vapeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du latin vapor « vapeur », « exhalaison », « fumée », « air chaud », « bouffée de chaleur », « feu de l'amour ».

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
vapeur vapeurs
/va.pœʁ/
Vapeur dans une rue américaine (1)
Vapeur d’eau s’échappant
Vapeur d’eau se dispersant (2)

vapeur féminin

  1. (Physique) Exhalaison gazeuse résultant de la transformation partielle ou totale d’une substance ordinairement liquide en gaz.
    • La nitratation s'opère dans des cuves en grès par 5 kilogrammes à la fois. Il se dégage d'abondantes vapeurs rutilantes qu'on récupère dans des tours de condensation. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Absolument) La vapeur d’eau.
    • Souvent on voit la partie inférieure du nuage s’effranger en averses pour inonder de pluie les pentes basses, tandis que plus haut les vapeurs plus froides se déchargent de flocons de neige. (Élisée Reclus, La terre: description des phénomènes de la vie du globe, vol.1, p.219, 1868)
    • La vapeur, tant pour le service de la machine et d'une pompe spéciale que pour le chauffage des bassines, est produite par deux chaudières dont une de rechange. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • […] et, à cet instant précis, le halètement sourd d'une locomotive et son cri rauque montant dans un jet de vapeur, m'emplirent d'un tel tumulte de sensations heurtées qu'eussé-je vu l'océan surgir et balayer de contraste le hideux mur de l'hôpital Lariboisière, ma stupéfaction n'aurait pas été plus profonde. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
  3. (Par extension) Force locomotrice de la vapeur d’eau.
    • Le curage des vases de la Darse au moyen d'un dragueur à la vapeur de la force de 14 chevaux, a été complet en 1837. (Répertoire des travaux de la Société de statistique de Marseille, p.370, 1838)
  4. (Par extension) (Familier) Sorte de fumée qui s’élève des choses humides par l’effet de la chaleur.
    • […] le ciel était à peine éclairci et la même vapeur sombre enveloppait tout et effaçait les contours des objets. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • (Figuré) - Othon se coucha, ses yeux à demi ouverts distinguèrent encore pendant quelque temps les objets qui l’entouraient d’une manière incertaine,[…], bientôt tout se confondit dans une vapeur grisâtre, dans laquelle chaque chose perdit sa forme et sa couleur, enfin, il ferma les yeux tout à fait et s’endormit. (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
  5. (Au pluriel) (Vieilli) Troubles de santé qu’on attribuait à des humeurs morbides montant au cerveau.
  6. (En particulier) Effet que les boissons alcoolisées, bues en trop grande quantité, produisent sur le cerveau.
    • Les vapeurs du vin.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

  • être à voile et à vapeur
  • machine à vapeur : machine mise en jeu par la vapeur de l’eau bouillante.
  • bateau à vapeur : bateau qui marche au moyen d’une machine à vapeur.
  • bain de vapeur : hammam, bain que l’on prend en demeurant exposé, dans un lieu clos, à des vapeurs chaudes qui s’exhalent d’un bassin, ou des parois mêmes du mur.
  • (Chimie) bain de vapeur : distillation dans laquelle le récipient où sont renfermées les matières à distiller est échauffé par la vapeur de l’eau bouillante.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
vapeur vapeurs
/va.pœʁ/
Bateau vapeur

vapeur /va.pœʁ/ masculin

  1. (Par ellipse) Navire propulsé par une machine à vapeur.
    • […], et les préparatifs aériens et navals, sur l’East River, étaient grandement incommodés par la multitude des vapeurs pleins d’excursionnistes qui apportaient le secours de leurs acclamations. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 213, Mercure de France, 1921)
    • Je monte sur le pont et aperçois dans la nuit très noire les nombreuses lumières d'un vapeur qui s'éloigne. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

Hyperonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]