air

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Conventions internationales[modifier | modifier le wikitexte]

Symbole[modifier | modifier le wikitexte]

air

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 de l’airoran.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

(Nom 1) (1119) Du latin aer, de même sens.
(Nom 2) (1580) Par extension du sens « atmosphère, ambiance ».
(Nom 3) (1578) De l’italien aria, extension du sens « manière ».

Nom commun 1[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
air airs
/ɛʁ/

air /ɛʁ/ masculin

  1. Mélange gazeux constituant l’atmosphère.
    • Des ostioles uniquement respiratoires, ou, suivant l'expression consacrée, des stigmates placés symétriquement le long des côtés du corps, inhalent l’air atmosphérique et le transmettent dans des canaux, […]. (Lettre de M. Léon Dufour, correspondant de l'Académie, sur le mouvement observé par M. Behn dans les pattes des hydrocorises, dans Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences, vol.1, 1835, p.335)
    • Par la fenêtre entr’ouverte, l’air entrait, gonflant comme une voile les rideaux de mousseline, et j’apercevais un pan de ciel bleu, […]. (Octave Mirbeau, La chambre close )
    • Il procédait à de profondes aspirations puis rejetait l'air en produisant une espèce de sifflement particulier […]. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Bien protégé derrière le pare-brise, le déplacement d'air provoqué par la rotation de l'hélice m'effleurait à peine les joues. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Une plus grande teneur de l’air en gaz carbonique permettrait d'ailleurs d'expliquer la luxuriance de la végétation sans faire intervenir un climat équatorial. (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.51)
  2. (Souvent au pluriel) Zone située au-dessus du sol.
    • On ne parlait que de s’élancer dans les airs et tout le monde affirmait : « C’est forcé qu’on y vienne ! » mais on n’y venait pas sans anicroches. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.17, éd. 1921)
  3. Température et qualité de ce que l'on respire.
    • Dans l’air rafraîchi où une impalpable brume se condensait en rosée, les bêtes levèrent leur mufle humide […]. (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Des porches cintrés s'exhale parfois une odeur enivrante; […], et l'on surprend souvent dans l'air, le puissant arôme des distillations qui s'opèrent. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • Mais loin de son Plateau, Arsène André étouffait. L'air résineux lui manquait, les brouillards de la Meuse lui enflammaient la gorge. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958, p.71)
    • L’air du dedans empeste le gas-oil brûlé et le vieux poisson. (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
  4. Vent.
    • Il n’y a pas un brin d’air.
  5. (Vieilli) (Par extension) Tout gaz invisible.
    • L’« air inflammable » désignait autrefois l’hydrogène.
  6. (Aéronautique) Partie de l’atmosphère où l’homme se meut à l’aide d’appareils construits et aménagés pour le vol.
    • La conquête de l’air.

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 2[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
air airs
/ɛʁ/

air /ɛʁ/ masculin

  1. Apparence ; comportement. — Note : Ne s’emploie que dans certaines constructions dans lesquelles ce mot est suivi d'un qualificatif.
    • Les étranges figures dont tout Mangarévien bigarrait sa peau, jointes à sa longue barbe et sa chevelure flottante, lui donnaient un air martial et terrible, […]. (Caret, Archipel de Mangaréva (Iles Gambier), dans Revue de l'Orient, 1844)
    • […] Catherine, Lioubotchka et Volodia me regardèrent exactement du même air dont nous regardions la chaîne des forçats, qui passait tous les lundis sous nos fenêtres. (Léon Tolstoï, Souvenirs, 1851-1857, traduction de Ardève Barine, éd.1922)
    • Il m’a salué à sa manière, en portant deux doigts à sa tête et en souriant d'un air bonasse. (Émile Thirion, La Politique au village, p. 133, Fischbacher, 1896)
    • Il est grand, de jolie tournure ; l’air d’un gentleman. (Octave Mirbeau, L’assassin de la rue Montaigne ,)
    • Ce fut pour ces raisons sans doute qu’il accueillit d’un air enjoué et d’une âme égale l’annonce câlinement faite par la Julie d’une paternité future […]. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Ses airs penchés, sa ravissante et luxueuse pochette de soie, son bracelet montre en or, le fard étalé sur ses joues le tenaient quitte de manifester son opinion. (Francis Carco, L'Homme de Minuit, 1938)
    • Durant notre veillée mortuaire, ma mère se levait quelquefois, soulevait le suaire et sa longue figure durcissait encore son air revêche. (Jean Rogissart, Hurtebise aux Griottes, 1954, p.29)
    • Elle aurait pu être une héroïne durassienne déambulant, l’air mélancolique, dans la touffeur d'un penthouse tropical. (Gérard Lefort & Didier Péron, Marie France Pisier, belle rebelle, dans Libération (journal) du 25 avril 2011, p.25)

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Nom commun 3[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
air airs
/ɛʁ/

air /ɛʁ/ masculin

  1. Mélodie chantée ou jouée à l’aide d’un instrument.
    • Au piano, chantant un air de Bellini, était assise une jeune et très-belle femme, qui, à mon arrivée, s'interrompit et me reçut avec une gracieuse courtoisie. (Edgar Poe, Le système du docteur Goudron et du professeur Plume, dans Histoires grotesques et sérieuses, traduction de Charles Baudelaire)
    • Nous croisons une charrette qui porte huit paysans entassés; ils chantent en parties un air noble et grave comme un choral. (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
    • Dans la rue, un son de cor a éclaté, un air de chasse… Apparemment, quelque piqueur de grande maison, debout près d’un comptoir de cabaret, les joues gonflées, la bouche impérieusement serrée, l’air féroce, émerveille et fait taire l’assistance. (Henri Barbusse, L’Enfer, 1908)
    • Les musiciens tirèrent de leurs instruments un air brutal et voluptueux qui, aussitôt, pénétra l'assistance d'une fiévreuse pâmoison. (Francis Carco, Images cachées, 1929)

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • air sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Références[modifier | modifier le wikitexte]

Afrikaans[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

air

  1. Air, allure, apparence, aspect, spectacle.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Ancien occitan[modifier | modifier le wikitexte]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

air masculin

  1. Colère, haine.

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

air

  1. Haïr, refuser dédaigneusement.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine, 1838-1844

Anglais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

air /ɛə/ (Royaume-Uni) ou /ɛɹ/ (États-Unis)

  1. l'air, la substance.
  2. Air de musique, mélodie.
  3. Une allure, un style.
    • An air of mystery.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Verbe[modifier | modifier le wikitexte]

air /ɛə/ (Royaume-Uni) ou /ɛɹ/ (États-Unis)

  1. Aérer.
  2. (Figuré) Exprimer, émettre différentes opinions.
    • They decided to air their differences.
  3. Émettre, diffuser une émission

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Expressions[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • /ɛə/ (Royaume-Uni)
    • Royaume-Uni : écouter « air [æː] »
  • /ɛɹ/ (États-Unis)
    • États-Unis (Californie) : écouter « air [ɛɹ] »

Homophones[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

  • air sur Wikipédia (en anglais) Article sur Wikipédia
  • air sur Wikipédia Article sur Wikipédia

Gaélique écossais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préposition[modifier | modifier le wikitexte]

air

  1. Sur, à, contre.

Indonésien[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

air /Prononciation ?/

  1. Eau.
  2. Onde.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Malais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Du proto-malais *air [1].

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

air

  1. Eau, onde.

Références[modifier | modifier le wikitexte]

  • [1] : Graham Thurgood, From Ancient Cham to Modern Dialects. Two Thousand Years of Language Contact and Change, Oceanic Linguistics Special publications n°28, Honolulu, University of Hawai'i Press, 1999 (ISBN 0-8248-2131-9), page 282

Malais ambonais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

air

  1. Eau, onde.

Néerlandais[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

air /ɛr/

  1. Air, mine.
  2. Air, allure, apparence, aspect, spectacle.

Synonymes[modifier | modifier le wikitexte]

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

  • Pays-Bas : écouter « air [ɛr] »