qualité faisant honneur au Wiktionnaire, le dictionnaire libre et universel.
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion ainsi que celle de la liste des articles de qualité.
Article de qualité

Bariai[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

eau /Prononciation ?/

  1. Eau.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

eau /Prononciation ?/

  1. Hisser, soulever.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Français cadien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

eau /Prononciation ?/ féminin

  1. Eau.

Romanche[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom personnel[modifier | modifier le wikitexte]

eau /Prononciation ?/

  1. Je.
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Forme et orthographe du dialecte puter.

Sirionó[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

eau /e.a.u/

  1. Mûr (pour un fruit), pulpeux.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Antonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]