fournir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Attesté sous la forme fornir en ancien français, de l’ancien bas francique *frumjan (« accomplir, effectuer ») → voir frommen (« être utile, servir à »), fromm (« observant, servant Dieu, pieux ») en allemand, to frame (« construire, manigancer ») en anglais, de fruma « bénéfice, avantage » (→ voir Fromm en allemand), de *frumo « premier » → voir former (« précédant »).
On explique la forme en /n/ par assimilation avec garnir de sens proche et dissimilation avec fourmir, fourmier, fromier (« trembler »).

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

fournir /fuʁ.niʁ/ transitif 2e groupe (conjugaison)

  1. Pourvoir ; approvisionner.
    • Mais, somme toute, les dirigeables n’étaient pas mieux fournis, en fait de cuirassement et d’armement, que la plus petite canonnière. (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 290, Mercure de France, 1921)
    • Toutes ces plantes appartiennent à la classe des cultures dites industrielles, parce qu'elles fournissent des produits qui servent de matières premières à l'industrie. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.101)
    • (Absolument) — Ce commerçant qui fournit dans cette maison. - Il se 'fournit' d’ordinaire chez ce marchand.
  2. Livrer ; procurer ; faire avoir.
    • Pourquoi construire d'inconfortables maisons en planches et en tôle ondulée quand le feuillage des cocotiers peut vous fournir des abris toujours frais? (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Encore aujourd'hui, le diocèse de Rodez est, de tous, celui qui fournit le plus grand nombre de prêtres, le plus grand nombre de missionnaires. (Ludovic Naudeau, La France se regarde. Le problème de la natalité -1931)
    • En effet, en dehors des tossafistes, qui illustrèrent le rabbinat français au XIIe et XIIIe siècle, la famille de Raschi a fourni au judaïsme maintes célébrités. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Fournir de l’argent à quelqu’un. - Je fournirai les fonds nécessaires.
    • Il est juste de lui rendre ce qu’il a fourni pour vous.
    • L’huile que fournissent les graines de colza.
    • Cette école préparatoire est destinée à fournir des officiers, des professeurs, des administrateurs, etc.
    • Ce livre m’a fourni plusieurs citations, des idées, des renseignements.
  3. (En particulier) (Jeu de cartes) Mettre la carte qui est prévue par la règle du jeu.
    • Si vous avez de l’atout, vous devez en fournir.
  4. (En particulier) Produire, exposer, surtout en termes de procédure et d’administration.
    • Fournir ses défenses, ses griefs.
    • Il n’a pas fourni toutes les pièces du dossier.
    • J’en fournirai la preuve quand on le voudra.
  5. (Hippologie) Parcourir l'espace de dressage
    • Ce cheval a bien fourni la carrière.

fournir intransitif

  1. Subvenir, contribuer en tout ou en partie.
    • Fournir à la dépense.
      Fournir aux frais.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Ancien français[modifier | modifier le wikicode]

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

fournir /Prononciation ?/ transitif (conjugaison)

  1. Variante de fornir.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Frédéric Godefroy, Dictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du ixe au xve siècle fournir 1881, édition de Paris, 1881-1902, F. Vieweg