montre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi Voir aussi : montré

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
montre montres
/mɔ̃tʁ/
Une montre' attachée au poignet.

montre /mɔ̃tʁ/ féminin

  1. Action de montrer. Il ne s’emploie guère en ce sens que dans l’expression :
    • Faire montre de, Faire parade.
    • Faire montre de son esprit.
    • Faire montre d’érudition.
  2. (Commerce) Ce que les commerçants exposent à l’étalage de leur magasin, de leur boutique, pour montrer leurs marchandises, leurs nouveaux modèles, leurs spécialités, etc.
    • Mettre en montre, à la montre.
    • (Figuré) (Familier) Être pour la montre, N’être que pour la montre, se dit de certaines choses qui ne sont que pour l’apparence et dont on ne se sert point.
    • C’est un meuble d’apparat qui n’est là que pour la montre.
  3. Échantillon.
    • Acheter du blé, du seigle sur montre.
  4. (Militaire) Désignait autrefois la revue d’une armée, d’un régiment.
  5. (Élevage) Désigne, en outre, le lieu que les marchands de chevaux ont choisi pour y faire voir aux acheteurs les chevaux qu’ils ont à vendre.
    • Montre d’orgues, tuyaux de façade dans un buffet d’orgue.
  6. Il se dit encore, dans certaines provinces, d’expositions, de marchés, de foires qui sont l’occasion de fêtes locales.
  7. (Horlogerie) Boîte munie d’un cadran et contenant un mouvement d’horlogerie, que l’on porte sur soi pour savoir l’heure.
    • Parmi les montres qui pendaient à la devanture de M. Goulden, il s’en trouvait une toute petite, quelque chose de tout à fait joli, […]. (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Jamais aucun oncle n’astreignit aussi implacablement ses petits-neveux à écouter le tic-tac de sa grosse montre. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit en 1910 par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, Mercure de France, p.36, éd. 1921)
    • Montre à secondes.
    • Montre à échappement.
    • Mettre sa montre à l’heure.
    • Cette montre est détraquée, est dérangée.
    • Donner une montre à réparer, à nettoyer.
  8. Par apposition Montre bracelet. Voyez « bracelet ».
    • Montre marine, montre de précision qui sert à déterminer les longitudes en mer.

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikitexte]

Forme de verbe[modifier | modifier le wikitexte]

Conjugaison du verbe montrer
Indicatif Présent je montre
il/elle/on montre
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je montre
qu’il/elle/on montre
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
montre

montre /mɔ̃tʁ/

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de montrer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de montrer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de montrer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de montrer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de montrer.

Prononciation[modifier | modifier le wikitexte]

Anagrammes[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]

Références[modifier | modifier le wikitexte]